Lors d’un audit, les solutions certifiées font l’objet d’une vérification, comme tout le système qualité du laboratoire.

Toute l’équipe du laboratoire, situé à Longueuil, s’est depuis longtemps préparée en vue de répondre au Programme d’accréditation des laboratoires d’analyse agricole (PALAA), lancé le 28 mars 2003, et faisant suite à « une demande de la clientèle agricole pour normaliser les résultats d’analyse1 ». Le programme d’accréditation, « fondé sur la norme internationale ISO/CEI 17025, est un moyen utilisé pour assurer la fiabilité de l’information analytique générée par les laboratoires dans le domaine agricole2 ».

De l’énergie et de la détermination nous ont permis d’être prêts en juillet 2003 pour les audits effectués par l’organisme accréditeur. Pendant deux jours, un auditeur du CEAEQ et un auditeur du MAPAQ ont passé en revue tous les aspects du laboratoire.


Les exigences
Pour obtenir son accréditation, un laboratoire doit répondre à de nombreuses exigences en ce qui concerne le professionnalisme de son personnel.

Par exemple :
- Assurer la présence active d’un professionnel membre de l’Ordre des chimistes du Québec;
- Démontrer l’engagement de la direction du laboratoire à respecter l’intégrité du laboratoire;
- Avoir l’assurance de la direction qu’il n’y aura pas d’ingérence de la part d’un tiers dans les activités du laboratoire;
- Détenir la signature d’un code d’éthique par tous les employés.

Après avoir franchi toutes les étapes du processus et répondu avec satisfaction aux exigences, le laboratoire a obtenu avec fierté son accréditation officielle le 23 février 2004. L’implication de notre personnel est à souligner, car c’est une des clés de notre réussite.


Neutralité et fiabilité
Le contrôle de la qualité à respecter et les méthodes d’analyse à appliquer contribuent à démontrer la neutralité du laboratoire du mouvement coopératif vis-à-vis ses clients. La certification ISO/CEI 17025 vient en plus en témoigner. Le résultat d’analyse rapporté est fiable et traçable. La traçabilité permet, entre autres, d’identifier tous les contrôles de qualité qui accompagnaient un échantillon, lors de son analyse. Ainsi, les résultats ne peuvent être « altérés » pour mieux plaire. La traçabilité est à la base d’un service d’analyse de qualité.


Les accréditations et les défis
En plus d’être accrédité pour les analyses agricoles, le laboratoire de La Coop fédérée est également accrédité ISO/CEI 17025 par le Conseil canadien des normes (CCN) pour les analyses d’aliments du bétail, les fourrages (analyses chimique et infrarouge), les engrais minéraux et les tissus végétaux.

Maintenir ces accréditations nécessite de rencontrer jour après jour nos objectifs de qualité. L’application et le respect quotidien des procédures demandent beaucoup de rigueur scientifique et de professionnalisme de la part de tout le personnel du laboratoire. Dans l’avenir, nous comptons également améliorer nos processus pour continuer à répondre aux besoins des clients, et ce, au meilleur rapport qualité/prix qui soit. C’est un défi de tous les jours. Un défi captivant, très stimulant que nous sommes fiers de relever.

Pour plus de détails
Ministère de l’Environnement du Québec : www.menv.gouv.qc.ca
Le Conseil canadien des normes : www.ccn.ca


* L’auteure est coordonnatrice de l’assurance qualité au laboratoire agroalimentaire de La Coop fédérée.


1. Lettre datée du 22 décembre 2003, du sous-ministre adjoint aux Affaires régionales, M. Sylvain Boucher, adressée aux laboratoires d’analyse agricole.
2. Communiqué, diffusé en avril 2004 par M. Jean Noreau, MAPAQ - coordonnateur à l’accréditation.




Retour



Copyright © 2014 La Coop fédérée | Tous droits réservés