Comme un soldat qui aurait joint l'armée au printemps 1939 en ne sachant pas que l’Allemagne allait envahir la Pologne à l’automne, nos deux nouveaux cultivars font leur entrée dans les champs « de bataille » à un moment très difficile.

L’année a été dure pour le soya au Québec. Les conditions climatiques de cet été ont mené à une pression de verse et de pourriture sclérotique exceptionnellement forte.

Heureusement, toutes les années ne se ressemblent pas et à la Ferme de recherche en productions végétales de La Coop fédérée, nous testons les cultivars sur plusieurs années et plusieurs sites afin d’observer le potentiel d’un cultivar dans différentes conditions. Une telle observation jumelée à une sélection de sites avec des conditions d’intérêt particulier (par ex. : phytophthora dans le sol) permet d’évaluer une variété dans 80 % à 90 % des conditions auxquels elle sera confrontée en production. Une année exceptionnelle, comme cette année, ne permet pas d’évaluer le potentiel d’un cultivar dans les conditions normales d’une région. Malgré cela, une année d’exception est quand même très importante pour la sélection. Une variété plus performante dans les conditions extrêmes sera capable de faire face aux conditions dites normales. Mais sera-t-elle la plus performante dans les conditions normales (80 % à 90 % du temps)? C’est pourquoi, à la Ferme de recherche, nous compilons les données sur plusieurs années afin de maximiser les succès des agriculteurs à long terme. Voici donc nos deux soldats entraînés sur la Ferme de recherche en productions végétales de La Coop fédérée et de nombreux sites dans l’est du Canada.



Le FulgoraRR est une variété au potentiel de rendement exceptionnel. Avec sa taille impressionnante, une grosse tige, un bon branchage et une première gousse haute, il est le premier d’une série de cultivars à l’architecture moderne qui viendront remplacer les cultivars traditionnels au Québec. Le FulgoraRR a aussi un grain très gros, ce qui ajoute à son potentiel de rendement et, comme les semences Elite sont maintenant vendues au grain compté (140 000 par sac), le coût de semis reste le même que pour les variétés plus traditionnelles avec les avantages d’un grain plus gros. Il a une bonne résistance aux maladies des racines, une belle allure au champ et est facile à récolter. Dans les essais du Réseaux grandes cultures du Québec (RGCQ) il a fini premier sur 3 ans, 2 ans et 1 an (2005-2007). Le FulgoraRR performe très bien avec un espacement normal (15 pouces) ou plus large (30 pouces).


Le Dares vient compléter la gamme Elite dans la section plus tardive de la niche de l’Auriga. Une bonne résistance aux maladies des racines permet au Dares de rivaliser avec les meilleurs soyas de sa zone. Tout comme son compagnon d’introduction (FulgoraRR), le Dares possède une architecture moderne de grande taille, une grosse tige, un bon branchage, une tête chargée de gousses et une première gousse haute. Il a aussi un grain très gros, ce qui ajoute à son potentiel de rendement. Encore une fois, puisque les semences Elite sont vendues au grain compté (140 000 par sac), le coût de semis est le même que pour les variétés plus traditionnelles avec l’avantage d’un grain plus gros. Et tout comme pour le FulgoraRR, le Dares performe très bien aux espacements de 15 pouces ou 30 pouces.
Retour



Copyright © 2014 La Coop fédérée | Tous droits réservés