Entretiens
Les images satellite :  une révolution pour l’agriculture de précision! Par Alain Brassard
Alain Brassard
Alain Brassard
Photo : Jean-Marc Raymond

L'agriculture de précision est une science relativement jeune. Elle a évolué de façon constante au Québec au cours des 16 dernières années, en laissant sa marque auprès des producteurs cherchant à maximiser et à rendre beaucoup plus efficaces l'analyse, la fertilisation et les travaux au champ. Depuis le tout début, l'accent a été mis sur la machinerie agricole. Les outils, comme les systèmes de guidage par GPS, ont permis à énormément de producteurs agricoles de faire un premier pas réussi vers l'agriculture de précision.

Que nous réserve l'avenir? Les producteurs agricoles devront faire un choix. Selon un récent sondage, 56 % des producteurs agricoles en Amérique souhaitent intégrer l'agriculture de précision à la ferme au cours des prochaines années. À la lueur de ce sondage, il est évident que ces technologies sont là pour de bon et que la croissance sera grande dans les années à venir. Leur intégration passe-t-elle par des investissements majeurs à la ferme? Pas nécessairement. Il faut faire les bons choix et respecter les étapes.

Parmi celles-ci, il y en a une qui est encore trop souvent négligée par la majeure partie des producteurs agricoles : obtenir de l'information détaillée sur leurs champs. Il est en effet primordial de se bâtir une banque de données sur la variabilité intraparcellaire.

Le capteur de rendement GPS est probablement un des meilleurs outils qui soit pour débuter en agriculture de précision. Par contre, il faut pouvoir traiter les données qu'il génère et de calibrer adéquatement l'appareil, ce qui ne semble pas évident pour la plupart des producteurs qui font l'acquisition d'un tel capteur! La grande majorité n'utilise pas tout le potentiel des techniques de traitement des données qui permettent d'en obtenir une information juste et précise et n'accorde pas tout le temps nécessaire pour maîtriser les logiciels.

Une solution abordable et clé en main s'offre maintenant aux producteurs agricoles. La Coop fédérée élabore, depuis 2007, par l'entremise de son Centre d'expertise en agriculture de précision, une façon novatrice d'amasser de l'information rapidement sur les fermes grâce aux images satellite. Cette technologie est accessible à tous les producteurs agricoles, quelle que soit la grandeur de leur ferme. En prenant des images satellite à des stades clés, on peut visualiser et quantifier le développement de la végétation en saison de croissance et produire une analyse cartographique des champs en fin de saison. Donc, un premier diagnostic peut être réalisé en cours de saison. L'information étant géoréférencée, il est facile pour le conseiller et le producteur de cibler les endroits qui posent problème et qui nécessitent une visite sur le terrain ainsi qu'une analyse plus approfondie. La carte de développement de la végétation est un outil de suivi de la culture réalisé deux fois en saison (figure 1).

Figure 1 : Exemple de carte de développement de la végétation

Carte de développement de la végétation

En plus des images en saison de croissance, le producteur aura accès, à la fin de la saison, à trois outils de diagnostic qui lui permettront de mieux évaluer ses champs. Le premier outil est la carte relative de rendement (figure 2). Tout comme une carte de rendement provenant d'un capteur GPS, cette carte quantifie les rendements de chacune des parties du champ. Elle permet également au producteur de comparer les hybrides et de les positionner selon le potentiel des champs.

Figure 2 : Exemple de carte relative de rendement

Carte de rendement - Soya

Le deuxième outil est une carte qui procure une segmentation du champ en zones de gestion (figure 3). L'information fournie permet de visualiser le rendement associé à chacune des zones et l'écart entre celles-ci. Cette carte offre la possibilité d'évaluer l'indice de variabilité des champs et donne une bonne idée des zones à haut et à faible potentiel de rendement. Cette carte sera valorisée chaque année afin de produire une carte pluriannuelle de rendement. Avec cette dernière, il est plus facile par la suite de déterminer les différentes zones où, par exemple, effectuer des semis à taux variable, produire un plan d'échantillonnage de sol, réaliser la fertilisation à taux variable ou analyser le nivellement et le drainage.

Figure 3 : Exemple de carte de zones de gestion

Zones de gestion - Rendement Soya

Le troisième outil se présente sous la forme d'une carte économique de rendement (figure 4). Cette carte donne une idée juste des zones rentables du champ et de celles qui le sont moins. L'information aide notamment à décider quel champ il faut analyser en priorité et quels sont les travaux d'amélioration à réaliser.

Figure 4 : Exemple de carte économiquede rendement

Carte économique - Rendement soya

En plus de procurer une banque de données précieuses, ces outils de diagnostic très abordables, regroupés en un seul produit, permettront aux nouveaux utilisateurs d'intégrer graduellement l'agriculture de précision de façon gagnante. Quant aux plus expérimentés, ils pourront maximiser leur temps et leurs équipements déjà en place.
Les plus grands avantages, pour les producteurs, à utiliser cette technologie viennent du fait qu'aucune manipulation de données n'est nécessaire et qu'ils n'ont pas à faire de cartographie. Cela évite donc les possibilités de pertes de données et maximise le temps qu'ils peuvent consacrer à l'analyse. Il s'agit d'un produit clé en main qui procure une information incomparable et une mémoire de l'exploitation qui permettront aux producteurs d'évoluer avec les nouvelles technologies, et ce, avec succès. La technologie existe pour la plupart des cultures au Québec.
Qui de mieux placé que le réseau La Coop pour offrir aux producteurs agricoles cette
technologie d'avant-garde! C'est justement grâce à la force de ce réseau que nous pouvons la proposer. Pour en savoir plus, communiquez
avec votre expert-conseil.

Retour

Copyright © 2014 La Coop fédérée | Tous droits réservés