Entretiens
Le choix d'un pro de la déco, par Hélème Cossette
Parce que cela les intimide ou par crainte de perdre le contrôle sur le budget ou l'aspect final de leur projet, bien des gens hésitent à faire appel à un professionnel de la décoration. Or, ce faisant, ils se privent d'un service qui pourrait non seulement leur faire épargner temps et argent, mais aussi leur éviter de grosses déceptions!
Alain Laferrière,
Alain Laferrière, Centre de rénovation Unimat à Rimouski

Connaissant la majorité des matériaux offerts sur le marché et ayant accès à un vaste réseau de fournisseurs, un professionnel sera en mesure de recommander la meilleure option pour un client et lui éviter de coûteuses erreurs, remarque Alain Laferrière, designer d'intérieur à la boutique Inov du centre de rénovation Unimat (Matériaux BGB), à Rimouski.

« Une des grandes tendances actuelles étant la récupération, un professionnel pourra aussi permettre à son client d'économiser en donnant une deuxième vie à ses vieux meubles », poursuit-il. Un expert en décoration pourra en outre proposer des solutions ingénieuses à certains problèmes courants, tels que le choix des couleurs des différents murs dans une pièce à aire ouverte.

Décorateur ou designer d'intérieur?
« Ça dépend de l'envergure des travaux », répond ce designer qui compte 15 années d'expérience et qui a déjà eu, avec sa conjointe, sa propre entreprise de vente en ligne de plans de maisons inspirés de l'architecture patrimoniale du Québec.

Si la décoration intérieure fait partie intégrante du métier de l'un comme de l'autre, un décorateur exerce son art dans le cadre des structures existantes. En revanche, un designer d'intérieur peut concevoir des plans de réaménagement de l'espace comportant des déplacements de murs ainsi que la conception d'éléments sur mesure. Ayant acquis des connaissances plus approfondies en matière de logiciels de design, de matériaux, d'estimation des coûts, de planification de projets, de code du bâtiment et d'architecture pendant sa formation collégiale ou universitaire de trois ans, le designer pourra aussi intervenir sur l'extérieur d'une résidence et réaliser des projets commerciaux.

Dans les boutiques Inov, toutefois, les services-conseils offerts par une personne spécialisée dans la décoration ou le design d'intérieur n'incluent pas la préparation de plans de rénovation, tient-il à préciser. « À titre indicatif, les honoraires pour la conception de plans par un designer certifié tournent autour de 2 à 5 % du coût des rénovations », ajoute-t-il.

Confiance et sens de l'écoute
Si le bouche-à-oreille demeure la meilleure façon de trouver le bon designer ou le bon décorateur, il importe avant tout de choisir une personne avec laquelle on se sent à l'aise, conseille Alain Laferrière. « Les qualités qu'il faut rechercher chez un designer sont d'abord la confiance en soi, mais aussi le sens de l'écoute, essentiel pour bien saisir les besoins du client. » Car peu importe ses propres préférences, un bon designer devra pouvoir s'adapter aux goûts et au style de vie de son client.

Mais encore faut-il que le client sache ce qu'il veut! Aussi, avant qu'ils aillent rencontrer un professionnel, Alain Laferrière suggère fortement aux gens de rédiger une description détaillée de leur projet, d'établir des limites budgétaires, de rassembler des images représentant les résultats souhaités de même que des photos de leur résidence. « Je conseille aux clients de prendre leur temps et de bien réfléchir, car quand on fait un aménagement, on le fait souvent pour plusieurs années. Il est donc très important de faire les bons choix dès le départ. »

Retour

Copyright © 2014 La Coop fédérée | Tous droits réservés