Pourquoi cultiver en contenant? Pour la proximité de la récolte avec la cuisine (surtout dans le cas des fines herbes), pour exploiter les espaces les plus ensoleillés du terrain ou tout simplement pour profiter des effluves et de l’aspect esthétique de certains plants. Vous ne pourrez peut-être pas nourrir le voisinage de vos légumes avec votre potager en pot, mais vous aurez beaucoup de plaisir à jardiner. Sans oublier qu’il s’agit d’une excellente façon d’initier les enfants au jardinage.

Qu’est-ce que l’on cultive en pot?
Presque tout! Tout dépend de l’espace disponible et de la dimension des pots utilisés. Les espèces les plus populaires sont certes les tomates patio et miniatures, les fines herbes et les verdures (laitue et Cie), mais les zucchinis, concombres, échalotes, poivrons, radis et même les pommes de terre se cultivent aussi en contenants. On retrouve même en centre de jardin des jardinières suspendues de concombres, tomates et fraises! En plus d’être très décoratives et d’exploiter les hauteurs, les jardi­nières de plantes comestibles facilitent la récolte. L’utilisation de treillis dans les pots maximise aussi l’espace utilisé tout en permettant de marier plus d’une espèce dans un contenant. Par exemple, on peut planter des haricots grimpants sur treillis et au pied de la laitue, des radis ou des fleurs comestibles. Informez-vous dans votre centre de jardin pour connaître les variétés les plus faciles à cultiver en pots.

Méthodes générales de culture
On utilise des contenants en plastique pâle, en bois ou en terre cuite. Le diamètre doit être d’au moins 40 cm (16 pouces) et la profondeur de 30 cm (12 pouces). Assurez-vous que le contenant compte suffisamment de trous de drainage. Il est aussi pratique de déposer le contenant sur des blocs de bois pour favoriser l’écoulement ou même sur des roulettes pour le rendre amovible. L’idéal est de fabriquer soi-même un terreau composé de 50 % de terreau pour contenant de type Veranda, 25 % de perlite et 25 % de compost. À la plantation, on ajoute un engrais granulaire naturel pour potager ou un mélange d’engrais crabe-algue. À partir du mois de juillet, on fertilise aux deux semaines avec un engrais à base d’algues jusqu’à la fin de la saison. L’arrosage adéquat des plantes en pot est le principal facteur de réussite. Le terreau ne doit jamais s’assécher complètement. Il doit être maintenu légèrement humide sans être gorgé d’eau. C’est pourquoi le terreau doit avoir une bonne capacité de rétention en eau tout en étant bien drainé. Le potager en pot réussit davantage dans un endroit ensoleillé (4 à 6 heures d’ensoleillement) et profite énormément du chaud soleil de 10 h à 14 h.

Pour en savoir plus
Construire une tour à pomme de terre : www.onpeutlefaire.com/fichestechniques/ ft-tour-a-pommes-de-terre.php

SMITH, C. Cultivez vos légumes et vos herbes en pots Jardins – Terrasses – Balcons, Les Éditions de l’Homme, 2007, 252 pages, ISBN 978-2-7619-2331-6.

Un potager sur mon balcon, Larousse, Collection Les pas à pas, 2009, 143 pages.

Retour

Copyright © 2014 La Coop fédérée | Tous droits réservés