Entretiens
Les employés du Secteur développement des affaires et communications sont fiers d'avoir remporté le prix Roger-Blais, décerné par l'Association des communicateurs et rédacteurs de l'agroalimentaire (ACRA), pour la réalisation du rapport annuel 2012. Ce prix récompense la meilleure communication d'entreprise de l'année dans le secteur agroalimentaire.
Étienne Gosselin, journaliste à la pige pour Le Coopérateur agricole, s'est démarqué à deux reprises en remportant le prix Moïse-Cossette dans la catégorie « Portrait d'individu ou d'entreprise » et le prix Rosaline-Ledoux.

Nicolas Mesly, journaliste à la pige pour Le Coopérateur agricole, reçoit le prix Moïse-Cossette catégorie « Dossier ou article technique » des mains de Marc Lestage, ex-journaliste au journal Le Soleil, de Québec, et membre du jury.
L'automne 2013 a été chaud sur le plan des honneurs à La Coop fédérée. En effet, le Secteur développement des affaires et communications s'est retrouvé sous les projecteurs à plusieurs reprises avec les prix Roger-Blais et Moïse-Cossette, décernés par l'Association des communicateurs et rédacteurs de l'agroalimentaire (ACRA) et le prix Rosaline-Ledoux, remis par la Fédération des agricultrices du Québec.

Sur le plan de la communication d'entreprise, le Secteur a remporté le prix Roger-Blais pour la réalisation du rapport annuel 2012. Cette publi­cation s'est démarquée parmi 10 ouvrages qui ont été soumis. Le thème « Imaginez ce qu'on pourrait réussir ensemble! » a donné le ton, selon les membres du jury, qui ont également été séduits par les éléments suivants : « Des messages clés mobi­li­sateurs, la récurrence du thème, un contenu inspirant où les valeurs de l'organisation sont mises au premier plan… »

Au chapitre journalistique, Le Coopérateur agricole a raflé deux des trois prix qui ont été décernés. Dans la catégorie « Portrait d'individu ou d'entreprise », Étienne Gosselin a remporté la palme pour son reportage De l'or sur l'île d'Orléans, réalisé chez les frères Luc et François Turcotte de la Ferme avicole Orléans et publié dans le numéro de mai-juin 2013.

Dans la catégorie « Dossier ou article technique », Nicolas Mesly a aussi mérité la première place pour son dossier La vie après la Commission canadienne du blé, paru dans le numéro de novembre-décembre 2012.

Finalement, Étienne Gosselin a mérité le prix Rosaline-Ledoux pour son article Marilyn vue de Côté, publié dans le numéro d'avril 2013. Son texte dressait le portrait d'une jeune agricultrice de 25 ans qui s'est démarquée sur plusieurs aspects au cours de la même année.

Mentionnons que le prix Roger-Blais récompense la meilleure communication d'entreprise de l'année dans le secteur agroalimentaire. Elle est évaluée notamment sur le plan de l'impact créé par les documents soumis au concours. Les prix Moïse-Cossette couronnent les communicateurs de l'année en ce qui a trait à l'originalité et la pertinence du sujet traité dans les reportages. Quant au prix Rosaline-Ledoux, il encourage l'excellence dans la couverture journalistique de la vie des femmes en milieu rural.
 
Retour

Copyright © 2014 La Coop fédérée | Tous droits réservés