Entretiens
Que ce soit sous la forme d'une fontaine, d'une cascade ou d'un étang artificiel, l'eau apporte un attrait indéniable dans un aménagement paysager. Or, longtemps réservée aux professionnels, la construction d'un jardin aquatique est aujourd'hui accessible à tous. Une bonne planification, de bons matériaux, et le respect de quelques règles de base : voilà tout ce qu'il faut pour réussir son projet !
Il existe deux méthodes pour créer un jardin d'eau : l'emploi d'une géomembrane pour tapisser le fond de l'étang que vous aurez creusé ou l'utilisation d'un bassin prémoulé. Si la première solution offre plus de flexibilité quant à la forme et à la taille de la mare, la deuxième est beaucoup plus facile pour un débutant, surtout lorsqu'il s'agit d'un ensemble pour bassin équipé d'une pompe avec tube de montée et jets de fontaine.

Emplacement
• Choisissez un emplacement visible de la maison et exposé au soleil au moins cinq heures par jour.
• Évitez le voisinage immédiat d'un arbre :
la chute des feuilles peut perturber l'équilibre chimique de l'eau.

Site pour un bassin prémoulé
• Marquez les contours du moule posé à l'endroit sur le sol.
• Faites un trou de 7,5 à 10 cm (4 po) plus large que la forme du bassin.
• Creusez le sol jusqu'aux paliers supérieurs du moule. Remettez-le dans le trou et marquez le contour de sa partie intérieure la plus profonde.
• Continuez à creuser jusqu'au fond. Le trou doit être de 2,5 à 5 cm plus profond que la partie inférieure du bassin. • Ajoutez une couche de sable de 2,5 à 5 cm d'épaisseur. Le sable protégera la coque de dommages éventuels causés par des pierres ou des objets pointus.
• Placez le bassin dans le trou et utilisez un niveau à bulle pour le mettre de niveau.

Remplissage et installation de la pompe
• Commencez à remplir le bassin d'eau. S'il se déplace, drainez-le, retirez-le du trou et corrigez le niveau avec du sable.
• À mesure que l'eau monte, remblayez le pourtour extérieur des murs avec de la terre. Compactez-la bien pour éviter que les murs ne soient déformés par le poids de l'eau.
• Placez ensuite la pompe au milieu du bassin et d'éloignez les prises électriques de l'eau.
• Laissez reposer l'eau pendant une ou deux semaines avant d'y ajouter les plantes aquatiques et les poissons, le cas échéant. Ce délai permet au chlore et au fluor de s'évaporer et à l'eau d'atteindre la température de l'air ambiant.

Décoration autour du bassin
• Installez des pierres ou des dalles de pavé uni par-dessus le rebord supérieur du bassin. Assurez-vous qu'elles dépassent du rebord
de 2,5 à 5 cm pour bien le camoufler.
• Pour enjoliver votre jardin aquatique, plantez sur son pourtour une bordure végétale composée d'un mélange de genévriers ou d'ifs rampants et de vivaces de rocaille.

Écosystème du bassin
Pour assurer la survie à long terme et la santé des plantes, des poissons et de tout son écosystème, un jardin aquatique doit absolument contenir des spécimens des quatre groupes suivants de végétaux :
• Lys d'eau : nénuphar (Nymphaea) ou laitue d'eau (Pistia stratiotes)
• Végétation émergente : renouée amphibie (Polygonum amphibium), pontédérie à feuilles en cœur (Pontederia cordata) ou quenouille (Typha latifolia)
• Plantes flottantes : jacinthe d'eau (Eichhornia crassipes)
• Plantes submergées : pesse vulgaire (Hippuris vulgaris)
Retour

Copyright © 2014 La Coop fédérée | Tous droits réservés