En octobre, les outils de jardinage sont bien souvent rangés et on se prépare déjà à détester l’hiver! Pourtant, il s’agit d’un mois parfait pour préparer le jardin et ainsi alléger la charge de travail du printemps.

En effet, c’est le bon temps d’en apprendre davantage sur nos sols! Un bon nombre de jardiniers ajoute systématiquement chaque année chaux et engrais dans leurs plates-bandes, pelouse et potager sans savoir si ces apports sont nécessaires et même efficaces! Il faut savoir que les sols ne possèdent pas les mêmes qualités et ne réagissent pas tous de la même manière aux ajouts d’amendements et d’engrais. Même au jardin, trop c’est comme pas assez! Un ajout trop important d’engrais peut nuire au développement des plantes en influençant la disponibilité de certains éléments nutritifs tout comme un ajout exagéré de chaux peut aussi nuire à la croissance des plantes.

La solution
L’analyse de sol aux trois à cinq ans (éléments fertilisants de base et pourcentage de matière organique) permet d’avoir un excellent portrait de l’état de vos sols en plus d’aider à expliquer les problèmes de croissance et carences. Il s’agit d’un bon investissement, car, dans bien des cas, les résultats vous indiqueront de réduire la quantité de certains produits ou d’en cesser l’application. Vous ferez donc des économies! L’automne est la période idéale pour effectuer les prélèvements de sols. Vous aurez vos résultats environ deux semaines plus tard et vous pourrez apporter plusieurs correctifs avant l’hiver.

Comment prélever des échantillons de sol?

  • À l’aide d’une truelle, recueillir de manière aléatoire 10 à 20 échantillons dans les premiers 15 à 20 cm (6-8 pouces) de terre, sans roches ni plantes, et les mettre dans une chaudière;
  • Mélanger et prélever une tasse de terre à déposer dans un sac de type Ziploc.

Il est important de faire faire une analyse différente pour les sols de la pelouse, du potager et des plates-bandes puisqu’ils ne reçoivent pas les mêmes soins. Une analyse qui comprendrait les sols de la pelouse et du potager serait donc inutile parce que non représentative.

Préparatifs dans les plates-bandes et le potager
Selon les résultats de l’analyse de sol, vous aurez peut-être à corriger le taux d’acidité (pH). Pour le diminuer, on ajoute de la chaux ou du calcium marin et pour l’accroître, la mousse de tourbe est efficace. Attention! Les personnes qui ont l’habitude d’ajouter de la cendre déséquilibrent très souvent l’acidité du sol. Il devient alors très difficile de la rééquilibrer.

L’ajout de matière organique, sous la formede fumier, compost ou feuilles mortes saines déchi­quetées, aidera à retenir l’eau et les éléments fertilisants du sol.

L’application de paillis naturel pourra protéger les plantes des rigueurs de l’hiver en plus de devenir une excellente source de matière organique en se décomposant.

Retour

Copyright © 2014 La Coop fédérée | Tous droits réservés