spacer
Éditions 2014
Édition octobre
Le couvoir de Victoriaville veut
se rapprocher du risque zéro

À l'instar de toutes les entreprises de la filière avicole de La Coop fédérée, le couvoir de Victoriaville prend un virage important en matière de biosécurité. Une série de travaux a été entamée dans le but de limiter les risques de contamination. Explications.

Édition septembre
Ferme Colibri :
une forteresse sanitaire
À Wickham, dans le Centre-du-Québec, La Coop fédérée élève depuis trois ans des poules rouges de reproduction de race Sasso dont la descendance est destinée aux marchés d'exportation. Les 30 000 oiseaux font l'objet de toutes les attentions sanitaires pour diminuer le risque de prolifération des virus et bactéries. La ferme Colibri se veut un modèle en matière de biosécurité.

Édition juillet-août
Passion et entrepreneuriat
Les frères Marc et Serge Cormier, de Saint-Paul (Nouveau-Brunswick), gèrent des poulaillers d'avant-garde où tout est soigneusement contrôlé pour assurer une production maximale à moindre coût. Hommes d'affaires avertis, ils pèsent soigneusement le pour et le contre de chacune de leur décision pour assurer le meilleur rendement à long terme. Profil de deux producteurs-entrepreneurs passionnés par leur travail.

Édition juillet-août
Un couvoir sans antibiotique
L'industrie canadienne de la volaille a mis en place un protocole pour diminuer l'usage des antibiotiques, notamment dans les couvoirs. Le réseau La Coop a emboîté le pas et met tout en œuvre pour produire des poussins de la plus haute qualité.

Édition mai-juin
La R-D appliquée
pas toujours du copié-colé...

La recherche fait rapidement progresser l'aviculture. Mais il y a des étapes à respecter avant de passer de la station de recherche au poulailler.
Pouquoi polliniser?

Édition mai-juin
Viande de volaille
Une croissance à deux vitesses
La forte croissance des pays émergents permet à desmillions de gens de mettre plus de viande à leur menu. Et parmi les viandes, c'est la volaille qui gagne le plus en popularité.

Édition avril
Lignée Sasso
Grands-parents français, parents québécois, enfants américains

Dans le Secteur avicole, à La Coop fédérée, les idées fusent et prennent leur envol. La commercialisation de la lignée de volailles colorées Sasso en est un bel exemple. Bienvenue au décollage : de ses origines, dans le sud-ouest de la France, jusqu'aux marchés de consommation de la côte est américaine, en passant par le Québec.
Pouquoi polliniser?

Édition février
L'arthrite virale
une maladie en émergence
L'arthrite virale, aussi connue sous le nom de ténosynovite à réovirus, est une maladie affectant le système locomoteur du poulet de chair. Connue depuis plus de 40 ans, elle a été bien maîtrisée dans les productions commerciales il y a une vingtaine d'années avec l'introduction d'un vaccin contre le réovirus chez les reproducteurs.


Éditions 2013

Édition septembre
Simplicité volontaire
pas ordinaire

Gérald Gosselin n'est pas un réel adepte de cette philosophie qui propose un mode de vie plus sobre. Dans son cas, il s'agit plutôt de faire valoir qu'il s'appuie sur un système simple et efficace pour gérer son troupeau de 14 000 pondeuses d'œufs de consommation. Ses résultats d'élevage, hors du commun, en témoignent.
La filière avicole La Coop sort de sa coquille
Édition juillet - août
Biosécurité
En quête de la qualité totale

Afin de faire la guerre aux agents pathogènes dans ses bâtiments d'élevage de poules pour la production d'œufs d'incubation, La Coop fédérée a mis en place un protocole de biosécurité novateur qui va au-delà des exigences de l'industrie.
La filière avicole La Coop sort de sa coquille
Édition mai - juin
De l'or sur l'île d'Orléans
« Notre ferme est plus grande que les individus qui la composent », assurent les frères Turcotte, de la Ferme avicole Orléans. Et c'est certainement ce qui fait son succès, d'abord primé en bronze, puis en argent et enfin en or, au concours de l'Ordre national du mérite agricole.
La filière avicole La Coop sort de sa coquille
Édition avril
Quel est votre profil? Ajuster les aliments pour répondre aux besoins des poulets.
L'enrichissement constant des connaissances en élevage, en nutrition et en génétique entraîne indéniablement une amélioration des performances. Par conséquent, il faut ajuster les aliments dans le temps afin de répondre aux besoins des poulets qui évoluent.
La filière avicole La Coop sort de sa coquille
Édition mars
Lumière sur les DEL
Les lampes DEL (diode électroluminescente) dites « blanches » prennent leur place sur le marché des lumières en production avicole. Qu'est-ce qu'une lampe DEL blanche ? Quelles sont les caractéristiques à prendre en compte lors de l'achat de ces lampes ? C'est ce que nous allons voir dans cet article.


Éditions 2012

La filière avicole La Coop sort de sa coquille
Édition novembre-décembre
Maurice Richard a adopté un système enrichi d'élevage pour ses poules pondeuses.
Il est le premier au Québec, le deuxième au Canada et, dit-on, le troisième en Amérique du Nord. À faire quoi? À avoir adopté un système enrichi d'élevage pour ses poules pondeuses d'œufs de consommation. Sur les 70 000 oiseaux qu'il possède dans son exploitation de Rivière-Héva, en Abitibi – la Ferme avicole Paul Richard –, 25 000 sont logés...
La R et D en aviculture 	croissance et innovation
Édition octobre
La R et D en aviculture
croissance et innovation

En novembre 2005, la Station de recherche avicole La Coop (SRAC) recevait son premier lot de poussins. Un an plus tard, en décembre 2006, elle accueillait son premier lot de poules pondeuses. Cette station de recherche appliquée est munie d'instruments de mesure de pointe afin de permettre au réseau La Coop d'avoir de meilleures...
La filière avicole La Coop sort de sa coquille
Édition septembre
La filière avicole La Coop sort de sa coquille
Le 20 juin dernier se tenait la première Journée provinciale avicole, une occasion pour le réseau La Coop de consulter les 129 aviculteurs présents, de les informer et de les rassembler autour d'un modèle coopératif plus pertinent que jamais.
Docile, gracile, facile… la Shaver White
Édition septembre
Docile, gracile, facile…
la Shaver White

Il paraît que ce bon vieux Gallus gallus domesticus n'a pas fini d'évoluer. La dernière lignée Shaver White, de Hendrix Genetics, aussi appelée Shaver D pour « docile », est vantée comme étant moins stressée, plus calme. Une camomille avec ça ?
Dessine-moi un poussin
Édition mai - juin
Dessine-moi un poussin
Imaginez un poussin en bonne santé, ayant toutes les chances de survivre – et surtout d'être performant lors de son démarrage en parquet. C'est la promesse du Couvoir La Coop.
Pousser plus loin la qualité des poussins
Édition avril
Pousser plus loin la qualité des poussins
Les Québécois et les Canadiens mangent du poulet plus que jamais. Pour le Couvoir La Coop, l'adéquation est simple : plus de poulet, donc plus de poussins et plus d'éclosions. Si le couvoir coopératif permet depuis 2009 de produire plus de poussins à chair, il permet également d'offrir des oiseaux d'une meilleure qualité. Quantité + qualité, démonstration par A + B. Deuxième article d'une série de deux sur la qualité des poussins à chair.
Incuber de la qualité
Édition mars
Incuber de la qualité
Bien avant qu'un poussin ne fasse craquer sa coquille à la sortie d'un incubateur, des efforts considérables sont déployés en amont, dans les fermes de reproduction, pour que ce poussin ait toutes les chances de devenir un tendre et juteux poulet en pleine forme, qui sera élevé en un temps record et abattu proprement. Chanceux, va!
Partie en œuf
Édition janvier
Partie en œuf
Passer des vaches laitières aux pondeuses commerciales ne se fait pas en criant « oiseau ». Toutefois, remporter un quota de 5000 poules facilite grandement les choses!


Éditions 2011

L'eusses-tu cru, les oeufs d'incubation?
Édition octobre
Prise 2 pour les prises d'air
René Gélinas est un homme pragmatique doublé d'un perfectionniste. Pour lui, 4 % de poulets condamnés étaient 4 % de trop. Il a donc fait travailler ses méninges pour en diminuer le nombre et améliorer le confort des oiseaux. En somme, il a fait d'une prise d'air… deux coups!
spacer
Poussins
Édition septembre
Un nouvel éclairage… sur les programmes de lumière
Dans vos élevages, est-ce que vous avez les mêmes performances qu'il y a 5, 10 ou 15 ans? Est-ce que vous êtes du genre à dire : « Ça marchait ben de même avant, pourquoi je changerais? »
s
L'eusses-tu cru, les oeufs d'incubation?
Édition avril
L'eusses-tu cru, les oeufs d'incubation?
Vous seriez nombreux à dire que démarrer dans les œufs – et a fortiori dans les œufs d'incubation – ne serait possible que quand les poules auraient des dents. Scoop : à Sainte-Brigitte-des-Saults, les poules ont des dents!
spacer
Pulets
Édition mai - juin
« Je me souviens » : comment conditionner à la chaleur la mémoire des poulets
L'été approche. Les stress de chaleur vont nuire au bien-être de nos poulets et avoir des répercussions financières importantes dans l'industrie avicole.
s
Coq
Édition avril
L'ostéoarthrite vertébrale un problème à surveiller
L'ostéoarthrite vertébrale (OAV) est un problème en émergence pouvant surtout toucher les poulets à griller mâles et les coqs de reproduction de chair.
spacer
s
Les aspects techniques du démarrage
Édition février
Les démarrages des lots avicoles C’est une question de feeling,
2e partie - Les aspects techniques du démarrage

Pour faire suite au premier article, paru en janvier dernier et qui misait sur l'observation, l'analyse et la meilleure compréhension du comportement des poussins, nous vous proposons dans celui-ci une révision des techniques de démarrage.
spacer
Les démarrages des lots avicoles C’est une question de feeling
Édition janvier
Les démarrages des lots avicoles C’est une question de feeling
Un bon démarrage est essentiel à la réussite de vos élevages. Accordez-y du temps.
s


Éditions 2010

canola
Édition novembre-décembre
Le canola, ce mal aimé...
En production avicole, et plus spécialement chez les éleveurs de pondeuses, le canola n’a pas bonne presse. Cela s’explique par de mauvaises expériences du passé : baisse de la prise alimentaire des poules ou chute des performances quand le canola était inclus dans les aliments. Une phobie de cette plante s’est donc installée chez bien des producteurs avicoles. Pourtant, dans certaines régions, on alimente même les poules avec du canola entier, et ce, sans problème.
spacer
producteurs
Édition octobre
Un bon ragoût de pattes… de poulet!
La pododermatite est une inflammation de la peau affectant la région plantaire des pattes de la volaille et d’autres oiseaux. Cette maladie se retrouve plus fréquemment dans les élevages à haute densité et chez les races à croissance rapide.
s
Le « Rocket »      du développement durable
Édition septembre
Le « Rocket » du développement durable
Cubage du fumier, autosuffisance alimentaire à la ferme, production d’énergie à partir de granules de paille et d’huile de canola, Maurice Richard ne recule devant rien pour produire un œuf qui soit le plus local possible et réduire son empreinte écologique.
spacer
producteurs
Édition avril
Aliment et lumière les deux font la paire!
La meilleure génétique n’atteindra pas son plein potentiel si l’environnement ne lui permet pas de s’exprimer. À l’inverse, les meilleures conditions d’élevages ne sauront avantager des oiseaux de moindre potentiel de croissance.
s
Édition mars
Des parents qui donnent des ailes
Sans l’aide de leurs parents, qui sait si Josée Fontaine et son frère Benoît œuvreraient aujourd’hui en aviculture. Coup de chapeau des enfants au coup de pouce des parents!


Éditions 2009

Édition Decembre
Pondeuses Atlantique
une filière qui donne des ailes

Pour favoriser une production optimale d’œufs d’incubation et de poulets à chair répondant aux besoins des éleveurs, le conseil d’administration de Pondeuses Atlantique a mis en place, en 2008, une filière dont l’itinéraire commence avec l’élevage des poulettes puis arrive à destination avec l’éclosion des œufs. Résultat : la productivité et la qualité décollent. Et les administrateurs planent!
producteurs
Édition octobre
Un quota de 5000 poules?
Small is beautiful!

Il était une fois – on devrait plutôt écrire Once upon a time, puisque les personnages de ce conte sont anglophones – un jeune couple uni formé de Jared Hamilton et de son épouse Holly Drummond-Hamilton, qui semblait vivre d’amour et d’eau fraîche, d’entrepreneuriat et de rêves. Oui, de rêves, car comme tout un chacun sait, quand on a 25 ans, on rêve beaucoup. Même éveillé!
s
Édition septembre
La colibacillose
Le puzzle n’est pas facile, car il est constitué de multiples petites pièces, chacune étant un facteur prédisposant à la maladie. Et bien souvent, il y en a plus d’une en cause. Mais on peut en venir à bout
producteurs
Édition avril
La production avicole sur un coup de tête!
Destination : Val-des-Monts, banlieue nord de Gatineau. En ce beau printemps, le tortueux sixième rang où se trouve la ferme Aux Saveurs des Monts est criblé de nids-de-poule. Pas de doute, une ferme avicole n’est pas loin!
s
Édition mai-juin
Victoire des Redbro!
Sur les marchés de New York et Vancouver, les poulets rouges de race Redbro font fureur. Seront-ils aussi populaires sur le marché québécois?
Édition avril
La filière avicole La Coop positionnée pour rayonner
Sous l’égide des grands projets de restructuration à la sauce Chrysalide, La Coop fédérée
se grée d’une filière avicole du 21e siècle, complètement revampée. Que vienne l’avenir!
Édition février
Pour Poulet fermier Thériault l’avenir passe par d’antan
Toutes les semaines, Michel Thériault et Valérie Fortin font abattre entre 500 et 550 poulets de leur élevage biologique nommé Poulet fermier. Du « fermier » de bon poulet!


Éditions 2008
Édition décembre
Flamingo 50 ans au coeur de votre assiette
Le 3 juin précisément, la compagnie Québec Poultry amorce ses activités avec une vingtaine d’employés. Le salaire horaire est alors de 0,60 $. La jeune firme met en marché des poulets, des chapons et des dindes. Elle produit 1,8 million de kilos de chair de volaille. En peu de temps...
Édition décembre
Exit la cellulite!
Martin Rondeau, vice-président aux opérations volailles chez Olymel, enlève ses gants blancs quand vient le temps de parler de cellulite. Les pertes économiques liées à cette seule infection sont énormes; elles représentent, pour les abattoirs de poulets d’Olymel, plus d’un million de dollars annuellement...
Édition octobre
Redbo le poulet fermier
Depuis 40 ans, les lignées génétiques avicoles colorées sont produites en France afin de satisfaire une demande grandissante, aujourd’hui mondiale. Qui n’a jamais entendu parler du fameux Label Rouge, ce poulet à valeur ajoutée...
Édition juillet-août
Stratégie dynamique qui permet un grand bond en avant
Le Service des productions avicole de La Coop fédérée est appelé à accroître encore davantage ses parts de marché dans les prochaines années. L’investissement de 10 millions $ qu’elle a annoncé à la fin du mois de mai à ses installations du Centre-du-Québec lui permettra d’atteindre de nouveaux standards et d’améliorer sensiblement sa capacité de production. En d’autres mots, elle assoit son leadership dans les créneaux de la production de volailles....
Édition mai-juin
Le Clostridium perfringens où en sommes-nous?
Le vous parlerai encore une fois d’une simple bactérie, le Clostridium perfringens (CP). Je dis bien encore une fois, puisqu’en février 2003, j’avais écrit un premier article sur ce sujet. En conclusion, je mentionnais que l’avenir nous amènerait possiblement de nouvelles stratégies de prévention. Cinq ans plus tard, où en sommes-nous?.

Éditions 2007

Édition mars
Laissez vos poussins voir Rouge!
C'est bien connu, avec tout ce qui a été écrit et dit sur l’importance des premiers jours de vie des poussins, meilleur sera leur départ, meilleures seront leurs chances de réaliser de bonnes performances technico-économiques à la fin de l’élevage. On parle bien sûr de l’importance de la température, de l’humidité, de la disponibilité de l’eau et de l’aliment lors de l’entrée des poussins pour qu’ils atteignent le poids visé à 7 jours d’âge. Mais encore faut-il que les poussins trouvent rapidement l’aliment à leur arrivée à la ferme!...
Édition décembre
La série du siècle
Plusieurs d’entre vous se souviennent de l’agriculture québécoise du début des années 70. Les agriculteurs brésiliens d’aujourd’hui ressemblent aux agriculteurs québécois de cette époque, mais avec quelques exceptions…
Édition octobre
Le cœur est dans l’œuf… d’incubation !
Comme le dit la chanson, « l’amour est dans le cœur, le cœur est dans l’oiseau, l’oiseau est dans l’œuf, l’œuf est dans le nid… ». Et les nids, les œufs, les oiseaux et surtout, surtout, le cœur et l’amour sont bel et bien à la Ferme aux Quatre Vents, nommée ferme de l’année au Canada!
Édition avril
Une exposition qui donne des ailes
L’International Poultry Expo est l’une des plus grosses expositions avicoles au monde. On y retrouve les nouveaux équipements, produits, services et technologies utilisés en production avicole de même que dans le secteur de la transformation.
Édition mars
Poulets au sec
Toit cathédral et plancher chauffant... pour des poulets! Quand Gérald Laplante et son fils Robert se sont lancés dans l’élevage de poulets après l’incendie de leur ferme laitière, en 1993, ils ont voulu faire autrement. Encore aujourd’hui,
ils récoltent les fruits de leur audace.
Édition février
Sortez vos poules pondeuses de la noirceur
Les poulaillers actuels ont un système lumineux basé sur la vision humaine, ce qui ne correspond pas toujours à ce dont les poules pondeuses ont réellement besoin.

Éditions 2006
Édition novembre
La nouvelle pharmacie avicole
La dernière rencontre technologique du réseau zoo-innovation, du Centre québécois de valorisation des biotechnologies, en juin dernier, a fait état des approches innovantes et des nouveaux produits pour aider l’industrie avicole à relever le défi d’une production rentable et performante sans antibiotiques.
Édition septembre
Pondeuses Atlantiques
Grâce à un investissement de 2,8 millions de dollars, Les Pondeuses Atlantique, de Saint-Léonard Parent, au Nouveau-Brunswick, devient l’une des premières fermes de poules pondeuses d’œufs d’incubation au Canada à être équipée d’une nouvelle technologie européenne.
Édition juillet-août
Du lait au poulet, deux ans après
Deux producteurs laitiers ont fait le grand saut vers la production de poulet de chair. L’un a complètement abandonné la production laitière, tandis que l'autre a diversifié ses activités sans vendre d'actifs; deux situations à l’opposé l’une de l’autre, autant en ce qui a trait aux motivations qu’aux attentes.
Édition février
Les poulaillers des temps modernes
L’Université McGill et l’Université de Montréal ont joint leurs efforts pour créer le Centre de recherche avicole, un centre interuniversitaire inauguré le 26 mai dernier et composé de deux complexes scientifiques. Les principaux objectifs du Centre sont de réduire l’usage d’antibiotiques dans les élevages, d’accroître l’innocuité des volailles et de développer des lignées d’oiseaux plus résistantes aux maladies.
Édition février
Faut-il craindre l’influenza aviaire?
Oui, pour autant que cette crainte nous rende plus vigilants. Mais il ne faut surtout pas paniquer, car chaque fois, ou presque, qu’on entend parler de la grippe aviaire, on en dit des tas de choses qui font peur, et bien peu sur la maladie elle-même. Une mise au point s’impose.
Édition janvier
La recherche : pour demeurer les chefs de file
La Coop fédérée vient de construire un poulailler destiné à la recherche en aviculture. Pourquoi? « Pour développer des programmes et produits performants, économiques et qui respectent l’environnement. Nous voulons également évaluer différentes lignées génétiques sous différentes conditions pour nous assurer de répondre aux besoins actuels et futurs des producteurs », répond David Arseneau, directeur, Recherche et services d’appui à La Coop fédérée.



Éditions 2005
Édition novembre-décembre
Passer du lait au poulet
Une belle occasion s’offre aux producteurs laitiers qui sont las de se lever tôt
pour la traite du matin, mais ne sont pas prêts pour la retraite en Floride. Pour une rare fois, du quota de poulet est disponible… L’occasion de prendre une préretraite en agriculture est là et tout indiquée pour les producteurs laitiers qui sont familiers avec le système de la gestion de l’offre et possèdent de bons capitaux.
Édition novembre-décembre
Le quota, ça se cultive
Depuis quelques années, nous observons l’établissement de nouveaux producteurs avicoles. Toutefois, ces nouveaux venus œuvraient déjà en agriculture. Pour certains, c’est un changement de production, tandis que pour d’autres, il s’agit de diversifier leurs activités. Les nouvelles technologies développées depuis 20 ans ont réduit la charge de travail physique dans les poulaillers pour permettre aux producteurs de faire de la gestion de troupeaux.
Édition septembre
Gare aux mycotoxines!
Le contrôle à la source, lors de l’achat de grains, demeure le meilleur moyen de contrer les effets néfastes des mycotoxines dans les élevages de volailles. Mais il existe aussi des solutions lorsqu’une contamination n’a pu être évitée.
Édition juillet-août
Le départ du poussin
Avec 21 jours d’incubation et 38 jours d’élevage en moyenne, un poussin passe plus du tiers de sa vie à l’intérieur de sa coquille. Ce simple fait illustre bien la mince marge de manœuvre caractéristique à l’aviculture. L’équipe avicole – incluant le producteur – doit être prête à utiliser au maximum l’extraordinaire potentiel du poulet moderne.
Édition mai-juin
Les «Snow Birds» du poulet
Cette année encore, une trentaine de producteurs et d’intervenants du secteur avicole du réseau CO-OP québécois se sont rendus à Atlanta dans le cadre de la International Poultry Exposition (IPE). Ce pèlerinage annuel aux États-Unis permet aux gens de l’industrie de se tenir au courant des dernières nouveautés tant du côté de la génétique des oiseaux que de l’équipement de ferme, d’abattage et de transformation ou encore des intrants alimentaires.
Édition avril
C'est «dindons» bon!
Avec une production annuelle de plus de deux millions de kilos de chair, la Société coopérative agricole de Saint-Damase possède le plus important complexe d’élevage de dindons lourds du réseau CO-OP.
Édition mars
Le cheval de Troie
J’ai pensé commencer cet article par une histoire provenant de la mythologie grecque intitulée Le cheval de Troie. Vous avez peut-être, tout récemment, vu le film à ce sujet. Voici les grandes lignes de l’histoire.
Édition février
Grandir dans l'oeuf
Luc Morin est un homme d’action qui a du flair pour les bonnes occasions d’affaires. Le développement de son entreprise, La Ferme Avicole B. Morin & Fils, en témoigne avec éloquence.
Édition janvier
Les programmes de lumière... pour y voir plus clair!
Dans la pratique, il y a autant de programmes de lumière, en intensité comme en durée d’éclairage, qu’il y a d’éleveurs de poulets de chair. Une situation légitime car chaque éleveur possède ses propres méthodes d’élevage et chaque bâtiment ou site d’élevage est unique.


Éditions 2004
Édition septembre
Lumière sur l'hépatite à corps d'inclusion
Les élevages de poulets de chair peuvent être affectés par plusieurs maladies. L’une d’elles, l’hépatite à corps d’inclusion, soulève beaucoup de questions.
Édition juillet-août
Petit poussin au chaud deviendra plus gros
À l’automne 2000, Ghislain, Claude et leur père, Cyrille Gervais, de la Ferme Gercy inc. à Saint-Guillaume, ont fait construire un nouveau poulailler doté d’un plancher chauffant. Coûtant 25 000 $ de plus qu’un système traditionnel, l’objectif des Gervais était d’assurer un confort supérieur aux oiseaux.
Édition mai-juin
Poulet sauce Tyson
42 millions d’oiseaux par semaine, 7 000 fermes à forfait, 50 abattoirs : Bienvenue chez le plus important producteur et détaillant de viande de volaille du monde.
Édition avril
À l'ombre de l'influenza aviaire
L’influenza aviaire est une maladie infectieuse des oiseaux causée par la souche A du virus de l’influenza (orthomyxovirus). Plusieurs souches du virus circulent : certaines sont faiblement pathogènes (causent peu de signes cliniques); d’autres, hautement pathogènes (signes cliniques sévères). Des mutations de souches faiblement pathogènes vers des souches hautement pathogènes sont possibles.
Édition mars
Du neuf dans l'oeuf
Depuis quelques années, beaucoup de produits alimentaires sont commercialisés avec le qualificatif « aliment fonctionnel », comme les jus enrichis de calcium, par exemple. C’est aussi le cas des œufs oméga-3 ou enrichis en vitamines.
Édition mars
Avec mon équipe...
Depuis les derniers cinq ans, Danielle Landreville, productrice d’œufs d’incubation et de semences, a mis en place une culture d’entreprise axée sur la polyvalence et le partage des connaissances. Quatre employés y travaillent à temps plein et six à temps partiel. S’ils ont des tâches bien attitrées, ils doivent par ailleurs développer leur esprit d’équipe et une vision globale de l’ensemble du fonctionnement de l’entreprise.
Édition janvier
La production avicole dans l'Ouest canadien
Au mois de septembre dernier, un groupe de 37 personnes, composé de producteurs agricoles et de professionnels du secteur, se sont rendus en Colombie-Britannique et en Alberta pour voir comment s’y pratique l’agriculture. Christian Bellerose, représentant de territoire à la Coopérative fédérée, faisait partie de ce périple, organisé par Profid’Or. Il nous brosse le portrait de la production avicole dans cet autre monde canadien.



Retour