En ces années où la marge de manœuvre sur vos fermes est de plus en plus mince, les intervenants avec lesquels vous faites affaire peuvent jouer un rôle très important. Par leurs connaissances et leur vécu, ils sont en mesure de vous apporter de précieux conseils. Les experts-conseils du réseau CO-OP font partie de ces gens qui ont à cœur le succès de votre entreprise.

Le réseau des 57 coopératives engagées en production laitière peut compter sur plus de
150 experts-conseils à travers la province de Québec et l’Est ontarien. Leur rôle est parfois méconnu, mais seuls ou en équipe, leur contribution à votre réussite peut être très importante. Depuis la venue des premiers représentants en productions animales au cours des années 70, leur travail a beaucoup évolué et ils ont su s’adapter aux besoins d’aujourd’hui.

L’expert-conseil CO-OP peut faire beaucoup plus que des rations ou vendre des produits. Par sa formation et son expérience, il vous aidera, en vérifiant l’alimentation de votre troupeau et différents points de régie, à gérer efficacement votre ferme et à en avoir une vision globale. Le choix des produits, et surtout, la façon de les utiliser, n’est pas une mince tâche. Cela requiert un spécialiste connaissant tous les produits et programmes et qui se base sur vos objectifs. Dans la même veine, votre concessionnaire automobile ou de machinerie est mieux placé qu’un employé d’atelier de mécanique générale pour vous conseiller ou réparer votre auto ou votre tracteur. La mission des experts-conseils CO-OP est de vous proposer les produits qui répondent à vos besoins et pouvant vous aider à atteindre vos objectifs à court, moyen et long terme.


Les coûts d’alimentation
Évidemment, nous désirons tous que les coûts d’alimentation soient tenus au niveau le plus bas possible. Mais les coûts d’alimentation ne sont qu’une partie des coûts de production totaux. Au fait, un faible coût d’alimentation, ça veut dire quoi au juste? C’est là qu’entre en jeu votre expert-conseil. Un de ses rôles clés consiste à évaluer les répercussions de ses recommandations.

De façon ironique, on pourrait dire que la meilleure façon de baisser vos coûts d’alimentation est d’arrêter d’alimenter votre troupeau! C’est un peu exagéré, mais vous pourriez ne donner que du fourrage à vos vaches qu’elles produiraient quand même du lait. Est-ce qu’elles pourraient le faire année après année; rempliriez-vous votre quota; vous resterait-il assez d’argent pour vivre? C’est là que le travail des experts-conseils commence : vous conseiller et vous recommander des produits, services et méthodes de régie qui vous satisferont.

Certains mettent l’accent sur le coût d’alimentation par hectolitre, d’autres sur le coût par vache par jour ou encore sur le montant de la facture de moulées et suppléments. Mais il faut voir beaucoup plus loin. Par exemple, une ferme dont les coûts d’alimentation sont de 10 $/hl peut paraître en excellente position, mais il y a d’autres points à considérer. Quel est son revenu annuel? Quel est le quota à produire? Combien de vaches s’y trouvent? Comment se porte la reproduction? Comment se passent les vêlages? Quel est son taux de remplacement? Ce sont là des éléments qu’il faut évaluer. Votre expert-conseil, avec les logiciels SynchroWin et Optilait, est en mesure de vous éclairer sur la plupart de ces questions. Des différences notables existent entre des entreprises qui, pourtant, ont le même nombre de vaches et le même coût d’alimentation par hectolitre.

On peut utiliser une multitude d’outils et d’indicateurs, mais prenez garde aux pièges. C’est comme conduire une auto en ne se fiant que sur la jauge d’essence et l’indicateur de vitesse. On peut bien sûr faire un bon bout de chemin avec ces deux indicateurs, mais on peut aussi déraper et prendre le champ. Il faut donc également vérifier l’huile, les freins, la direction, l’état des pneus, la suspension, etc. et savoir où l’on s’en va. Tout ça pour démontrer que pour aller du point A au point B, cela peut être à la fois très simple et très complexe. Il en est de même pour l’alimentation et la régie d’un troupeau : il faut considérer un ensemble de critères. Le jour où l’on met un peu trop l’accent sur un point de régie, on risque d’en négliger d’autres. Par exemple, viser une production élevée par vache sans contrôler les autres points de régie peut entraîner une détérioration des performances de reproduction, des composants du lait, etc.


Le coût des produits
Votre expert-conseil vous recommandera le ou les produits qui répondent le mieux à vos besoins. Son rôle n’est pas de vous proposer les produits les moins coûteux, mais bien ceux qui vous conviennent. Si c’était le cas, il n’aurait besoin que de quelques produits. Les programmes alimentaires sont issus de recherches qui vous assurent que la solution que l’on vous propose est la bonne. Si le prix d’un supplément ou d’une moulée importe plus que le produit lui-même, aussi bien tous nous promener avec des Hyundai Accent ou des Chevrolet Aveo. Ces automobiles, bien que moins luxueuses, confortables et performantes que la plupart des autres, sauront vous conduire du point A au point B. Il en est de même pour les produits d’alimentation de votre troupeau. Il existe plusieurs subtilités et votre expert-conseil est là pour vous les démontrer.


Un travail d’équipe
Votre expert-conseil et l’équipe qui l’entoure, c’est-à-dire ses collègues de la coopérative et les gens du Secteur ruminants de La Coop fédérée, sont là pour vous guider. Vous voulez une meilleure production par vache, de meilleures performances en reproduction, une amélioration de l’élevage des sujets de remplacement, une bonification de votre situation financière ou encore des conseils pour obtenir des sujets qui figureront bien aux expositions, les experts-conseils du réseau CO-OP sont outillés pour répondre à tous ces besoins et beaucoup plus encore. Même si les compétences d’un individu sont excellentes, l’aide d’une autre personne permet parfois de voir les choses d’un autre œil et d’apporter des solutions auxquelles nous n’aurions pas pensé au préalable. C’est d’ailleurs pour cette raison que les experts-conseils travaillent en équipe et qu’ils sont nombreux à être à votre disposition. Vous n’avez qu’à signifier vos besoins à votre expert-conseil.


Qui dit vrai?
Qui répondra le mieux à mes questions ou me fournira les meilleurs conseils? Vous doutez de la neutralité de votre expert-conseil parce qu’il a des produits à vendre? Peut-être pensez-vous que les produits d’un concurrent feraient mieux l’affaire? Sachez que le réseau CO-OP possède une multitude de produits pouvant être adaptés à chaque ferme, et ce, peu importe les besoins. On peut vous conseiller un produit unique ou une combinaison de produits de même que la meilleure façon de les utiliser pour combler vos attentes. Le but de votre expert-conseil est de bien vous servir, aujourd’hui et demain. Il fait partie d’un ordre professionnel et respecte un code de déontologie. Il en est de même pour votre coopérative. N’hésitez pas à faire appel à ses services.




Retour



Copyright © 2014 La Coop fédérée | Tous droits réservés