Événement majeur pour les gens d’affaires de l’agroalimentaire, le Salon international de l’alimentation, dont la dernière édition s’est tenue à Paris du 22 au 26 octobre dernier, fait partie du réseau des grandes foires mondiales. C’est l’un des plus prestigieux et des plus importants salons agroalimentaires du globe. Citadelle, coopérative de producteurs de sirop d’érable y participe depuis plus de 20 ans.


Tous nos clients industriels et distributeurs qui transigent sur les marchés de détail sont présents au SIAL, indique Luc Lussier, directeur général de Citadelle. C’est une excellente occasion d’affaires et une formidable visibilité pour l’entreprise. »

Le SIAL Paris attire bien sûr plusieurs gens d’affaires d’Europe, mais aussi d’Amérique, d’Asie et d’Océanie. Cette année, 5256 exposants en provenance de 99 pays ont participé à l’exposition et plus de 136 000 visiteurs de 183 pays en ont franchi les portes.

« Participer au SIAL, c’est faire vingt voyages en un, assure Luc Desbiens, directeur ventes et marketing, marché européen pour Citadelle.

Notre délégation a rencontré les représentants de 25 de nos clients actuels et ceux de nombreux clients potentiels qui seront à nouveau contactés durant l’année pour poursuivre les discussions. On tisse des liens non seulement avec les visiteurs, mais aussi avec d’autres exposants qui profitent de l’occasion pour découvrir nos produits. » Luc Desbiens est appuyé de Marlène Jolicoeur, directrice du service à la clientèle pour les marchés d’outre-mer. Ensemble, ils couvrent une vingtaine de pays où se répartit leur clientèle.

« Toutes ces rencontres ne se finalisent pas nécessairement par des ventes, fait savoir Luc Lussier, mais parfois les résultats sont au-delà de nos espérances. Par exemple, cette année, nous avons conclu une entente de distribution avec une entreprise qui approvisionnera, avec nos produits, 4000 épiceries fines en France. On y retrouvera notamment des sirops d’érable haut de gamme à saveur sélectionnée ainsi que des tartinades de beurre et de tire d’érable. »

« Le sirop d’érable est de plus en plus recherché à l’échelle internationale, exprime Luc Desbiens, notamment en raison d’un intérêt croissant pour des aliments sains. À ce chapitre, le sirop d’érable est un produit qui possède de très nombreux atouts. Il est pur, naturel, sans OGM et non allergène. Il contient des minéraux et des phénols. C’est également un sucre dont l’indice glycémique est très bas, soit comparable à celui du miel. »

« Les produits de l’érable transformés suscitent un intérêt de plus en plus grand, note Luc Lussier. C’est d’ailleurs une niche sur laquelle nous mettons l’accent depuis plusieurs années. » En 1999, Citadelle lançait sa division Les Délices de l’Érable et mettait alors en valeur toute une gamme de produits transformés à base de sirop d’érable. Trois bistros-boutiques et une usine de transformation ont depuis été mis sur pied pour en mousser la commercialisation.

« Le SIAL est l’occasion tout indiquée pour démontrer à nos distributeurs, clients industriels et prospects comment, grâce à sa distinction coopérative, Citadelle possède un caractère exclusif, poursuit le directeur général. La distinction coopérative, ainsi que toutes les valeurs et principes qui y sont rattachés, est un puissant outil de marketing. C’est un attrait qui nous différencie avantageusement.
 

En effet, nous sommes en mesure d’assurer la provenance de notre produit puisqu’il s’agit du sirop de nos sociétaires. Tous les procédés de fabrication mis en place à nos usines nous permettent d’assurer l’intégrité de nos produits et avec les nombreuses certifications et reconnaissances que nous détenons, la qualité de nos produits ne fait aucun doute. C’est sur ces éléments que nous tablons pour promouvoir Citadelle. »

Le SIAL est également l’occasion, pour les gens de Citadelle, de valider étiquettes, contenants et emballages, ainsi que d’évaluer de nouveaux produits. « Les aliments disruptifs font d’ailleurs l’objet de passablement de recherche et de développement, souligne Luc Desbiens.

Il s’agit d’aliments aux goûts originaux et, surtout, auxquels on ne s’attend pas, ou encore présentés sous une forme inusitée. Le chocolat salé, la glace au soya ou l’huile d’olive à tartiner en sont des exemples. L’aliment disruptif est un concept qui a pris naissance en France et qui fait partie des nouvelles tendances qui visent à surprendre le consommateur. Aussi, en plus des nouvelles saveurs, on développe de nouveaux emballages. L’espace Tendances et Innovations du SIAL est d’ailleurs réservé à ces nouveaux produits. Trois visiteurs sur quatre le fréquentent. L’avenir est là. Et Citadelle s’y consacre depuis déjà bon nombre d’années avec le développement de plusieurs produits tels que chocolats, moutardes et vinaigrettes aromatisés au sirop d’érable. On fait littéralement exploser l’utilisation du sirop d’érable en développant des marchés niche pour ces produits, et ce, à l’échelle de la planète. »

Agriculture et Agroalimentaire Canada appuie largement les entreprises canadiennes dans leurs démarches de commercialisation de produits sur les marchés internationaux. Le pavillon canadien en regroupait 31. « Nous contribuons à hauteur d’environ 30 % aux dépenses de participation des entreprises au SIAL, indique Denise Gravel, planificatrice d’événements, foires et missions internationales pour Agriculture et Agroalimentaire Canada. Nous offrons des stands clés en main comprenant par exemple des services de télécommunications, des salles de réunions, du soutien aux études de marché, de l’animation audiovisuelle, un comptoir d’information sur les services du gouvernement canadien et l’expertise d’un chef cuisinier pour promouvoir les produits alimentaires canadiens. »
 
La délégation de Citadelle au SIAL Paris :
Bob Swain, directeur principal, ventes et marketing, Marlène Jolicoeur, directrice du service à la clientèle pour les marchés outre-mer et Luc Desbiens, directeur ventes et marketing, marché européen. Absents lors de la prise de la photo : Luc Lussier, directeur général de Citadelle et David Alain, directeur général, Les Délices de l’Érable.

Agriculture et Agroalimentaire Canada
appuie les entreprises canadiennes dans leurs
démarches de commercialisation de produits
sur les marchés internationaux. Elle fournit
entre autres l’expertise de chefs cuisiniers
pour promouvoir les produits alimentaires canadiens.

Luc Desbiens rappelle que valoriser le sirop des membres fait partie de la mission de l’entreprise. « Ces niches à valeur ajoutée bénéficient aux producteurs sociétaires de Citadelle, dit-il, car les marges dégagées avec ces produits sont nettement plus élevées que celles réalisées avec le sirop d’érable. Le marché des produits transformés est très compétitif. Citadelle doit y prendre sa place, autrement d’autres ne se gêneront pas pour le faire. »

Après Paris, le prochain arrêt gastronomique est à Montréal, en mars, où se tiendra le SIAL Montréal. Le SIAL Paris et le SIAL Montréal sont organisés, en alternance, une année sur deux. C’est également en mars que se déroulera, au Japon, le fameux salon Foodex. Citadelle y est aussi présente par l’entremise d’un certain nombre de ses distributeurs. En octobre, le salon Anuga, qui a lieu à Cologne, en Allemagne, attirera aussi de très nombreux exposants de produits agroalimentaires d’un peu partout à travers le monde. Enfin, le prochain SIAL Paris se tiendra du 19 au 23 octobre 2008. Parions que la force de vente de Citadelle en est déjà aux préparatifs…



Retour



Copyright © 2014 La Coop fédérée | Tous droits réservés