Administratrice à La Coop Pré-Vert depuis près de 12 ans, Aline Larrivée vient tout juste d’accepter un troisième mandat de trois ans. Le temps de permettre à sa fille Caroline, si l’occasion se présente, de la remplacer au sein du conseil d’administration!


Et puis, elle n’est pas prête à laisser sa place tout de suite. Les contacts, les formations offertes, les bonnes relations, le réseau d’information et le fait de participer activement aux décisions de sa coopérative, tout cela est tellement gratifiant. « J’ai le sentiment que c’est tout le milieu agricole qui en bénéficie. » Âgée de 51 ans et mère de quatre enfants, l’agricultrice vient de vivre une étape importante, l’entrée officielle de l’aînée Caroline aux commandes de l’entreprise Ferme Maluval. « Nous avons mis un peu plus de deux ans à préparer ce projet de transfert », explique Aline. Outre les parents, Luc Lavallée et Aline Larrivée, l’entreprise laitière est également gérée par Caroline qui en détient 50 % des parts. D’autres membres de la famille participent activement aux travaux de la ferme. Il s’agit de Francis, le plus jeune des Lavallée et de Benjamin Caron, le conjoint de Caroline. Une ferme de Saint-Adrien de Ham dont le troupeau de 110 sujets de race pure produit l’équivalent de 61 kilos/jour de lait avec une moyenne productive de 10 500 kilos par année. Leur classification présente près de 40 % de vaches très bonnes. La performance génétique du troupeau est une fierté partagée par toute la famille.

Les défis de demain
L’entrevue se réalisera avec fiston Zachary et sa maman qui viendra se joindre à nous. « C’est mon passe-temps préféré depuis l’arrivée des deux enfants de Caroline, souligne grand-maman Aline, visiblement heureuse de cette situation. C’est notre façon de l’aider à prendre sa place au sein de l’entreprise. » Le thème de la relève revient souvent au cours de la conversation. Mère et fille semblent bien d’accord sur un point : il manque de femmes et de jeunes de la relève aux assemblées des coopératives et au sein des conseils de direction. « Un comité a été créé en 2006, le comité régional des coopératrices, pour nous aider à mieux comprendre la réalité et les besoins de la jeune génération d’agricultrices », explique l’administratrice et membre de ce comité. Pour Aline, le plus grand défi du milieu agricole sera de regrouper les forces vives au cœur des différentes organisations. « Le fait d’avoir une vision commune et de travailler ensemble dans la même direction ne peut être que bénéfique, insiste Aline. Je crois que sur ce point, la présence des femmes au sein des instances décisionnelles peut faire une différence. »

Un prix assombri

L’année dernière, La Coop Pré-Vert s’est vue décerner le Prix Étoile Coop. Une récompense élogieuse pour l’ensemble des administrateurs et des employés. « Nous étions quelques administrateurs à ne pas pouvoir être présents au souper de l’assemblée annuelle durant lequel le prix a été dévoilé, raconte Aline. Le soir même où nous avions appris la grande nouvelle, un des administrateurs, Serge Dupont, est décédé subitement à l’âge de 42 ans. Un choc pour tous les membres, soulignera Aline. La bonne nouvelle dans toute cette histoire est que sa conjointe, Chantal Turcotte, a décidé de se faire élire lors de l’assemblée annuelle de février dernier pour poursuivre l’engagement de son mari. Nous avons tous été très touchés par ce geste, témoigne l’agricultrice. Nous sommes maintenant trois femmes à siéger autour de la table de direction… »



Retour



Copyright © 2014 La Coop fédérée | Tous droits réservés