Le cheval est un non-ruminant herbivore issu d’une sélection et d’une évolution continues depuis des millions d’années. La nature étant bien faite, le mécanisme de défense du cheval contre les prédateurs est la fuite. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il possède aujourd’hui une capacité d’ingestion moins grande que celle des grands ruminants tels que les bovins. Pour compenser, le cheval prend plusieurs petits repas au cours de la journée et peut fuir les prédateurs à tout moment. On comprend qu’il est plus difficile de courir rapidement avec un rumen aussi imposant que celui des bovins.

Le système digestif du cheval est adapté pour la digestion de ration contenant des taux élevés de fibre provenant des plantes. Le cheval consomme donc beaucoup de fourrages pour combler ses besoins nutritionnels. Son système digestif est fait de façon à ingérer de grandes quantités de fourrages en plusieurs petits repas. Le cheval possède un estomac d’une capacité de 15 à 18 litres et un intestin d’une longueur de 30 mètres. Depuis qu’il est en réclusion, la physiologie du cheval a, bien entendu, un impact sur les méthodes d’alimentation que nous employons. On doit donc respecter son besoin de consommer de petits repas fréquents. De plus, cela pourrait éviter le développement de certains troubles de comportement, tels que les tics reliés à l’ennui du cheval dans son « box ».

La source de fourrages la plus utilisée dans les rations pour chevaux est le foin sec. Afin de respecter les besoins du cheval et de son système digestif, un minimum d’environ 1 % du poids vif du cheval doit être fourni en foin (Tableau ci-contre). La qualité du foin sec servi est importante afin de combler les besoins, mais également pour éviter les problèmes tels que les « bedaines de foin » et les troubles respiratoires. Le premier est dû à l’ingestion de grandes quantités de foin de piètre qualité. Le second fait référence au souffle chez le cheval causé par l’inhalation des moisissures dans les foins poussiéreux.

Les foins secs ne sont pas tous de première qualité. Il est donc important d’y apporter une attention particulière. Mais qu’est-ce qu’un bon foin sec pour un cheval? Un foin de qualité est vert et souple au toucher, il a une odeur de foin frais et est exempt de mauvaises herbes, de poussières et de moisissures. En général, les graminées, le mil notamment, sont les plus utilisées. Mais on peut retrouver également des mélanges de mil avec des légumineuses comme le trèfle, le lotier ou la luzerne.

Plusieurs facteurs influencent la qualité du foin. Les plus importants sont l’espèce, le stade de maturité, la récolte et l’entreposage de la plante. Les deux premiers facteurs auront un impact sur la qualité nutritionnelle. Plus un foin est récolté jeune, plus la protéine, l’énergie et les minéraux seront élevés et plus son niveau de fibre ADF sera bas. Ce qui est favorable pour combler les besoins protéiques et énergétiques du cheval. La qualité nutritionnelle du foin peut être analysée en laboratoire. Faites-en la demande à votre expert-conseil CO-OP.

La récolte et l’entreposage influenceront aussi la qualité physique du foin. Un foin qui chauffe à l’entreposage a été récolté trop humide. Le foin sera donc plus poussiéreux et pourra contenir des moisissures et des mycotoxines. Ces caractéristiques doivent être minimisées, si on veut éviter l’apparition de problèmes respiratoires. Pour les chevaux qui ont le souffle, il arrive que l’on doive faire tremper le foin. On éliminera une bonne partie de la poussière, mais il faut par contre savoir que cela n’éliminera pas toutes les moisissures et qu’une certaine partie des nutriments sera perdue.

Estimation de la consommation volontaire (% du poids vif)
FOURRAGE
CONCENTRÉ
TOTAL
Chevaux adultes
À l'entretien
1,5 – 2,0
0,0 – 0,5
1,5 – 2,0
Juments, fin de gestation
1,0 – 1,5
0,5 – 1,0
1,5 – 2,0
Juments, début de lactation
1,0 – 2,0
1,0 – 2,0
2,0 – 3,0
Juments, fin de lactation
1,0 – 2,0
0,5 – 1,5
2,0 – 2,5
Chevaux au travail
Travail léger
1,0 – 2,0
0,5 – 1,0
1,5 – 2,5
Travail modéré
1,0 – 2,0
0,75 – 1,5
1,75 – 2,5
Travail intense
0,75 – 1,5
1,0 – 2,0
2,0 – 3,0
Chevaux en croissance
Allaité, 3 mois
1,0 – 2,0
2,5 – 3,5
Sevré, 6 mois
0,5 – 1,0
1,5 – 3,0
2,0 – 3,5
Un an (12 mois)
1,0 – 1,5
1,0 – 2,0
2,0 – 3,0
Un an (18 mois)
1,0 – 1,5
1,0 – 1,5
2,0 – 2,5
Deux ans (24 mois)
1,0 – 1,5
1,0 – 1,5
1,75 – 2,5


Une autre possibilité existe dans les cas où il est difficile de trouver, à prix intéressant, du foin de bonne qualité en quantité suffisante ou si l’on veut complémenter un foin qui n’est pas de première qualité : les substituts de foin. Ces substituts sont en fait du foin déshydraté et comprimé. Ils sont exempts de poussières et de qualité nutritionnelle stable. Ils permettent donc de contrôler les troubles respiratoires et représentent une source de fibre adéquate. La gamme Célébrité CO-OP vous offre le choix de deux substituts de foin de très bonne qualité que les chevaux adorent : Écono-foin et Luzerne + .

Lorsqu’on sert un de ces produits, il faut considérer qu’un kilo de foin sec et un kilo d’Écono-foin ou de Luzerne + n’ont pas le même volume, les deux produits étant plus denses que le foin.

Il est donc important de calibrer la gamelle afin de servir les bonnes quantités par repas. La gamme Célébrité vous offre également la Ration Complète, qui peut remplacer une partie du fourrage et qui contient également un ajout de minéraux et vitamines afin de combler tous les besoins du cheval. De cette façon, on peut servir un seul aliment, car la Ration Complète joue le rôle du foin combiné à la moulée lorsque servie selon les quantités recommandées. Le cheval ingère les substituts de fourrages plus rapidement que le foin sec. Afin d’éviter que les chevaux plus gourmands ne mangent trop rapidement, différents trucs existent pour réduire la vitesse de consommation du cheval.

Par exemple, mettre du foin dans la mangeoire avec le substitut de fourrage. Pour plus de détails sur les produits Célébrité, contactez votre expert-conseil CO-OP.


* L’auteure est experte-conseil au Secteur des productions animales de la Coopérative fédérée de Québec.




Retour



Copyright © 2014 La Coop fédérée | Tous droits réservés