Entretiens
Responsable de la production biologique pour l'entreprise Nature's Path, Dag Falck nous explique comment mettre toutes les chances de son côté pour développer un marché de créneau biologique.
Le Coopérateur agricole : Quand et comment l'entreprise Nature's Path a-t-elle été mise sur pied ?
Dag Falck Nature's Path a été fondée par une famille de Vancouver il y a 25 ans. Celle-ci en est toujours propriétaire. Dès ses débuts, l'entreprise s'est consacrée à la production biologique. La marque s'est bâtie sur cette prémisse. Tout ce que l'on produit – céréales, barres tendres et aliments à base de grains – est rigoureusement certifié biologique. Nous sommes reconnus comme des leaders au sein de cette industrie.

Quels conseils donneriez-vous à des producteurs biologiques qui souhaitent mettre en marché leurs produits ?
On ne peut procéder de la même façon pour tous les produits. Le producteur de grain doit dénicher une entreprise pouvant acheter de grandes quantités et s'assurer de pouvoir l'approvisionner en tout temps selon ses exigences. Chez Nature's Path, nous achetons de l'avoine roulée. Le producteur doit d'abord établir une entente avec une tierce entreprise qui fera cette première transformation. Il faut créer une chaîne de valeur qui s'étend du producteur au transformateur. On peut trouver de tels réseaux par l'entremise d'un organisme de certification ou par tout autre regroupement dans lequel un producteur est engagé. Pour les produits maraîchers, il y a plusieurs pistes à explorer : vendre directement à la ferme, dans un marché public, dans une petite épicerie ou alors par l'entremise du programme d'agriculture soutenue par la communauté, où des boîtes de produits frais sont livrées aux consommateurs dans plusieurs points de chute. Autre canal possible : les restaurants spécialisés qui recherchent des produits frais et locaux. Enfin, il y a les grandes chaînes d'épicerie.

Approvisionner ces chaînes doit être un grand défi…
C'est sans doute le plus grand. Les volumes requis sont élevés et la qualité des produits doit être très constante à longueur d'année. Au Canada, il est difficile d'y arriver. Il se peut que vous ayez à importer des produits pour combler votre offre lorsque vous ne pouvez suffire à la demande. Vous devrez alors vous assurer que les produits que vous importez sont à la hauteur de vos exigences. Même dans les marchés publics qu'approvisionnent des producteurs, on retrouve plusieurs produits importés pour satisfaire à la demande.

La question est souvent posée : doit-on acheter local ou bio ?
Il faut d'abord acheter des produits à la fois locaux et biologiques et, ensuite, des produits biologiques importés.

Que recommanderiez-vous à un producteur souhaitant mettre au point et commercialiser sa propre marque ?
Ce que recherchent avant tout les consommateurs lors de l'achat d'un produit, c'est une marque en laquelle ils peuvent avoir confiance, tout particulièrement dans le créneau des produits naturels et biologiques. Vous devez dire ouvertement quels sont vos engagements, vos méthodes de production, ce que vous allez faire et ne pas faire. Vous vous assurez ainsi de livrer ce que les consommateurs demandent. C'est comme ça que votre marque se distinguera dans votre créneau. Si vous vous contentez de vendre des carottes, ou tout autre produit, point à la ligne, vous ne réussirez pas à édifier votre marché et à vous différencier.

Se fait-il suffisamment de recherche en agriculture biologique ?
Nous sommes sans doute les mieux outillés en matière de connaissance de la biologie des sols. L'importance des microorganismes dans la productivité et la fertilité des sols liée à la production d'aliments est appuyée par de multiples études scientifiques. Mais nous devons en savoir encore plus pour affiner nos modes de production. L'agriculture biologique apprend beaucoup de l'agriculture classique en matière d'équipement et de techniques de semis, entre autres. On espère aussi que l'agriculture traditionnelle se penchera sur nos façons de faire pour apprendre et partager.

Le site Web de Nature's Path
www.naturespath.com
 
Retour

Copyright © 2014 La Coop fédérée | Tous droits réservés