Entretiens
Quand le point de vie feminin est important
Passage obligé, le hall d'entrée ou vestibule est la pièce qui donne aux visiteurs leur première impression sur l'ensemble de la maison.
C'est pourquoi il se doit d'être aussi accueillant et esthétique pour les invités que fonctionnel et ordonné pour l'efficacité de toute la maisonnée.
Pourtant, lorsque Janine Mongrain se rend au domicile de ses clients, il n'est pas rare que cette première impression soit gâchée par le désordre qui règne dans le vestibule. « Dans bien des cas, on est accueilli par une demi-douzaine de paires de souliers empilés par terre ou par des portes de garde-robe ouvertes sur un fouillis indescriptible. Les gens ne se rendent pas compte de l'effet que cela produit! Toute cette pollution visuelle nuit énormément à l'appréciation de l'ensemble de la décoration, aussi impressionnante et réussie qu'elle soit », constate cette décoratrice qui compte 20 ans de métier.

Janine Mongrain, qui travaille au Centre de rénovation Unimat de La Coop Ste-Catherine, propose des idées toutes simples pour remédier à la « pollution visuelle ». Pour le hall d'entrée, elle recommande notamment l'usage d'un grand coffre qui servira à la fois de rangement pour les mitaines, chapeaux et pantoufles et de siège pour se chausser. Elle suggère aussi de poser des étagères au mur et d'y mettre des paniers ou des boîtes décoratives qui serviront de rangement.

Chaque chose à sa place
Le comptoir de cuisine est un autre endroit où des objets hétéroclites — paperasse, téléphones cellulaires, chargeur, portemonnaie — ont aussi tendance à encombrer le champ de vision, observe-t-elle. « Lorsque je leur en fais la remarque et que je leur suggère de mettre le tout dans un tiroir ou une boîte de rangement fermée, mes clients voient la différence et cela leur permet de mettre un bel objet décoratif à la place. »

Le coin ordinateur est souvent affligé du même mal, et c'est particulièrement problématique lorsqu'il est placé dans une pièce qui a aussi d'autres usages, comme le salon ou la cuisine. En plus des papiers, des CD, des livres, des fournitures diverses et des périphériques qui traînent autour du bureau, il faut composer avec tout un enchevêtrement de câbles et de fils disgracieux. La décoratrice suggère de mettre un petit meuble, une boîte ou une plante devant le câblage d'ordinateur pour le camoufler.

Dans le cas d'un bureau qui sert également de chambre d'amis, elle propose de placer une bibliothèque ouverte sur les deux côtés entre la section chambre et le coin bureau pour créer une division psychologique. « Cela permet de laisser passer la lumière, tout en donnant un effet de profondeur », note-t-elle. On en profitera aussi pour mettre de beaux objets décoratifs dans l'étagère, de même qu'un tableau magnétique et des accessoires de rangement propres au travail de bureau.

En matière de rangement, un truc astucieux consiste à fixer au mur une étagère à casiers ou à souliers préfabriquée. On la transformera ensuite en armoire fermée en installant un beau cadre de la même grandeur par-dessus (photo, reproduction ou peinture) à l'aide d'une charnière à piano. « En plus de camoufler tous les petits objets et fournitures qui encombrent le bureau, le cadre décorera avantageusement la pièce », fait-elle valoir.
Retour

Copyright © 2014 La Coop fédérée | Tous droits réservés