Entretiens
Le maïs-grain est une plante qui a une capacité phénoménale de reproduction. Il faut simplement penser qu'un semis de seulement 25 kg/ha de semences peut générer une récolte de plus de 15 tm/ha ! Il faut bien l'avouer, la recherche pour améliorer le rendement du maïs porte ses fruits.
François Labrie, agronome Conseiller spécialisé
en maïs et soya
La Coop fédérée francois.labrie@lacoop.coop
Exploiter le potentiel de rendement du maïs est un défi, mais cela peut se traduire par une augmentation importante de la rentabilité. Évidemment, il faut des assises solides pour que le maïs puisse bien exprimer son potentiel de rendement : pH adéquat, drainage, gestion de la compaction, qualité du semis, désherbage hâtif et fertilité des sols équilibrée. Une fois tout cela bien maîtrisé, sur quels facteurs de régie devons-nous travailler pour atteindre des rendements élevés, voire construire son rendement ?

Le Pr Fred Below, professeur de physiologie des plantes à l'Université de l'Illinois, a travaillé sur plusieurs points de régie du maïs. Il en a conclu que les sept facteurs clés pour l'obtention d'un rendement élevé sont, par ordre d'importance, le climat, l'azote, la génétique, la rotation des cultures, la population, le travail du sol et l'emploi de fongicides1. En partant de ces facteurs de régie, voyons ce qu'il en est sous notre climat nordique et avec des hybrides plus hâtifs que ceux de l'Illinois.

Un essai dans nos conditions
Pour ce faire, un essai a été réalisé dans la région de Saint-Hyacinthe dans trois sites et trois types de sol avec un hybride Elite de 2800 UTM (E65D10 LR). Dans cet essai, la dose d'azote (170 kg/ha et une dose non limitative), la population (32 000 et 38 000 grains/acre) et l'emploi d'un fongicide ont été évalués (tableau 1). Le but de l'essai était de faire varier un facteur en partant d'une régie intensive : semis de 38 000 grains/acre, azote en dose non limitative et utilisation d'un fongicide à la sortie des soies. Le même principe a été appliqué, mais dans le cas où on ajoutait un facteur de régie à un maïs en régie standard : semis de 32 000 grains/acre, fertilisation avec 170 kg d'azote et pas d'utilisation de fongicide. Le tout a été réalisé en utilisant un modèle statistique avec plusieurs répétitions (tableau 2). Le but de la dose d'azote non limitative était de s'assurer que cet élément ne devenait pas le facteur limitant au niveau du rendement.

Tableau 1 – Résumé des traitements
Description des traitements Régie standard Régie intensive
Taux de semis 32 000 grains/acre 38 000 grains/acre
Azote total (kg/ha) 170 240
Fongicide Non 0,4 L/ha


Nos résultats
À l'image des résultats du professeur Below, l'azote est l'élément qui a le plus contribué au rendement dans nos essais. En mode intensif, le fait d'abaisser la dose de cet élément a fait chuter le rendement en grain de 1114 kg/ha. De la même façon, le fait d'avoir augmenté la dose d'azote à un niveau non limitatif en régie standard a permis de faire croître le rendement de 1124 kg/ha. À la lumière de ces résultats, il est intéressant de constater qu'augmenter la population en un mode de régie standard permet de générer un rendement additionnel de 556 kg/ha, mais que si cela est combiné à un accroissement de la fertilisation azotée, le rendement (alors à 14 694 kg/ha) est haussé de 1651 kg/ha, ce qui peut se traduire par un accroissement substantiel de la rentabilité.

Tableau 2 – Résultats des essais avec l'hybride E65D10 LR (Saint-Hyacinthe, 2013)
Type de régie Rendement (kg/ha)   Poids spécifique (kg/hl)   Humidité ( %)  
Standard 13 043 c1 70,8 a 20,1 d
Intensive 14 687 a 69,6 b 21,2 a
Intensive, mais à 32 000 grains/acre 14 617 a 69,5 bc 21,1 ab
Intensive, mais à 170 N 13 573 bc 69,1 c 21,0 abc
Intensive, mais sans fongicide 14 694 a 70,0 b 20,7 b
Standard à 38 000 grains/acre 13 599 bc 69,8 b 20,7 b
Standard avec dose d'azote non limitative 14 167 ab 70,5 a 20,4 c
Standard plus fongicide 13 435 bc 69,8 b 20,9 bc

1 Les données suivies d'une même lettre ne sont pas statistiquement différentes. Test de comparaison : Student-Newman-Keuls 10 %

Comment expliquer cette augmentation majeure de rendement ? Le fait d'augmenter la population du maïs favorise la compétition entre chaque plant (tableau 3 et graphique 1). Il est évident que pour ce qui est de la portion aérienne, les plants se concurrencent pour la lumière, d'où l'importance d'avoir un semis avec une levée uniforme. Une étude des chercheurs C.R. Boomsma et T.J. Vyn, de l'Université Purdue, a démontré qu'il y a une concurrence qui s'exerce entre les racines des plants de maïs et qu'elle est amplifiée avec l'augmentation de la population. Cette concurrence entraîne une plus grande variabilité au chapitre du rendement entre les plants de maïs, variabilité qui peut être contrée par une augmentation de l'azote disponible – d'où l'importance de bien fertiliser en azote lorsque l'on augmente la population de maïs.

Le Pr Below liste la génétique du maïs comme le troisième facteur de régie en importance. Il est primordial de semer un hybride qui maximisera le rendement. Dans le cas présent, un hybride de 95 jours et de 2800 UTM a été utilisé. Cet hybride, qui est très stable, est relativement hâtif pour la région de Saint-Hyacinthe, surtout lorsque semé tôt au printemps. Regardons maintenant des résultats d'essais de taux de semis effectués à Saint-Hyacinthe, dans deux sites, avec un protocole scientifique et où 200 kg/ha d'azote ont été appliqués.

Il est facile de constater que l'hybride le plus tardif a produit le rendement le plus élevé, et cela, pour toutes les populations. L'hybride E71Z19 R de 3000 UTM a produit plus que le E67D10 LR de 2900 UTM, et ce dernier a produit plus que le E65D10 LR de 2800 UTM.

Tableau 2 – Résultats des essais avec l'hybride E65D10 LR (Saint-Hyacinthe, 2013)
              Données économiques1
Taux de semis (grains/
acre)
Rende-
ment (kg/ha)
Poids spécifique (kg/hl) Humidité ( %) Popu-
lation avec épis (pl/acre)
Verse des tiges ( %) Verse des racines ( %) Revenu brut ( $/ha) Coût du traite-
ment ( $/ha)
Marge nette ( $/ha)
                 
E65D10 LR (2800 UTM, 95 jours)
24 000 13 899 70,6 20,2 25 148 3,7 0,1 2432 193 2240
28 000 13 808 70,3 20,4 27 862 5,1 0,2 2416 225 2192
32 000 14 692 71,0 20,3 31 439 4,5 0,3 2571 257 2314
36 000 14 870 70,7 20,3 34 142 4,9 2,6 2602 289 2313
40 000 15 228 70,5 20,3 37 681 3,6 2,1 2665 321 2344
                 
E71Z19 R (3000 UTM, 101 jours)
24 000 14 295 67,2 23,1 23 421 0,2 0,1 2502 193 2309
28 000 14 758 67,7 23,0 26 845 1,4 0,4 2583 225 2358
32 000 15 301 67,5 22,9 30 597 2,9 1,0 2678 257 2421
36 000 15 677 67,4 23,3 31 634 2,0 1,8 2743 289 2454
40 000 16 020 67,8 23,0 35 756 3,7 2,0 2804 321 2482
                 
E67D10 LR (2900 UTM, 97 jours)
24 000 13 898 70,0 21,2 23 554 0,0 0,6 2432 193 2239
28 000 14 399 69,7 21,4 27 241 0,5 0,9 2520 225 2295
32 000 14 490 69,6 21,5 29 006 2,5 1,6 2536 257 2279
36 000 15 082 69,9 21,2 31 653 2,6 1,6 2639 289 2350
1 Compte tenu des données de base suivantes : prix du maïs à 175 $/tm; coût de la semence à 3,25 $/1000 grains.

Pour construire son rendement de maïs, il est impossible de modifier le climat. Par contre, le fait de semer un hybride pleine saison, à population élevée combinée à une fertilisation azotée appropriée, permet d'augmenter la rentabilité à l'hectare. Les résultats obtenus au Québec sont similaires à ceux obtenus par le Pr Below en Illinois. Évidemment, ces points de régie doivent être jumelés à de solides bases où le sol permet à la génétique de bien s'exprimer.

Graphique 1 – Rendement en fonction de la population Essai sur deux sites, 2012


Quant à la dose d'azote, il est bien évident qu'il n'y a pas de dose unique passe-partout. Certains champs ont une capacité de minéraliser cet élément plus que d'autres. Pour connaître le niveau optimal pour votre entreprise, sur vos sols en fonction de votre mode de régie, nous vous encourageons à en discuter avec votre expert-conseil afin d'établir un protocole d'essai au champ. Avec les années, vous pourrez déterminer le niveau optimal qui vous permettra de maximiser votre rentabilité.
 
Retour

Copyright © 2014 La Coop fédérée | Tous droits réservés