Avec le printemps et la hausse de la température arrivent les insectes et maladies qui se développent au potager. Si vous avez eu des visiteurs indésirables l’an passé et que vous ne les avez pas contrôlés, vous risquez fortement de vous retrouver avec les mêmes problèmes cette année. Alors, à vos marques, prêts, prévenez!



Chenilles
Diverses méthodes naturelles très efficaces existent pour contrôler les chenilles.
Tôt au printemps : faites une application d’huile au stade dormant et installez sur vos arbres susceptibles aux invasions des pièges collants.
Chenilles à tente dans vos arbres et arbustes : vous n’avez qu’à supprimer la section de tige infestée et la brûler.
Dans les plantes ornementales et sur les légumes : traiter abondamment à l’insecticide naturel BTK, une bactérie qui ne s’attaque qu’aux chenilles.

Doryphore de la pomme de terre
Plantez des plantes répulsives telles que l’ail et les tagètes entre les rangs.
Retardez de 15 jours, après la venue de températures favorables, la plantation des tubercules. Les doryphores seront déstabilisés!
Traitez avec des produits à base de pyréthrine ou de roténone.

Pucerons
• Coupez les tiges fortement infestées et détruisez-les.
• Évitez de fertiliser avec des fertilisants trop riches en azote, comme le 20-20-20 ou 30-10-10.
• Traitez avec du savon insecticide, de la roténone ou de la pyréthrine.

Vers gris
Attirez les oiseaux insectivores et les prédateurs, tels que les carabes, en déposant des pierres ou du paillis dans le jardin.
Enfoncez des boîtes de conserve ouvertes aux deux extrémités autour des jeunes plants.
Plantez des œillets d’Inde!
Le travail du sol profondément au printemps ou à l’automne quand il fait froid peut détruire les œufs et exposer les pupes au froid et aux prédateurs.
Traitez sur vos rangs avec du End-All sur un sol humide ou avec de la roténone ou du BTK.

Criocère du lys

Plantez des plantes aromatiques autour des lis pour éviter que les criocères ne les retrouvent facilement.
Écrasez les adultes et les larves cachées dans leurs excréments à l’aisselle des feuilles avec vos doigts. Approchez-vous tranquillement, car les adultes se lanceront au sol et feront semblant d’être morts pour détourner votre attention!
L’application d’huile de neem et de roténone aide à contrôler les infestations.

Maladie du blanc

Plantez les espèces sensibles dans un endroit bien ensoleillé et aéré.
Évitez de fertiliser avec un fertilisant trop riche en azote qui nourrira le champignon.
Arroser le sol des plantes sensibles et non le feuillage.
Les fongicides à base de soufre et de cuivre appliqués tôt pourront le contrôler.

Taches sur les feuilles

Supprimez les feuilles fortement atteintes et brûlez-les.
Enlevez les mauvaises herbes autour de la plante.
Les fongicides à base de cuivre peuvent souvent être efficaces pour ces maladies

N’oubliez pas que les bonnes méthodes de compagnonnage et la rotation des cultures demeurent une excellente façon de prévenir le développement des insectes et maladies. L’emploi d’engrais naturel, de fertilisant d’origine marine, de compost, d’huile de neem et de mycorhize peut contribuer à endurcir en quelque sorte les plantes. Informez-vous auprès de votre coopérative.

Retour



Copyright © 2014 La Coop fédérée | Tous droits réservés