Cette année, la gamme Elite s’enrichit de quatre nouveaux cultivars de soya. Le DrakoRR, très hâtif, permettra de cultiver du soya Roundup Ready dans des zones à courte saison de croissance. Le Phoenix, de maturité intermédiaire à hâtive, maintient son rendement élevé à un espacement plus large, soit à 30 pouces. Le Athos, plus tardif, produit à profusion des fèves de qualité exportable au sud du Québec. Et finalement, la production de fourrages d’appoint élevés en protéines sera améliorée grâce à Mammouth III RR, qui remplace maintenant le Mammouth II RR.



DrakoRR
Ce cultivar Roundup Ready très hâtif a une maturité relative de 000,8 ou de 2375 UT. En 2004, le DrakoRR a atteint la maturité physiologique à Hébertville, La Pocatière et dans la vallée de la Matapédia. L’arrivée du DrakoRR est une bonne nouvelle pour les producteurs qui souhaitaient une alternative au pois dans les régions plus fraîches. Sa technologie RR permet un désherbage simple et très efficace. De plus, ses fèves relativement petites (± 6000 fèves/kg) abaissent le coût du semis comparativement à des cultivars à plus grosses fèves. Sa tenue est bonne et sa tolérance au sclérotinia est dans la moyenne des autres cultivars. Ses plants atteignent plus ou moins 75 cm. Le rendement du DrakoRR est bon, comme le démontrent les données du tableau 1.




Phoenix
Le Phoenix est un cultivar de maturité relative de 0,1 ou de 2550 UT. Sa pubescence est brune et ses fèves ont un hile clair. Son rendement exceptionnel semble se maintenir à un espacement plus large, soit à 30 pouces entre les rangs. Cette stabilité de rendement à des espacements plus larges s’explique en partie par la capacité de brancher que possède le Phoenix. Il a une très bonne tolérance à la sclérotiniose ainsi qu’une bonne tolérance à la verse. Ces facteurs réunis font de lui un très bon candidat pour la production de fèves destinées à l’exportation puisque celles-ci maintiennent leur qualité. De plus, les fèves de Phoenix possèdent un taux relativement élevé en protéines (± 42 %). Un kilogramme de Phoenix compte plus ou moins 5700 fèves. La hauteur du plant se situe autour de 75 cm. La qualité de ses racines et leur tolérance à diverses maladies fongiques stabilisent et maintiennent son rendement (tableau 2).




Athos
La maturité relative d’Athos, qui est de 1,2 ou 2850 UT, en fait un cultivar tout indiqué pour le sud du Québec où il a d’ailleurs été sélectionné. Athos se démarque de plusieurs façons. Sa pubescence est grise et ses hiles sont clairs, ce qui le rend plus attrayant pour les marchés de l’alimentation humaine d’exportation. Ses fèves contiennent ± 40 % de protéines. Son port est remarquable et bien visible à la fin de l’été lorsque ses feuilles tombent. On peut alors apercevoir les branches nombreuses et dressées qui le caractérisent. Athos possède une tenue exceptionnelle qui facilite le battage et préserve la qualité de ses fèves. Il mesure plus ou moins 80 cm, et un kilogramme d’Athos compte environ 5100 fèves. Sa tolérance à la sclérotiniose est très bonne pour un cultivar de cette maturité. Ses racines, très tolérantes aux maladies, limitent au minimum les pertes de population. Bien sûr, toutes ces caractéristiques soutiennent un rendement élevé (tableau 3).




Mammouth III RR
Le Mammouth III RR remplace maintenant le Mammouth II RR. Comme ce dernier, le Mammouth III RR est destiné à la production de fourrages élevés en protéines. Il permet aussi une production de fourrages d’appoint fort appréciés lorsque les luzernières sont moins abondantes ou carrément mortes. Le Mammouth III RR est doté de feuilles très larges qui augmentent la concentration de protéines dans l’ensilage, comparativement au Mammouth II RR. Sa tige solide facilite la récolte. Ses rendements, humide et en matières sèches, sont plus élevés que ceux du Mammouth II RR. Un kilogramme de Mammouth III RR compte ± 6600 fèves, ce qui rend l’ensemencement abordable. Ce nouveau cultivar de soya à ensilage sera très apprécié des producteurs de ce type de fourrage, comme le démontre le tableau 4.




Retour



Copyright © 2014 La Coop fédérée | Tous droits réservés