La Coop fédérée possède depuis 1994 une politique environnementale qui se veut une véritable prise de position des dirigeants de l’entreprise favorables aux orientations relatives à sa performance environnementale.


Depuis ce temps, des professionnels de l’environnement s’affairent à coordonner les actions et viennent en appui aux gestionnaires de l’entreprise afin que l’engagement des dirigeants soit respecté et pour que l’entreprise procède à ses activités en conformité avec les lois, règlements et bonnes pratiques en vigueur au pays. Pour mieux comprendre le rôle de ces professionnels, voici un bref aperçu de la démarche entreprise depuis cette époque.

Historique
Depuis une vingtaine d’années, certaines ressources professionnelles étaient affectées à la gestion des différents aspects environnementaux découlant des opérations de l’entreprise (notamment chez Sonic). Par la suite, la gestion environnementale est devenue une réalité importante vers le milieu des années 90 avec l’instauration d’une politique et avec l’embauche d’une ressource spécialisée au Service risques et environnement (l’actuel Service risques et assurances). Dès lors, les bases d’un système de gestion environnementale ont été mises en place et toutes les installations de La Coop fédérée ont été visitées au moins une fois afin d’effectuer des vérifications de conformité environnementale (inspections). Démarré sur des fondations sérieuses et pertinentes, un véritable Service de l’environnement a été créé en 2003, confirmant les orientations de l’entreprise envers une gestion rigoureuse de ses opérations en conformité avec sa politique.

L’équipe actuelle
Fort d’une équipe de quatre professionnels spécialisés dans les domaines de la vérification environnementale, de la qualité de l’eau, de l’hydrogéologie (eau souterraine) et des travaux relatifs à l’évaluation de la qualité des terrains, l’actuel Service de l’environnement a vu son rôle et ses mandats spécifiés par le conseil d’administration de La Coop fédérée en 2006. Voici donc un résumé de ceux-ci ainsi que des actions et initiatives qui en découlent.

Rôle
Le rôle du Service de l’environnement est de « s'assurer que les installations, activités et produits de La Coop fédérée sont compatibles avec l'environnement et permettent le développement durable ». Il s’agit essentiellement d’un travail d’accompagnement auprès des différents secteurs de l’entreprise vers l’atteinte des objectifs de sa Politique environnementale. Ce rôle est possible par les actions effectuées par le biais des mandats qui lui ont été attribués :?

Le vérificateur environnemental à l’œuvre

1) Vérification de conformité environnementale des installations de La Coop fédérée
Le mandat premier du Service de l’environnement est de procéder à la vérification de la conformité environnementale des installations de La Coop fédérée, de faire les recommandations pertinentes concernant des correctifs appropriés et d’en faire rapport aux gestionnaires concernés, à la haute direction ainsi qu’au conseil d’administration. Cette façon de faire est la base d’un système de
gestion environnementale inspiré de la norme ISO 14001. Depuis 1996, tous les établissements, propriétés de La Coop fédérée, sont visités en continu ainsi que plusieurs partenaires où l’entreprise détient une participation financière.
En 2007, le Service a préparé 29 rapports complets de vérification de conformité et a effectué 21 suivis de vérifications produites l’année précédente. Ainsi, 50 installations appartenant à La Coop fédérée ont été inspectées au cours de l’année financière 2007, permettant aux gestionnaires de celles-ci d’être au fait des possibilités d’amélioration en matière de gestion environnementale.

2) Soutien technique à l’approvisionnement
Le Service de l’environnement donne un appui continuel aux différents secteurs et services de La Coop fédérée. Que ce soit pour des mandats d’évaluation de site, suite à l’acquisition ou à la vente d’actifs, de support à des caractérisations environnementales ou à divers suivis, le Service effectue plusieurs mandats en collaboration avec les établissements. Aussi, 28 procédures d’urgences environnementales ont été produites en réponse à la recommandation de la vérification interne et en accord avec le deuxième engagement de la politique qui prévoit que les installations de La Coop fédérée possèdent un plan d’urgence environnemental. Les installations les plus à risque de La Coop fédérée ont été couvertes par cet exercice.

3) Services-conseils en environnement
Bon an mal an, le Service effectuait auparavant environ cinq ou six mandats environnementaux pour les coopératives affiliées. Pour faire suite à une augmentation des mandats en provenance des coopératives et de certains partenaires (notamment des agrocentres) au printemps 2007, le Service a procédé à l’embauche d’une ressource supplémentaire afin de soutenir la demande. Depuis, une offre de service a été diffusée et des présentations ont aussi été effectuées auprès des nouveaux présidents et contrôleurs financiers des coopératives pour faire connaître la palette des services et compétences offerts. Conséquence : 34 mandats ont été exécutés en 2007 et une croissance d’environ 40 % du nombre de mandats est prévue en 2008. Ainsi, en raison de leur volonté d’améliorer leur performance environnementale, un véritable service-conseil dédié aux coopératives affiliées et aux partenaires de La Coop fédérée a été créé avec une offre de service diversifiée orientée en fonction des besoins.

Événement Moi, j’embac!pour stimuler la récupération au siège social.

4) Maintien d’une veille technologique et légale
Un des mandats du Service est de se tenir au fait des
révisions législatives et réglementaires dans le secteur de l’environnement. C’est pour cette raison que le Service participe activement aux comités mixtes du Conseil patronal en environnement du Québec (CPEQ) avec le ministère du Développement durable, de l'Environnement et des Parcs (MDDEP) ainsi qu’Environnement Canada en ce qui concerne les agendas réglementaires à venir. De plus, il s’assure de la connaissance réglementaire et des innovations par un abonnement aux veilles réglementaires et technologiques pertinentes :

• Veille légale de Qualitas Environnement;
• ENVIROSCAN – Bulletin de veille sur l'actualité environnementale canadienne;
• ENVIROLÉGAL – Bulletin de veille législative canadienne;
• Publications CCH L’environnement au Québec;
• Sites Web des ministères;
• Abonnements à des revues spécialisées.

Ainsi, le réseau La Coop peut être mis au fait des nouveautés environnementales en matière légale et technologique afin d’orienter ses actions et opérations en fonction de celles-ci.

5) Formation et sensibilisation aux bonnes pratiques environnementales
Depuis octobre 2007, le Service offre un programme de formation par l’entremise de l’Académie Coop. Deux cours sont proposés : Introduction aux principes de développement durable et à la gestion environnementale, destinée aux administrateurs des coopératives et Introduction à la gestion environnementale destinée aux gestionnaires des coopératives. L’objectif de ces formations est de sensibiliser les élus du réseau La Coop aux principes qui régissent la responsabilité sociale ainsi que la gestion environnementale et aux gestionnaires des coopératives, les pratiques en vigueur pour assurer une gestion responsable à l’intérieur des opérations des coopératives.

Aussi, divers exercices de sensibilisation et initiatives environnementales ont lieu en continu dans les activités normales du Service :

Lancement au siège social de l’activité lunchs Zéro déchet et de Moi, j’embac! (de recyclage…) afin de promouvoir la récupération. Ainsi, presque un mètre cube de matières résiduelles recyclables (verre, plastique, métal) est détourné hebdomadairement de l’enfouissement sanitaire vers un centre de collecte sélective. Une tentative d’accréditation au programme Ici on recycle! de Recyc-Québec sera effectuée au printemps 2008.
Rédaction d’articles dans Le Coopérateur agricole, le Scoop, le journal des employés de La Coop fédérée et dans l’Agri-Coop, la publication s’adressant aux dirigeants des coopératives.
Conférence du directeur du service à l’Association des technologues en agroalimentaire dans le cadre du salon de l’agriculture sur le sujet suivant : L’efficacité énergétique : pourquoi pas en agriculture.
Participation au programme d’agriculture soutenue par la communauté d’Équiterre : 13 clients de La Coop fédérée pour des paniers de fruits et légumes biologiques en provenance des fermes Le Duchay, de Standbridge Est.

Bref, le Service de l’environnement est dédié aux élus, dirigeants et gestionnaires du Réseau dans une optique d’amélioration de sa performance environnementale et de
gestion des risques financiers.

Retour



Copyright © 2014 La Coop fédérée | Tous droits réservés