Entretiens
Certains d'entre vous se souviendront de la Calypso, célèbre navire du non moins célèbre explorateur des mers Jacques Cousteau. D'autres connaîtront dorénavant la Calypso comme une des luzernes des plus résistantes au froid mises au point au Québec. La Calypso offrit une résistance remarquée pendant 45 ans face au déferlement des vagues. De son côté, la luzerne Calypso offre une résistance aux vagues de froid pendant de longues années.
Le cultivar de luzerne Calypso a été mis au point grâce à une collaboration entre le centre de recherche d'Agriculture et Agro­alimentaire Canada de Sainte-Foy et la Ferme de recherche en productions végétales de La Coop fédérée. Ce projet de recherche avait été nommé Cryptolait afin de bien imager l'objectif de résistance au froid que visait cette collaboration.

Pour sélectionner cette nouvelle variété, trois populations – dont deux hautement résistantes à la verticilliose – ont été établies en pépinière de plantes espacées pendant deux ans, à Sainte-Rosalie. Après deux hivers éprouvants, 44 plantes furent sélectionnées pour leur vigueur, leur survie à l'hiver et leur apparence générale. On les a intercroisées et le résultat a constitué le matériel de base d'une population expérimentale, aujourd'hui désignée sous le nom de Calypso. La Calypso est donc une variété synthétique formée de 44 clones issus de trois sources. La variété Calypso a une bonne base génétique de tolérance à la verticilliose et à l'hiver.

Son évaluation dans le réseau du CRAAQ a duré trois ans et elle a été enregistrée le 15 juin 2010. Sa cote de performance correspond à 106 % de celle des témoins. Sa dormance est de 3, ce qui lui permet d'emmagasiner de bonnes réserves de sucres pour bien passer la saison hivernale, tout en étant assez productive pour donner une troisième coupe, selon les régions. La Calypso possède l'avantage de la persistance de la variété AC Caribou, tout en offrant un rendement amélioré dans une régie de deux ou trois coupes. Ses tiges sont fines, ce qui procure une bonne compaction au silo.

Les performances obtenues au Québec, dans l'Ouest canadien (voir les tableaux), tout comme en Ontario (performance égale à celle des témoins) indiquent que la Calypso est ancrée pour survivre contre vents et marées.



 
Retour

Copyright © 2014 La Coop fédérée | Tous droits réservés