Le conseil d’administration. Dans l’ordre habituel : Ahcène Bourihane (ministère du Développement économique et régional et Recherche); Carole Ouellet, adjointe administrative; Carl Dionne (transformateur); Claude Patry (Syndicat des producteurs acéricoles de la Côte-du-Sud); Marcel Pépin (Association des fabricants d’équipements acéricoles inc.); Jean-Marie Gilbert (Syndicat des producteurs acéricoles du Bas-Saint-Laurent); Suzette de Rome, directrice générale; Gaétan Lauzier (MAPAQ); Daniel Gagnon (Conférence régionale des élus du Bas-Saint-Laurent); Denis Ouellet (Centre local de développement de la MRC de Témiscouata); Bernard D’Amours, président (Commission scolaire du Fleuve-et-des-Lacs). Absent sur la photo, Damien de Halleux (Université Laval).

Le Centre d’expérimentation et de transfert technologique en acériculture du Bas-Saint-Laurent (CETTA BSL) a été officiellement constitué en 2003, avec pour mission de soutenir l’innovation et de faciliter le transfert technologique vers les entreprises de l’industrie acéricole. Les mandats pour y parvenir sont de répondre aux besoins de développement et aux diverses problématiques des producteurs, fabricants, transformateurs et autres intervenants de l’industrie acéricole.

Il fait également le pont entre l’industrie et le milieu de la recherche, tous secteurs confondus. De plus, il soutient la promotion et participe au développement durable de l’industrie acéricole en respect avec l’environnement et le milieu de vie.

Le CETTA BSL couvre trois domaines de l’activité acéricole, soit le domaine forestier et son aménagement, le domaine de la production/extraction de l’eau d’érable et son évaporation et, enfin, le domaine de la transformation du sirop d’érable dans sa valeur ajoutée.

Les moyens mis en œuvre au centre pour exécuter sa mission et ses mandats sont l’expérimentation, le développement technologique, le transfert technologique et la diffusion.

Par expérimentation, on entend des essais sur le terrain et en laboratoire, selon une démarche rigoureuse, sur des façons de faire, des équipements et de nouveaux produits à valeur ajoutée. Concrètement, à titre d’exemple, on parle de tester de nouveaux équipements et techniques tels que chalumeaux, équipements d’embouteillage, produits de nettoyage, techniques de bouillage, etc.

Le développement technologique consiste à mettre au point de nouvelles techniques, de nouveaux procédés et produits à valeur ajoutée, adapter des technologies provenant d’autres secteurs afin d’améliorer le rendement et la qualité. Par exemple, trouver un nouvel équipement pour candir les bonbons d’érable et identifier de nouveaux emballages permettant de conserver plus longtemps le produit ou en faciliter la manutention.

Pour ce qui est du transfert technologique, les activités consistent à transmettre de nouvelles façons de faire à l’industrie, d’être à l’affût des nouvelles technologies et d’assurer leur diffusion à l’industrie. Cela se traduit notamment par la vulgarisation d’études et projets de recherches.

Enfin, la diffusion d’information et de connaissances passe par des démonstrations, la production de bulletins d’information, de communiqués, de résumés d’articles et de lectures, la participation à différents évènements tout en maintenant des liens avec les ministères, le milieu de la recherche, les organismes concernés et les milieux éducatifs.

De plus, le CETTA BSL met à la disposition des entreprises certains services, tels que le diagnostic du fonctionnement de l’évaporateur de même que la vérification et la calibration d’instruments de mesure.

Le CETTA BSL a organisé une série de rencontres avec différents centres de recherche et de transfert technologique afin de créer des alliances qui lui permettront de compléter sa gamme de services. Le Centre ACER, CINTECH AA, le Centre Proctor associé à l’Université du Vermont, l’Université Laval, l’Université du Québec à Rimouski, la Corporation de promotion des exportations du BSL ne sont que quelques-uns de ces partenaires éventuels qui peuvent, au besoin, apporter une contribution dans l’exécution d’un projet.

En agissant en complémentarité avec les autres centres de recherche, de même que par sa mission d’expertise et de transfert, le CETTA BSL constitue, pour les producteurs, fabricants et transformateurs, chercheurs et vulgarisateurs, une source d’information de premier niveau qui leur permet de prendre des décisions éclairées.


Un CA diversifié et représentatif de l’industrie
Le conseil d’administration est composé de producteurs, transformateurs, conseillers techniques et financiers, représentants de la recherche institutionnelle, fabricants d’équipements et intervenants du monde de l’éducation. Cette grande diversité de personnes bien branchées sur l’industrie assure au CETTA BSL beaucoup de dynamisme.

Outre la direction générale, l’équipe actuelle est constituée de deux agents de projets, d’un ingénieur agroalimentaire, d’une ressource en science et technologie des aliments et d’une adjointe administrative. De plus, le CETTA BSL peut compter, d’une façon régulière, sur des ressources extérieures associées au Centre de formation en acériculture de la Commission scolaire du Fleuve-et-des-lacs ainsi que sur des consultants dans des domaines de pointe.


De la recherche publique et privée
Même s’il est encore jeune, le CETTA BSL a déjà plusieurs réalisations à son actif. En collaboration avec le Centre ACER et le Club d’encadrement acéricole, le CETTA a travaillé sur la question de l’enfouissement de la tubulure. Il s’est également penché sur l’emballage des produits de l’érable, de même que sur des projets que lui ont confiés des promoteurs privés qui souhaitent bénéficier de l’exclusivité des conclusions de l’expérimentation et de la recherche effectuées pour eux.

Depuis janvier 2005, le CETTA BSL est installé dans ses nouveaux locaux, adjacents à ceux du Centre de formation en acériculture à Pohénégamook, et qui comprennent notamment un laboratoire, une salle de transformation aux normes de l’Agence canadienne d’inspection des aliments et une salle de documentation.


Source : CETTA BSL, 656, rang Notre-dame-des-Champs, Pohénégamook (Québec) G0L 1J0 Téléphone : (418) 893 5151 Télécopieur : (418) 893 1970 Courriel : CETTA@bellnet.ca




Retour



Copyright © 2014 La Coop fédérée | Tous droits réservés