Entretiens
La salle de bain est certainement l'une des pièces dont on se sert le plus fréquemment dans la maison. Or, comme elle est souvent de dimensions modestes, on doit pouvoir tirer le maximum de la superficie disponible pour que tout soit à portée de main, estime Joanie Labrecque, superviseure du rayon de décoration-peinture du Centre de rénovation de Sainte-Marie.
Joanie Labrecque superviseure du rayon de décoration-peinture du Centre de rénovation de Sainte-Marie
« Pour bien aménager une salle de bain, il faut d'abord tenir compte des habitudes de vie de ses utilisateurs », conseille-t-elle. C'est ce qui permet de déterminer l'espace de rangement requis, les besoins d'intimité, le choix des sanitaires et le niveau d'éclairage. « Dans une maison avec une seule salle de bain et plusieurs personnes, par exemple, on pourra installer deux lavabos ou encore mettre la toilette dans un cabinet séparé. »

Planification
À l'étape de la planification, on doit aussi tenir compte des contraintes physiques de la pièce, en l'occurrence l'emplacement des fenêtres, des portes et de la plomberie. En raison de la surface qu'il occupe, on déterminera la position du bain en premier. « Souvent, on mettra la baignoire sous la fenêtre, parce que ça donne un beau coup d'œil quand on entre et que ce serait souvent un mur perdu de toute façon. »

Vient ensuite le positionnement de la laveuse et de la sécheuse – si on ne dispose pas d'une salle de lavage séparée –, puis du meuble-lavabo, de la toilette, des unités de rangement et des appareils de chauffage.

Quatre zones
Une salle de bain se divise essentiellement en quatre zones, rappelle la diplômée en décoration intérieure et étalage :
• La zone beauté regroupe le lavabo, un miroir et du rangement. « L'éclairage est très important dans cette zone pour faciliter les soins du visage et le maquillage », fait-elle valoir. Elle recommande d'installer des encastrés au plafond ou encore des luminaires muraux qui éclairent vers le bas.
• La zone détente comporte pour sa part la baignoire. « Si on a des enfants, il faudra aménager l'espace en tenant compte du fait que c'est aussi une zone de jeu pour eux », fait-elle toutefois remarquer. Côté tendance, les bains autoportants sont de plus en plus populaires, dit-elle. « Un de leurs grands avantages est qu'ils occupent moins d'espace, car on n'a pas besoin de construire un contour en céramique. »
• La zone tonique comprend la douche, qui devient de plus en plus spacieuse, constate la décoratrice. « Ça dépend évidemment des budgets, mais les pommeaux de douche pluie sont aussi très tendance. »
• Enfin, la zone cuvette se passe de commentaires. « On essaie généralement de la cacher derrière la vanité ou un muret. Si ce n'est pas possible, on peut créer un mur-vedette pour attirer l'œil ailleurs. »

Finition
Pour la finition, on doit toujours commencer par sélectionner les éléments pour lesquels le choix est plus limité sur le marché, insiste-t-elle. « Trop souvent, les gens choisissent d'abord une couleur. C'est une erreur, car ils auront de la difficulté par la suite à coordonner toutes les autres composantes du décor. »

Elle conseille plutôt de commencer par magasiner les armoires et les comptoirs, dont le choix est habituellement plus restreint. On passera ensuite à la céramique, dont l'offre est plus large. Et on terminera par les accessoires et la couleur des murs, dont la palette est pratiquement illimitée.
 
Retour

Copyright © 2014 La Coop fédérée | Tous droits réservés