Conseil d’administration de La Coop fédérée. De gauche à droite, à l’arrière-plan : Michel Douville, Charles Proulx, Claude G. Couture, Bertrand Comeau, Marc A. Turcotte, Sophie Bédard, Luc Forget, Damien Lemire, Gaston Blais, Claude Couture. À l’avant-plan : Claude Lafleur, chef de la direction; Normand Marcil; Laurent Bousquet, 2e vice-président; Denis Richard, président; Ghislain Cloutier, 1er vice-président; Léo Pinard; Paul Noiseux, chef des finances et Ernest Desrosiers, chef de l’exploitation.


À l’occasion de l’assemblée annuelle de La Coop fédérée, tenue le 23 février dernier, deux nouveaux administrateurs ont été élus. Sophie Bédard a été désignée par vote pour représenter le territoire no 8, le siège réservé à une représentation féminine. À ce titre, elle remplace Francine Ferland, qui occupait ces fonctions depuis 8 ans. Damien Lemire représente le territoire no 6 en remplacement de Roger Béliveau, qui occupait ces fonctions depuis 15 ans.

Mme Bédard est copropriétaire, avec son conjoint, Bastien Martineau, d’une maternité de 200 truies en sevrage hâtif, à Sainte-Praxède, dans la MRC de L’Amiante. Ses responsabilités dans l’entreprise sont, sur le plan de l’élevage, le suivi des mises bas et les soins aux porcelets. Sur le plan administratif, elle est chargée de la comptabilité, du suivi des PAEF et de tout le travail de bureau. Sophie est aussi mère de deux garçons, âgés de 11 et 9 ans. Comme engagement dans sa collectivité, elle a occupé les fonctions de conseillère municipale pendant 5 ans. Puis, elle est membre du conseil d’administration de la SCA de Disraeli depuis 7 ans. « Pour moi, il est important de travailler à augmenter la représentation féminine sur les conseils d’administration », commente la jeune productrice issue d’une famille d’agriculteurs coopérateurs. « Mais il y a d’autres dossiers qui me tiennent à cœur, entre autres, celui de la relève, des fermes familiales, du commerce international et de la main-d’œuvre sur les fermes. »


Quant à Damien Lemire, il est copropriétaire avec sa conjointe, Laure Brousseau, d’une entreprise de 847 acres en grandes cultures. Ses deux fils, David et Francis, seront intégrés à l’entreprise au cours de l’année. M. Lemire a une longue feuille de route. D’abord diplômé en zootechnie de l’ITA de Saint-Hyacinthe, il commence sa carrière comme représentant à la SCA de Warwick, devenue La Coop des Bois-Francs. Il occupe ensuite les fonctions d’inséminateur responsable au C.A.B. Saint-Léonard-d’Aston. Ce n’est qu’en 1979 qu’il acquiert une ferme laitière à Notre-Dame-du-Bon-Conseil. Son troupeau de haute génétique atteindra les 120 têtes, dont 50 vaches en lactation. Après avoir acquis plusieurs terres voisines, il vend ses animaux, en 2001, pour se consacrer à la production céréalière, maïs et soya. Sur le plan de l’engagement, il siège à l’exécutif de l’Association des technologistes agricoles inc., au Syndicat de gestion agricole, Centre-du-Québec et occupe pendant plusieurs années les fonctions d’animateur et de délégué à la coopérative Agropur. Il est actif au sein de la Société d’agriculture de Drummond pendant 12 ans, dont 4 ans à titre de président. Il est aussi très engagé auprès des organisations d’expositions agricoles, soit celles de Drummondville et de Trois-Rivières, ainsi qu’à l’Association des administrateurs des expositions agricoles du Québec. M. Lemire est membre du conseil d’administration de La Coop des Bois-Francs depuis 13 ans, dont 5 ans à titre de président. Depuis 2002, il siège au comité d’industrie porcine de La Coop fédérée ainsi qu’au conseil d’administration de Grains Elite s.e.c., une entreprise de commercialisation de grains formée par La Coop fédérée et 23 coopératives affiliées.


Retour



Copyright © 2014 La Coop fédérée | Tous droits réservés