Entretiens
Christiane Tourcote artiste peintre, par Suzanne Deutsch
Administratrice à La Coop Seigneurie depuis déjà six ans, Christiane Turcotte acceptera probablement un troisième mandat de trois ans pour demeurer au premier rang des projets qui lui tiennent à cœur.

Avec son conjoint, Daniel Samson, Christiane Turcotte est copropriétaire d’une maternité de 275 truies et d’un petit engraissement sur litière, à Saint-Narcisse-de-Beaurivage. Environ 30 % de leur production est finie sur place, le reste étant envoyé chez un finisseur.

Avant de se joindre au conseil d’administration de sa coopérative, Christiane a siégé au conseil d’administration de sa caisse Desjardins pendant six ans. Bien que ses fonctions soient similaires dans les deux cas, elle estime que sa participation à La Coop Seigneurie rejoint davantage son champ d’intérêt. Il s’agit d’une bonne occasion de saisir le pouls de l’agriculture dans la région et, avec les autres dirigeants, de prendre des décisions éclairées qui respectent les besoins des membres.

Selon Christiane, une ouverture d’esprit et une bonne écoute sont des atouts pour occuper de telles fonctions. Elle ajoute qu’être administratrice représente un beau défi à relever. Avant qu’elle n’y soit élue, elle jugeait ce poste plus indiqué pour un homme que pour une femme. Son expérience lui permet maintenant d’affirmer le contraire!

Bon nombre de membres de La Coop Seigneurie sont en production porcine. « C’est une coopérative très active », dit-elle. Les « réunions de cuisine » avec les producteurs sont très populaires. En plus d’offrir de l’information sur des sujets variés, ces réunions permettent la discussion et les échanges d’opinions.

Si elle renouvelle son mandat, ce sera en bonne partie pour connaître le dénouement du projet Chrysalide – ce remaniement majeur du fonctionnement qui cible la centaine de coopératives du réseau. La Seigneurie a appuyé le projet et, selon Christiane, bien que sa meunerie poursuive ses activités, la mise en place du projet aura certainement un impact sur celles-ci.

Les semaines sont bien remplies pour Christiane, qui remplace son conjoint, Daniel, à la porcherie lorsque ses tâches à titre de président du syndicat de base Beaurivage de l’UPA nécessitent des déplacements. De plus, Christiane s’occupe de toute la comptabilité de l’entreprise.

Âgée de 49 ans, cette mère de quatre enfants, dont deux demeurent encore à la maison, est une heureuse grand-maman depuis janvier 2009.

Christiane, qui aime bricoler et faire de la peinture décorative sur bois, a converti en atelier une ancienne chambre d’enfant de la maison. Une fois la journée terminée, c’est l’endroit qu’elle préfère pour se détendre et réaliser ses nombreuses œuvres, qui sont réservées exclusivement à sa famille. Elle décore des meubles, des seaux à eau d’érable – même le tuyau du poêle n’y a pas échappé : on y trouve un père Noël et son armée de soldats! Les toiles que l’on voit un peu partout dans la maison sont toutes signées par Christiane. Ces heures de détente sont très importantes pour elle; il s’agit davantage que d’un simple passe-temps. « Pour décrocher, c’est l’idéal, dit-elle en riant. Tu ne peux pas peindre et penser à autre chose! »

Retour

Copyright © 2014 La Coop fédérée | Tous droits réservés