Entretiens
Prix Transfert de ferme, texte et photos d'Etienne Gosselin
Aussi bien pour La Coop des Appalaches que pour La Coop fédérée, l'ouverture d'un nouvel Unimat à grande surface à Thetford Mines, en novembre dernier, fut l'occasion d'une grande première : l'offre à la clientèle de cette région de plus de 16 000 produits répartis sur 32 000 pi2 de surface. Du jamais-vu!

On ne peut manquer le nouvel Unimat de Thetford Mines, campé aux Galeries Appalaches. Ayant pignon sur l'artère commerciale qu'est la route 112, où des milliers d'automobilistes circulent tous les jours, le centre de rénovation en impose dans le paysage.

Avec ces 32 000 pi2, l'enseigne Unimat – qui compte 177 points de vente au Québec, en Ontario et au Nouveau-Brunswick – s'offre donc une première grande surface. « D'ordinaire, les magasins comptent entre 8000 et 15 000 pi2 de surface de vente au détail, explique Marie-Andrée Plouffe, directrice en aménagement et design commercial chez Unimat. Avant le magasin de Thetford Mines, la plus grande surface était celle de l'Unimat de Victoriaville, avec ses 24 000 pi2. »

Si le magasin de Thetford Mines est si grand, c'est que le bâtiment dans lequel il a été aménagé – un ancien supermarché Provigo – était disponible. « Nous avons pu mettre la main sur ce bâtiment pour le prix d'une construction neuve, sauf que nous pouvions compter sur le double de superficie », déclare avec enthousiasme Marc Goulet, directeur des six centres de rénovation rattachés à La Coop des Appalaches.
Grâce à un marchandisage bien étudié, en entrant dans le magasin Unimat de Thetford Mines, le consommateur aura l'impression rassurante de se trouver dans sa quincaillerie de quartier, même s'il est dans un magasin à grande surface.


















Nouveau format, nouveau départ
L'Unimat de Thetford Mines, qui résulte d'un investissement de sept millions de dollars, regroupe donc sous un même toit 10 catégories de produits : plomberie, électricité, quincaillerie, matériaux de construction, peinture, articles de décoration, articles agricoles et acéricoles, produits de jardin, produits saisonniers et vêtements de travail. La nouvelle grande surface favorise donc une meilleure offre de produits aux clients et aux 3073 membres ordinaires et auxiliaires.

Ainsi, l'offre de produits et le service à la clientèle n'en sont qu'améliorés : tout d'abord, par la sélection impressionnante de produits offerts, qui a doublé par rapport aux anciennes succursales de Black Lake et de Thetford Mines, qui totalisaient ensemble moins du tiers de la superficie du nouveau magasin (ces succursales ont été fermées et rapatriées dans le nouveau local); ensuite, par les employés qui se spécialisent désormais dans un secteur ou un autre pour une qualité de service accrue, sans qu'on néglige toutefois la polyvalence, qui fait la fierté des quincailliers. Sachons d'ailleurs que tous les emplois ont été sauvegardés et qu'une vingtaine de nouveaux postes ont même été créés.

Mais il y a plus. « Ce centre de rénovation a été pensé en fonction du client, indique Marc Goulet. Premièrement, les allées sont larges, les produits sont bien étiquetés et sont facilement accessibles. De plus, quand le client entre dans l'enceinte, l'ensemble de l'offre apparaît dès le premier coup d'œil, contrairement aux autres grandes surfaces, où les rayonnages bloquent la vue d'ensemble. Enfin, nous voulions garder l'esprit d'une quincaillerie de quartier, où l'accueil est chaleureux et personnalisé. »

Avec ce nouveau concept de magasin, la section des produits agricoles et acéricoles n'a pas été oubliée, au contraire. Accessibles directement par une porte extérieure « Agriculteurs – Entrepreneurs », les rayons des produits pour la ferme ont été judicieusement placés à côté de l'entrepôt intérieur de matériaux, une nouveauté pour le réseau Unimat. Un entrepôt de 8100 pi2 a également été construit à proximité du magasin pour abriter une cour à bois avec service à l'auto.

Des arguments économiques révélés dans trois études de marché justifiaient la réalisation du projet. « Il devenait difficile pour nos quincailleries de Black Lake et de Thetford Mines de croître, en raison de leur emplacement en dehors des grands axes routiers, explique Marc Goulet. Par ailleurs, les études ont permis de constater que la population et le parc immobilier vieillissaient, ce qui créait des occasions d'affaires pour les centres de rénovation comme le nôtre. Toutefois, nous n'avons pas entrepris le projet en raison de la concurrence relevée dans notre secteur d'activité à l'intérieur de notre ville de près de 30 000 habitants, avec l'agglomération, mais plutôt pour nous démarquer en améliorant notre positionnement géographique. »

Du début des travaux d'aménagement du magasin à l'ouverture officielle du 2 novembre 2011, il ne s'est pas écoulé plus de 150 jours – un vrai tour de force pour tous les gens qui ont participé à la réalisation du projet! La coordination des travaux a été confiée à Marie-Andrée Plouffe, du Service de la quincaillerie de La Coop fédérée, à Trois-Rivières. Elle et son équipe ont réalisé l'ensemble du marchandisage du magasin, une série de techniques pour assurer les meilleures présentations et dispositions possible des produits dans les différents rayons, de manière à ce que les consommateurs vivent une expérience d'achat positive.

Un modèle à l'étude
Au cours des sept dernières années, Unimat a fait progresser son chiffre d'affaires de plus de 70 %. « La Coop fédérée dispose d'un pouvoir d'achat considérable », a rappelé Denis Richard, président de La Coop fédérée, à l'occasion de l'inauguration du magasin. « Résultat : les consommateurs savent qu'en achetant chez Unimat, ils bénéficient de prix très concurrentiels, en plus de contribuer à l'essor économique de leur région. »

Principal fournisseur et copropriétaire avec La Coop des Appalaches de ce magasin nouveau concept, La Coop fédérée et son enseigne Unimat regardent avec grand intérêt l'expérience thetfordoise. Depuis la fondation de l'enseigne, en 2004, Unimat s'est engagée dans la rénovation, l'agrandissement et le réaménagement des surfaces de vente d'une centaine de magasins. Déjà, la majorité des succursales présentent un design uniforme, question de renforcer la marque et de ne pas dérouter les consommateurs. Unimat et La Coop fédérée pensent voir dans les centres de rénovation à grande surface une façon d'améliorer la compétitivité des succursales dans les milieux où les autres acteurs abondent.

Une grande surface, coopérative de surcroît, qui appartient à ses membres et dont les profits sont retournés dans la collectivité sous la forme d'investissements locaux ou par le biais de ristournes, voilà bien un modèle qui devrait faire des petits!

Retour

Copyright © 2014 La Coop fédérée | Tous droits réservés