Entretiens
 



Rosaire Beaulieu
au conseil d'administration
de La Coop fédérée

Élu le 28 février dernier, lors de la 91e assem­blée générale annuelle de La Coop fédérée, Rosaire Beaulieu occupera le siège du territoire no 2, représenté par Charles Proulx depuis neuf ans. Producteur laitier de Rivière-Bleue, dans la région du Témiscouata, Rosaire Beaulieu est copropriétaire – avec son épouse, Lise Ouellet, et leur fille Annie – d'un troupeau de 60 vaches à bonne productivité. Après des études à l'ITA de La Pocatière, il revient à la ferme familiale, puis s'engage graduellement dans le milieu tant syndical que coopératif. En 1985, il fait ses premières armes dans le réseau en siégeant comme administrateur au conseil de la Société coopérative agricole de la Côte Sud, aujourd'hui Groupe coopératif Dynaco, dont le siège social est situé à La Pocatière. « J'ai toujours admiré que des producteurs s'unissent pour devenir propriétaires d'une activité économique dont ils ont besoin pour exploiter leur ferme », dit celui qui est président de sa coopérative depuis 1998. Groupe coopératif Dynaco a un chiffre d'affaires de 234 mil­lions $ et compte 680 membres producteurs agricoles ainsi que 5000 membres auxiliaires. « C'est une grande fierté pour moi d'accéder au conseil de La Coop fédérée, mais je tiens à souligner que je m'en vais là avec beaucoup d'humilité, dit-il. Nous sommes 15 au conseil et c'est ensemble que nous allons poursuivre le cheminement de La Coop fédérée, qui doit faire face à de grands défis et dont l'objectif est de bien servir l'ensemble des coopératives et producteurs membres, de même que d'accroître l'efficacité et la rentabilité de tout le réseau. »


De g. à d. : Denis Richard, président La Coop fédérée; Denis Fournier, directeur général de La Coop Montmagny, Étoile-Coop 2012; Samuel Deschênes, administrateur, La Coop Agrivert; Martin Caron, administrateur; François Drainville, président; Michel Désy, administrateur; Mario Gagnon, directeur général; Chantal Pipon, vice-présidente; Marie-Line Patry, administratrice; Daniel Sylvestre, administrateur; et Jérôme Landry, président de La Coop Montmagny.

Et les gagnants sont…

Lors de la dernière assemblée annuelle de La Coop fédérée, le 28 février, son président, Denis Richard, a dévoilé les coopératives finalistes et la grande gagnante du concours de la Coopérative étoile, ainsi que les fermes finalistes et l'entreprise lauréate au concours Prix transfert de ferme La Coop.


La Coop Agrivert, Étoile-Coop 2013
Pour se distinguer, La Coop Agrivert, située dans les régions de Lanaudière et de la Mauricie, a largement contribué à son milieu, par l'entremise de nombreux partenariats, et lancé de multiples initiatives environne­mentales. Elle a organisé plusieurs activités pour les membres, tant sociales qu'éducatives, adopté des politiques visant la qualité de vie au travail, et initié une pratique d'accueil structurée des nouveaux membres et employés. En outre, son conseil d'administration a su intégrer des femmes et des jeunes de la relève. Ajoutons également qu'elle a présenté une progression constante de ses ventes et préservé d'excellents ratios financiers, et soutenu généreusement la relève agricole.

Un reportage présentant La Coop Agrivert sera publié dans le numéro de juillet-août du Coopérateur agricole.

Les finalistes

Denis Richard ainsi que Richard Viens, 1er vice-président de La Coop Excel; Bertrand Comeau, administrateur; Christian Massé, directeur général; Ernest-William Gasser, président; Martin Monty, administrateur; Suzanne Ostiguy, administratrice; Benoit Labrecque, administrateur; Chantal Gravel, directrice finances et administration; et Guy Labrecque, 2e vice-président.

La Coop Excel, située dans la MRC de la Haute-Yamaska, a attiré l'attention du jury en se démarquant grâce à son milieu de travail stimulant, caractérisé par des commu­ni­cations fréquentes et la rétention des employés qui se sont joints à la coopé­rative au cours des trois dernières années. On l'a aussi remarquée pour la belle progression de ses ventes, le dyna­misme de sa vie asso­ciative, l'exem­plarité de son suivi environ­ne­mental et son engagement dans la réalisation des projets d'inter­coopération au sein du réseau La Coop.

Denis Richard en compagnie de Jacques Chiasson, directeur général de la Société coopérative de Lamèque Limitée
La Société coopérative de Lamèque Limitée, située dans la péninsule acadienne, au Nouveau-Brunswick, s'est illustrée par la loyauté exceptionnelle que lui témoignent ses membres; par ses efforts d'éducation populaire et de mesure de la satis­faction de ses membres; par son bilan social étoffé et diffusé dans la collectivité; ainsi que par l'organisation de nombreuses activités contribuant à une vie associative dynamique.

La Ferme Pariso, lauréate du Prix Transfert de ferme
Le jury a couronné cette solide entreprise en raison de son transfert fructueux, tant sur les plans financier et humain que sur le plan des valeurs. La Ferme Pariso, parrainée par La Coop Parisville a été soutenue tout au long de ses démarches par Jean-François Lemay, conseiller technique régional. L'entreprise remporte un chèque-cadeau d'une valeur de 3000 $ pour un voyage ainsi qu'un crédit de 3000 $ applicable sur des produits Unimat, Sonic ou La Coop.

Les deux autres entreprises finalistes, la Ferme Germec, parrainée par La Coop Univert, ainsi que la Ferme R et M Hallé, parrainée par La Coop Matapédienne, obtiennent chacune un crédit de 1000 $ applicable sur des produits Unimat, Sonic ou La Coop.

Denis Richard en compagnie de Raymond Lemay, Thérèse Lemieux (les prédé­cesseurs), Pascal Lemay et Marie-Claude Leblond (les successeurs).
 
Retour

Copyright © 2014 La Coop fédérée | Tous droits réservés