Entretiens
Décorer sans casser sa tirelire! Par Nicole Legault
Après avoir siégé pendant deux ans comme vice-présidente du conseil d'administration du Conseil nord-américain du sirop d'érable (NAMSC), Cécile Brassard-Pichette accède à la présidence pour un mandat de deux ans.
L'équipe de Citadelle :
Raynald Baril, président;
Jean-Guy Isabel, administrateur; Laurier Gauthier, administrateur; Jerry Kless, directeur des ventes et du marketing; Michel Bélanger, administrateur; Paul Beauregard, administrateur; Michel Labbé, administrateur; Cécile Brassard-Pichette, vice-présidente; Simon Deschênes, administrateur; Luc Lussier, directeur général et Martin Plante, directeur principal des ventes.

Administratrice de Citadelle depuis 2002, cette acéricultrice a été élue par les délégués du NAMSC à l'occasion de son assemblée annuelle commune avec l'Institut international du sirop d'érable (IMSI), tenue du 23 au 26 octobre dernier. Elle devient ainsi la deuxième représentante de Citadelle à occuper ce poste, après le directeur général, Luc Lussier, qui l'a assumé de 2002 à 2003. « J'entends faire de mon mieux pour représenter tous les producteurs, qu'ils soient américains ou canadiens », fait savoir la vice-présidente de Citadelle. Rappelons que le NAMSC regroupe les associations de producteurs de sirop d'érable de l'Ontario, du Nouveau-Brunswick, de la Nouvelle-Écosse, du Québec et de 12 États américains. L'organisation a notamment pour mandat d'appuyer la recherche en acériculture. La nouvelle présidente entend favoriser les échanges avec les gens de l'IMSI et faire équipe avec eux. « Nos deux organisations jouent un rôle très important pour faire avancer l'acériculture », dit-elle.

Elle espère aussi faire en sorte que le français occupe une plus grande place lors des séances techniques et des rencontres du congrès. « Jusqu'à tout récemment, tout se faisait uniquement en anglais, rappelle-t-elle. Mais le représentant du ministère de l'Agriculture du Michigan nous a dit qu'il était possible que les travaux de leurs chercheurs soient traduits en français. »

Un prix pour Samara di Acéro
Les représentants de Citadelle sont allés cueillir un autre Golden Maple Leaf Award lors du gala de clôture du congrès. Ce prix, décerné par l'IMSI, vise à reconnaître une réalisation exceptionnelle qui contribue à l'avancement de l'industrie du sirop d'érable à l'échelle nord-américaine ou internationale.

Après avoir gagné ce prix pour le sirop Thick'N'Rich, sous l'étiquette de Shady Maple Farms, en 2007, et pour son concept de bistros-boutiques Les Délices de l'Érable, en 2009, Citadelle remportait les honneurs cette année pour le caractère novateur de sa nouvelle gamme de produits Samara di acéro. C'est le sirop, le sucre et l'arôme naturel d'érable qui sont subtilement mis en valeur dans cette nouvelle gamme. Son nom, Samara di acéro, signifie « samare de l'érable ».

Ayant déjà offert la crème pour les mains comme cadeau de fin d'année aux professeurs de ses deux petits-enfants, Cécile ne doute pas du potentiel commercial de la gamme. « Il faut sentir la crème! Son parfum est tellement doux », dit-elle. Lancée en 2010, cette gamme de produits exclusive à Citadelle comporte également un exfoliant, une huile à massage, un gel douche, un bain moussant, des sels de bain et un baume à lèvres, de même qu'un brumisateur et une bougie d'ambiance parfumés à l'érable. Offerts en ligne sur le site de Citadelle, ils sont aussi vendus dans les boutiques Les Délices de l'Érable. Le congrès annuel avait lieu cette année à Frankenmuth, dans l'État du Michigan. Les membres de la délégation de Citadelle – dont le président, Raynald Baril, et le directeur général, Luc Lussier – en ont profité pour échanger avec leurs homologues de l'industrie.

Les chercheurs de divers centres de recherche et d'universités ont entre autres traité de l'adultération du sirop d'érable. Il a aussi été question de la salubrité et des techniques à utiliser pour l'assurer, autant lors de la fabrication que de la conservation du sirop.

Comme chaque année, les participants ont pris connaissance des plus récentes statistiques acéricoles pour les États-Unis. La plus importante aux yeux de la dirigeante est l'augmentation de la production étatsunienne. Elle a atteint 2,8 millions de gallons en 2011, soit une augmentation de 43 % sur la récolte de 2010! « Comme les États-Unis deviennent de plus en plus autosuffisants, on risque de perdre un marché important », dit-elle. Les prochains congrès annuels communs du NAMSC et de l'IMSI auront lieu au Connecticut en 2012 et au Nouveau-Brunswick en 2013.

Retour

Copyright © 2014 La Coop fédérée | Tous droits réservés