Entretiens
Nouveautés céréales pour 2011
Christian Azar
Christian Azar

La génétique permet des avancements constants : le cultivar d’orge six rangs de printemps Rhea en est la preuve. L’orge Rhea relève le défi en offrant un rendement de 5 à 11 % plus élevé que les témoins du Réseau grandes cultures du Québec (RGCQ) en zones 2 et 3 respectivement, et ce, après trois années d’évaluation pour un total de 47 répétitions.

Rhea vogue sur la vague d’une nouvelle génération d’orge avec une paille plus courte et une tenue supérieure, contrant ainsi la verse qui entraîne des pertes de temps et de rendement lors du battage. À 93 cm, elle offre une quantité de paille élevée grâce à son abondant tallage. Son poids spécifique est élevé (65 kg/hl), son grain est gros (44 g aux 1000 grains) et son battage, facile et propre.

Sa résistance aux maladies foliaires et à la fusariose est moyenne et n’entrave pas son rendement.

Graphique  Ble Rhea

Touran

Blé roux de printemps panifiable

Le blé panifiable Touran offre ce qu’on peut attendre de mieux d’un blé de cette classe : taux de protéine élevé (14,5 à 15,5 %); indice de chute élevé (300 secondes et plus); poids spécifique élevé (75 kg/hl et plus); sur trois ans d’essais et 27 répétitions, un rendement supérieur de 11,4 % en zone 1 du RGCQ comparativement au AC Barrie. Sa tolérance à la fusariose est bonne et est supérieure à la moyenne des cultivars panifiables du RGCQ.

Les tests de panification confirment que Touran est dans la classe des blés de mie, tels que Helios et AC Barrie. Son absorption en eau est supérieure à 61 %, et son rendement en farine atteint près de 75 %. Ses volumes de pain produits sont élevés.

Avec une taille de 95 cm, ses rendements en paille sont bons. Sa maturité est assez hâtive, soit un seul jour de plus que celle du AC Barrie.

Graphique  Touran

Retour

Copyright © 2014 La Coop fédérée | Tous droits réservés