Éditions 2014
Édition octobre
L'ambitieux projet d'un jeune Gaspésien
Un entrepreneur choisit la Gaspésie et démarre avec 24 kg de quota. Ses résultats sont aujourd'hui exceptionnels, mais sont-ils suffisants pour assurer la viabilité de sa ferme laitière ?
Édition octobre
Le nouveau visage de la grosse ferme d'à côté
Aux prises avec un énorme déficit budgétaire, la première ministre de l'Ontario, Kathleen Wynne, mise sur le secteur agroalimentaire comme principal moteur économique de la province, plus encore que sur les secteurs traditionnels de l'automobile, de l'énergie ou de l'aérospatiale.
Édition septembre
Rèleve
Lancé en 2008, le Fonds coopératif d'aide à la relève agricole (FCARA) avait pour but de promouvoir la coopération et d'apporter un soutien financier aux jeunes de la relève, tout en leur permettant de développer leurs compétences. Six ans et 429 participants plus tard, force est d'admettre que l'objectif a été atteint, à tous les niveaux!
Édition septembre
Sommet international des coopératives 2014
Fort du succès de la première édition, organisée en 2012 par le Mouvement Desjardins, le Sommet international des coopératives revient cette année, du 6 au 9 octobre, avec une programmation encore plus étoffée.
Édition septembre
Gérer à l'americaine
Les fermes laitières du Québec sont les plus petites au Canada, mais la tendance est au grossissement. On peut cependant faire plus d'argent en gérant bien une petite exploitation qu'en en gérant mal une grosse. Mais pourquoi ne pas essayer de faire les deux : bien administrer une grande ferme ?
Édition juillet-août
Confort in
Au Québec, sur 5391 gîtes, hôtels et auberges, seulement 0,6 % arborent cinq étoiles. En est-il de même de nos étables, où sont hébergées à longueur d'année nos vaches laitières ? Sur la route des vacances, Le Coopérateur visite ce mois-ci trois étables confortables : un palais montérégien, un château beauceron et un palace bas-laurentien !
Édition mai-juin
L'amour est « aussi » dans le bœuf
Carol Tremblay et sa fille, Julie, sont aujourd'hui les seuls producteurs de bouvillons d'abattage au Saguenay–Lac-Saint-Jean, mais qu'à cela ne tienne : au lieu d'être solitaires, ils sont solidaires !
Édition avril
Tragédie de Lac-Mégantic
Lorsqu'arrive l'inimaginable, les humains se souviennent souvent du contexte dans lequel ils apprennent une mauvaise nouvelle.
Édition mars
L'éthique en affaires, ça se vit
Les coopératives ne sont pas à l'abri de dérives pouvant entacher leur réputation. Mais en entreprenant une démarche basée sur l'éthique, elles mettent toutes les chances de leur côté pour faire d'elles des partenaires d'affaires exemplaires. Voici trois démarches qu'ont entreprises La Coop fédérée, Olymel et la Fédération des coopératives funéraires du Québec.
Édition février
Fertilisants
Un secteur qui change, un réseau qui s'adapte

À l'instar du secteur des productions animales et des meuneries, celui des fertilisants est en transformation et plusieurs éléments le démontrent.
Énergie : Québec et Ottawa doivent miser sur la production d'« électrons verts »
Édition janvier
L'Ukraine, le nouveau grenier mondial ?
Ottawa veut implanter en Ukraine un réseau de coopératives de grains calqué sur celui de La Coop fédérée. Presque trois fois plus petite que le Québec, l'Ukraine dispose cependant d'une superficie de terre consacrée à la production céréalière plus grande que toute celle du Canada.

Éditions 2013
Édition octobre
Prendre sa santé en main
Dur à croire que ce gaillard de 1,80 m, actif et respirant la santé, a déjà pesé plus de 135 kg (300 lb). Sylvain Veillette a défié tous les pronostics en perdant 45 kg en six mois. Pourquoi? Pour retrouver sa santé.
Édition septembre
La technologie façonne
une nouvelle planète agricole

L'arrivée du GPS est une des plus grandes révolutions technologiques en agriculture depuis que les tracteurs ont remplacé les chevaux, au début des années 1920. En réduisant le nombre de passages des tracteurs, semoirs, épandeurs, pulvérisateurs sur des millions d'hectares, cette invention peut avoir un effet sur le portefeuille des agriculteurs grâce à des économies d'engrais, de pesticides et de carburant..
Édition mai - juin
Les héritiers de la gestion de l'offre
La gestion de l'offre fait figure de politique agricole par excellence depuis des décennies. Pourtant, la signature d'accords commerciaux menace d'éroder la hauteur de ses murs tarifaires pour laisser entrer au Canada beurre, fromages, œufs ou poitrines de poulet en provenance des États-Unis, du Brésil, de l'Union européenne ou de la Nouvelle-Zélande.
Énergie : Québec et Ottawa doivent miser sur la production d'« électrons verts »
Édition avril
Éthanol : l'avenir incertain d'un carburant « écolo »
une étude économique sur l'élevage vache-veau et l'expérience de trois producteurs qui en tirent leur épingle du jeu.
Chez Bonneterre
Édition Mars
Exceptionnelle au Canada, ovine de surcroît
Il fallait du cran à Martin Brodeur-Choquette et Johanne Cameron, deux jeunes de la relève dite « non apparentée », pour installer leur entreprise ovine dans un rang en cul-de-sac, dont l'entrée est signalée par un panneau indiquant « À vos risques » ! Dix ans plus tard, les voici couronnés Jeunes agriculteurs d'élite du Canada !
Édition février
De 40 à 22 000 vaches
La ferme Rosendale Dairy (ci-dessus) compte 8000 vaches réparties dans deux bâtiments de 381 mètres sur 128. Elle est l'une des quatre fermes de l'entreprise mère Milk Source qui compte au total 22 000 vaches. Ocean View Genetics(ci-dessous) a adopté une toute autre philosophie d'affaires. Avec ses 40 vaches de très haut statut génétique, elle mise sur la vente de sujets et d'embryons.
Édition janvier
Cent ans d'histoire pour le mouvement de la jeunesse rurale
L'année 2013 est à marquer d'une pierre blanche pour l'Association des Jeunes Ruraux du Québec (AJRQ), la Fédération de la relève agricole du Québec (FRAQ) et Quebec 4-H. Elle marque le centenaire de la fondation des premiers regroupements de jeunes en milieu rural au Québec. Le mouvement a survécu à deux guerres mondiales, de nombreuses crises économiques et de multiples bouleversements sociaux. Il peut aussi se vanter de figurer parmi les rares au Québec à jouir d'une aussi grande longévité.
Énergie : Québec et Ottawa doivent miser sur la production d'« électrons verts »
Édition janvier
Bovins de boucherie :
une étude économique sur l’élevage vache-veau et l’expérience de trois producteurs qui en tirent leur épingle du jeu.

Éditions 2012

spacer
spacer
spacer
spacer
spacer
Le canola…  d'actualité et d'avenir!
Édition novembre - décembre
La vie
après la Commission canadienne du blé
Fort de sa majorité parlementaire, le gouvernement Harper a aboli, en décembre 2011, le monopole de vente de blé et d'orge pour consommation humaine détenu depuis plus de 70 ans par la Commission canadienne du blé (CCB). Depuis le 1er août 2012, les céréaliculteurs de l'Ouest ont le « libre choix » de vendre leurs grains soit par l'entremise de sociétés privées, soit par la Commission canadienne du blé facultative (CCBf).
Améliorer sa rentabilité et se faciliter la vie en production laitière
Édition novembre - décembre
Sommet international des coopératives :
l'étonnant pouvoir des coopératives

Denis Richard et Claude Lafleur, respectivement président et chef de la direction de La Coop fédérée, ont répondu aux questions des journalistes portant sur les différentes études présentées à l'occasion du Sommet.
Le canola…  d'actualité et d'avenir!
Édition octobre
Le canola…
d'actualité et d'avenir!
Pimenter la rotation, briser le cycle des insectes et des maladies, mieux valoriser les engrais organiques, relever un nouveau défi ou tirer de meilleurs revenus de ses terres : toutes les raisons sont bonnes pour inscrire le canola au plan de culture de 2013. Trois fermes du Bas-Saint-Laurent qui en cultivent nous livrent leurs secrets pour faire du canola une culture payante et, surtout, moins intimidante qu'elle en a l'air.
Améliorer sa rentabilité et se faciliter la vie en production laitière
Édition octobre
Les coopératives,
une puissance économique et sociale

Les 300 plus grandes coopératives et mutuelles du monde ont ensemble un chiffre d'affaires de 1600 milliards $ US. C'est l'équivalent du produit intérieur brut du Canada, classé comme la 10e puissance économique mondiale (en 2010). Pour souligner le Sommet international des coopératives, qui se tient à Québec du 8 au 11 octobre prochain, Le Coopérateur vous présente des entrevues...
USDA 2012
Édition septembre
Au cœur de la bourse de Chicago
La majorité des prix que touchent les producteurs agricoles de la planète sont décidés à la Bourse de Chicago. Le Coopérateur y a fait une incursion. Premier constat : pour gérer le risque de leur entreprise, les agriculteurs américains utilisent les outils boursiers aussi aisément qu'ils conduisent leur tracteur John Deere. Tandis que seule une poignée de producteurs québécois y sont initiés.
Améliorer sa rentabilité et se faciliter la vie en production laitière
Édition septembre
Ve Congrès mondial des agronomes
Le Ve Congrès mondial des agronomes* se tiendra à Québec du 17 au 21 septembre. Le thème choisi cette année est « Nourrir le monde », un sujet qui n'interpelle pas que les agronomes. C'est pourquoi tous ceux qui sont concernés ou intéressés sont invités à y participer.
USDA 2012
Édition mai - juin
USDA 2012
L'agriculture américaine à la croisée des chemins
Sans être la Grèce, les États-Unis sont fortement endettés. À quelques mois des élections présidentielles, Washington remet toute sa politique agricole en question. Paiements directs, assurances revenus, exportations, relève, accès à la terre, immigration, changements climatiques, R et D, biocarburants, bioéconomie…
Améliorer sa rentabilité et se faciliter la vie en production laitière
Édition avril
Expo67
Depuis 1967, année où feu Jean-Paul Petitclerc a présenté pour la première fois des animaux à l'Expo agricole de Montmagny, la famille Petitclerc vit pour et par les expositions agricoles. Aujourd'hui, fils et petits-fils ont repris la tradition de comparer leurs plus belles bêtes à celles des autres éleveurs dans les concours les plus prestigieux d'Amérique du Nord, non sans remporter un succès digne de mention.
90 ans de leadership agricole
Édition mars
90 ans de leadership agricole
Que de chemin parcouru depuis le 29 décembre 1922, moment où la Loi sur la charte de la Coopérative fédérée de Québec reçoit la sanction royale. Cette loi consacrera la création de la fédération des coopératives agricoles du Québec, par la fusion de trois centrales coopératives : la Coopérative des fromagers du Québec, le Comptoir coopératif de Montréal et la Société des producteurs de semences de Sainte-Rosalie.
spacer
Des entreprises pour un monde meilleur
Édition mars
Des entreprises pour un monde meilleur
Avec l'Année internationale des coopératives, voici le temps de dresser le bilan de plus d'un siècle de coopération. C'est aussi l'occasion de voir comment l'économie sociale peut contribuer à extirper le monde des cycles de crise dans lesquels il s'enlise. Le Coopérateur agricole a donc rencontré Claude Béland, ancien président du Mouvement Desjardins, afin qu'il fasse partager sa vision à nos lecteurs.
spacer
Donner le goût du Québec
Édition février
Fonterra, la perle convoitée du Pacifique
Les producteurs laitiers de la Nouvelle-Zélande sont à l'image des All Blacks, champions de la Coupe du monde de rugby 2011. Ce sport national, cousin du football, se pratique sans casque ni épaulettes. Sur le plan national, les éleveurs n'ont aucune aide de l'État, les subventions ayant été réduites à néant dans les années 1980. Et comme leurs joueurs-vedettes, ils jouent leur gagne-pain sans protection sur le marché international. Le secret de leur réussite, c'est leur coopérative, Fonterra, premier exportateur...
Énergie : Québec et Ottawa doivent miser sur la production d'« électrons verts »
Édition février
LAFLEUR : 100 ans
Lafleur, c'est une véritable histoire de famille. D'abord, celle du fondateur, Alphonse, puis celle de son épouse, Oliva, et enfin celle de la plupart de leurs descendants. Cette famille a, comme on dit, laissé sa marque. Au fil des 100 dernières années, elle a réussi à implanter ses produits sur la table de millions d'autres familles québécoises.
spacer
Édition janvier
Le développement durable
En pleine éclosion

Le développement durable est un incontournable. Un nombre croissant d'entreprises
et d'organisations, ici comme ailleurs, incluent ce type de développement dans
leurs activités au quotidien. En plus de contribuer au mieux-être des gens sur les plans social, économique et environnemental – les trois pôles du développement durable –, elles se dotent d'un avantage concurrentiel.
spacer

Éditions 2011
Donner le goût du Québec
Édition novembre - décembre
Le prix de la terre
Chinois, fonds d'investissement privés ou institutionnels, tous flairent la bonne affaire en achetant des terres agricoles un peu partout sur le globe, y compris au Québec. Le patrimoine foncier est devenu une valeur refuge en ces temps de crise financière, économique et alimentaire. Selon qu'ils se lancent en productions laitière, céréalière ou maraîchère, les jeunes producteurs québécois auront un endettement qui sera constitué de 15 % à 90 % par le fonds de terre...
spacer
Énergie : Québec et Ottawa doivent miser sur la production d’« électrons verts »
Édition octobre
Le bien-être animal, une bête aux intérêts multiples
Le Québec, comme une île, a vécu en dehors du débat sur le bien-être animal en Amérique du Nord et en Europe. Georges Laraque, l'ancien dur à cuire du Canadien, veut changer cette donne. Mais dans cet enjeu de société aux intérêts multiples, personne ne peut ignorer que le confort des animaux va de pair avec le bien-être des producteurs. Et qu'il y a un prix à payer au comptoir des viandes, des œufs et des produits laitiers.
spacer
Donner le goût du Québec
Édition septembre
Future politique bioalimentaire
À la veille de la commission parlementaire sur la future politique bioalimentaire québécoise, qui se tiendra à partir du 12 septembre à l'Assemblée nationale, Le Coopérateur a cru bon de vous présenter un dossier sur le sujet. Dans un premier temps, on a demandé aux représentants de sept importantes organisations du secteur de se prononcer sur les trois points incontournables qui doivent apparaître dans la très attendue politique, et un élément qui ne doit absolument pas s'y retrouver.
spacer
Énergie : Québec et Ottawa doivent miser sur la production d’« électrons verts »
Édition juillet - août
Le gaz de la discorde
Le gouvernement Charest a reçu deux gifles cuisantes pour s'être rué sur le développement des gaz de schiste. La commission d'enquête du BAPE et le vérificateur général blâment sévèrement l'attitude de Québec. On ne badine pas avec les enjeux de la qualité de l'eau et de l'air et sa propre démocratie. Ce nouvel eldorado stratégique, appelé shale d'Utica, est une nappe de gaz emprisonnée sous les pieds des agriculteurs, dans la plaine fertile du Saint-Laurent. Son extraction peut-elle être faite sans mettre en péril le petit jardin nordique des Québécois?
spacer
Pleins feux sur Washington
Édition mai - juin
Pleins feux sur Washington
Les agriculteurs américains et l'ex-président Bill Clinton ont volé la vedette cette année à la Conférence sur les perspectives agroalimentaires du Département de l'Agriculture des États-Unis (USDA), tenue à Washington. En coulisse, on murmure que les éleveurs laitiers entendent produire plus d'énergie à la ferme pour baisser leurs coûts de production et rester concurrentiels sur le marché international. Et il est aussi question d'un « diplôme vert » pour les producteurs…
spacer
Énergie : Québec et Ottawa doivent miser sur la production d’« électrons verts »
April edition
Architects of Change
For board members of the Organic Meadow cooperative, located in Guelph, Ontario, organic farming is far from being a step back in time, but rather a step forward.
spacer
Énergie : Québec et Ottawa doivent miser sur la production d’« électrons verts »
Édition avril
Artisans du changement
Pour les dirigeants de la coopérative Organic Meadow (Les Prés bio), située à Guelph, en Ontario, l'agriculture biologique est loin d'être un retour en arrière, mais bien un pas en avant.
spacer
fasdfasdfasdfasd
Édition mars
L'innovation+ qui fait de l'effet
« La nécessité est mère de l'invention. » Le réseau La Coop en a fait son credo. En mobilisant ses forces vives et en choisissant la voie de l'innovation. Tout comme les producteurs agricoles qui, avec leurs idées créatrices, témoignent d'un vaste savoir-faire et d'une passion sans bornes pour une agriculture qu'ils veulent toujours meilleure, plus efficace et plus prospère.
spacer
Énergie : Québec et Ottawa doivent miser sur la production d’« électrons verts »
Édition février
Québec, terre d'asphalte
Condos, résidences, autoroutes… le principal outil des agriculteurs, la terre, disparaît à une vitesse effarante, surtout dans la plaine fertile du Saint-Laurent, le panier alimentaire des Québécois. Le gouvernement du Québec entend-il régir pour stopper la saignée?
spacer
Jean-Paul Ouellet
Édition janvier
La souffrance derrière la réussite
Confortablement assis dans un coin chaleureux de sa maison, Jean-Paul Ouellet apaise ses pensées quotidiennement par la lecture et la méditation. Ce qui détonne par rapport à la vie mouvementée qu’il a passée à monter une des plus grandes entreprises avicoles au Canada. Le Coopérateur vous présente un homme dont la souffrance a été un puissant moteur pour réussir en affaires, mais tellement malheureux qu’il voulait mourir.

Éditions 2010

Quand la passion se dédouble
Édition octobre
Quand la passion se dédouble
Avoir son double à ses côtés à longueur de journée, ce pourrait être indisposant… Pas pour les trois couples de jumeaux que nous avons rencontrés. « On n’est jamais seul, dit Jocelyn Parent. T’es habitué à l’autre, car c’est une part de toi. » Entraide, complicité, coopération et soutien moral leur permettent en effet, grâce à des forces dédoublées, de mener à bien les multiples projets qui les passionnent. Car outre la fraternité qui les unit, c’est l’agriculture qui est au cœur de leur relation.
spacer
Énergie : Québec et Ottawa doivent miser sur la production d’« électrons verts »
Édition septembre
Énergie : Québec et Ottawa doivent miser sur la production d’« électrons verts »
Le titre de Maître-éleveur est décerné annuellement depuis 1929 par l’Association Holstein du Canada (Depuis 1974, plusieurs pays ont réagi aux multiples chocs pétroliers en commençant à chauffer et à éclairer villes, villages et entreprises à l’aide de la biomasse forestière et agricole. Au Canada et au Québec, elle-ci est l’enfant négligée des énergies renouvelables.
spacer
Osez la culture du X
Édition juillet-août
Osez la culture du X
Imaginez-les toutes blanches, vertes ou rouges… Eh non, les portes de grange n’auraient pas le même cachet que si elles s’habillent d’un X vert classique, d’un beau losange bleu ou d’une cible rouge parfaite. Une simple couche de peinture peut donner aux portes de vos bâtiments un lustre et une présence qui feront tourner les têtes… À vos pinceaux!
spacer
Maîtres-éleveurs Holstein 2009
Édition juillet-août
Maîtres-éleveurs Holstein 2009
Rêver les deux pieds sur terre

Le titre de Maître-éleveur est décerné annuellement depuis 1929 par l’Association Holstein du Canada (sauf en 1932, 1934, 1935, 1936 et 1938). En 2009, 21 producteurs au pays, dont 6 au Québec, ont décroché cette reconnaissance.
spacer
img
Édition mai
Les priorités du USDA
Agriculture durable, saine alimentation, indépendance énergétique et subventions sont au cœur des priorités des États-Unis.
spacer
Édition mai
Les Racine du folklore
On l’appelle le cultivateur chantant. Louis Racine est à la fois un gardien de la chanson folklorique canadienne-française et un producteur laitier avant-gardiste, chevronné, engagé et visionnaire. Et entre ses deux passions, l’harmonie règne.
img
Édition avril
L’épuisement de la terre l’enjeu du XXIe siècle
Le principal outil des agriculteurs, la terre, disparaît à une vitesse effarante autour du globe. Partout, le sol se dérobe sous les pieds de l’homme qui crée deux fois plus d’érosion que l’eau et le vent. Les rendements céréaliers plafonnent, y compris au Québec. Symbole de fertilité des sols, le lombric est le porte-étendard d’une « révolution doublement verte ».
spacer
Édition avril
Au feu
En plein sommeil, Nicolas Dujardin croit rêver quand il entend des pétillements. L’éclair que fera le transformateur électrique en explosant l’éveillera pour de bon. Son poulailler brûle!
img
Édition février
Éloge de la vieillesse
Ils sont unanimes, leur plus grand souhait est que l’on poursuive leur œuvre. Que la terre qui les a vu naître, fait vivre et grandir, qui a tant produit sous l’impulsion de leur force et de leur créativité, demeure entre les mains de ceux à qui ils ont donné la vie. Antoni, Gilles, Lionel, André. Quatre piliers d’une nation bâtie d’agriculture. Voici plus de 325 ans d’histoire et de souvenirs rassemblés.
spacer
Édition janvier
L’Ordre national du mérite agricole
Le concours le plus prestigieux de l’agriculture québécoise fêtait sa 120e édition en grand cette année! Le 26 septembre dernier, quatre galas régionaux se déroulaient simultanément en Abitibi-Témiscamingue/Nord-du-Québec, dans le Bas-Saint-Laurent, en Gaspésie/ Îles de la Madeleine ainsi que dans la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean/Côte-Nord.

Éditions 2009

Édition décembre
Le sapin sent bon à Cookshire
Plantations Downey & Roberge, le plus gros producteur d’arbres de Noël du Québec, mise sur la qualité pour se démarquer. Une stratégie qui rapporte gros comme un gros cadeau de Noël!
Édition novembre
De Kyoto à Copenhague
Dans sa lutte aux changements climatiques, Québec vient de recruter l’écologiste Steven Guilbeault. Son mandat : trouver des moyens pour développer des énergies vertes et conseiller la ministre des Ressources naturelles et vice-première ministre du Québec, Nathalie Normandeau. Ceci au moment où les dirigeants de la planète se donnent rendez-vous à Copenhague en décembre prochain, pour donner suite au controversé accord de Kyoto.
Édition octobre
Les jeunes ont parlé
le reseau La Coop a agi

En réponse aux jeunes agriculteurs qui souhaitaient que La Coop « fasse mieux » en matière d’aide à la relève et de transfert de ferme, La Coop fédérée, de concert avec la Fédération de la relève agricole du Québec et auxquels s’est joint le Mouvement Desjardins, a établi le Fonds coopératif d’aide à la relève agricole.
Édition septembre
Maîtres-éleveurs Holstein 2008
Le 29 janvier dernier, c’était jour de vendanges pour les nouveaux Maîtres-éleveurs Holstein du Québec. Ceux-ci récoltaient des honneurs bien mûrs et mérités. Comme toujours, c’est au chapitre du tandem production-conformation que ces éleveurs émérites ont excellé. Cela en prodiguant inlassablement, jour après jour, les meilleurs soins aux animaux, qu’ils soient en production ou non, et en faisant les bons choix quand vient le temps de les faire se reproduire; c’est là le secret de leur succès.
Édition juillet-août
Pour une nouvelle gouvernance de l’agriculture
Dans un monde où 43 % de la population dépend de l’agriculture, il y a absence de gouvernance internationale en matière agricole », indique Jacques Carles, cofondateur et délégué général de momagri, et conférencier à l’assemblée générale annuelle de La Coop fédérée en février dernier.
Édition mai-juin
« La révolution verte » de Michel R. Saint-Pierre
D’ici 2015, l’agriculture québécoise devra carburer avec une nouvelle politique axée sur l’entrepreneuriat, « c’est une question de survie », selon Michel R. Saint-Pierre, l’homme chargé par Québec pour réformer l’aide de l’État dans la foulée de la Commission sur l’avenir de l’agriculture et de l’agroalimentaire québécois.
April edition
Water California's Nightmare
Facing the possibility of another historic drought, California’s strong man, Arnold Schwarzenegger, declared a state of emergency in February of this year. One third of the fruit and vegetables imported into Quebec and Canada are grown in the Golden State where a unique conflict is pitting farmers against environmentalists against city-dwellers..
Édition avril
L'eau le cauchemar de la Californie
Aux prises avec une possible deuxième année de sécheresse historique, l’homme fort de la Californie, Arnold Schwarzenegger, vient de décréter, en février dernier, l’état d’urgence. Le tiers des fruits et légumes importés au Québec et au Canada proviennent du Golden State où un conflit sans précédent oppose agriculteurs, environnementalistes et citadins...
March edition
In Québec Dairy Framers to decide the Future of Quotas
Marcel Groleau, president of the Fédération des producteurs de lait du Québec, agreed to be interviewed for the Coopérateur agricole and comment on the Swiss and French experience subsequent to rejecting dairy quotas and Wisconsin, our quota-free, 600 + cheese making neighbour to the south.
Édition mars
Au Québec les producteurs vont décider de l'avenir des quotas
Le président de la Fédération des producteurs de lait du Québec, Marcel Groleau, a donné une entrevue au Coopérateur agricole pour commenter les expériences suisse et française sur l’abandon du contingent laitier et de celle du Wisconsin, le voisin aux 600 fromages qui produit sans quota.
February edition
The future of quotas
The WTO’s steamroller goes on and on. Farmers are increasingly wondering about and concerned with the supply management system to which they are connected. The Coopérateur agricole begins a series of news stories on the directions taken elsewhere around the world in terms of quota systems...
Édition février
L’avenir des quotas
Le rouleau compresseur de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) poursuit son œuvre. De plus en plus de producteurs agricoles s’interrogent et s’inquiètent de l’avenir du système de gestion de l’offre auquel ils sont attachés. Le Coopérateur agricole amorce une série de reportages sur les orientations prises ailleurs en ce qui a trait aux systèmes de contingentement. Nous sommes d’avis que l’on n’est jamais trop informé et que ces points de vue peuvent être utiles à alimenter votre réflexion comme entrepreneurs agricoles...
Édition janvier
Vignerons du pays, c’est votre tour
Longtemps boudés par les œnologues et les sommeliers, les vins québécois en ravissent aujourd’hui plus d’un. Et la viticulture québécoise est encore jeune. Ce n’est qu’au début des années 80 qu’elle s’est véritablement installée ici de manière durable. Les débuts ont été modestes, mais les progrès, fulgurants, malgré la rigueur du climat. L’opiniâtreté et l’audace des vignerons jumelées à des cépages mieux adaptés ont permis de grandes avancées...
Édition janvier
Les cumas Formule 1 de l’avenir
Au moment où Montréal abandonne le Grand Prix de Formule 1, les agriculteurs du Québec se dotent de plus en plus d’une formule garante de leur avenir dans l’actuel contexte de concurrence mondiale, les Coopératives d’utilisation de matériel agricole, mieux connues sous l’acronyme cuma...


Éditions 2008

Édition décembre
Un vent de changement souffle sur l’agriculture
Le Coopérateur vous livre ce mois-ci trois entrevues inédites réalisées avec des acteurs plongés au coeur du tour­billon agricole. Jacques Diouf, directeur général de la FAO, rencontré au bureau des Nations Unies à New York, affirme que si un pays veut un secteur agricole fort, il faut que ses agriculteurs reçoivent un salaire équivalent à celui d’un ouvrier spécialisé. Le Québec s’est doté de cette politique, il y a 30 ans...
Édition novembre
La ferme verticale
Le chercheur est d’avis que l’alimentation des populations urbaines grandissantes passera inévitablement par une production agricole réalisée directement dans les villes. Comment? En y implantant la ferme verticale, dit-il. Et quel aspect aurait-elle, cette ferme? Haute de 200 m, comprenant entre 30 et 40 étages et disposant d’une surface de quelque 280 000 m2.
Édition octobre
La révolution génomique au service des éleveurs
Existe-t-il une différence entre une bactérie, une souris, une vache, un chimpanzé et nous? À première vue oui, évidemment. Mais pas quand on y regarde de très près. Nous partageons plus de 98 % de nos gènes avec le chimpanzé nain, 85 % avec les vaches et 10 % avec des mouches et des vers.
Édition septembre
Les défis de la production de niche
IL y a au Québec un noyau d’entreprises agricoles qui tente de se positionner ailleurs que sur les marchés de masse en misant sur des produits plus différenciés. En nombre, elles représentent environ 8 % de l’ensemble des fermes québécoises. Selon les analyses du rapport Pronovost, ces entreprises doivent se tailler une place à contre-courant, très souvent, de la réglementation, de l’encadrement offert et des forces économiques en importance.
Édition septembre
Un demi-siècle de croissance?pour Sonic
La la veille de la Révolution tranquille, la généralisation de l’usage de tracteurs dans les champs du Québec incite la coopérative à devenir fournisseur de produits pétroliers. Cette percée s’effectuera par l’acquisition d’un distributeur indépendant de Joliette. C’est le signal de départ d’un déploiement à plus grande échelle.
Édition mai-juin
Où en est le Farm Bill américain
La première puissance agricole et militaire du monde, les États-Unis, en pleine campagne présidentielle, s'apprêtent à voter un nouveau Farm Bill qui outillera les producteurs américains pour les prochains cinq ans. Que fait le Canada, lui? Et le gouvernement conservateur de Stephen Harper tient-il un double langage dans la protection des productions sous gestion de l'offre à l'OMC?...
Édition mars
Carburer au saule
Francis Allard rêve de sevrer le Québec du pétrole et du gaz naturel pour chauffer ses chaumières en misant sur la biomasse. En substituant le mazout par du saule et des déchets forestiers, la Belle Province respirerait mieux, car elle diminuerait ses émissions de gaz à effet de serre (GES). Son modèle : la Suède où les agriculteurs sont au cœur d’une politique énergétique verte. Villes, villages et même entreprises carburent avec cette plante écolo
qui dynamise l’économie régionale tout en dépolluant l’air et les cours d’eau.
Édition décembre
Le divorce… le début de la fin?

Au Québec, les statistiques sur le divorce révèlent qu’environ une union sur deux se solde par un échec. C’est un chiffre qui en dit long et qui fait frissonner nos producteurs agricoles. Mais un divorce n’entraîne pas nécessairement la dissolution d’une entreprise. Le Coopérateur agricole s’est entretenu avec une avocate, un comptable, une psychologue ainsi que des agriculteurs pour faire le tour de la question...
Édition janvier
La culture du chanvre a le vent dans les voiles
Les rois successifs de France et d’Angleterre incitaient les colons de la Nouvelle-France
à cultiver une parcelle de chanvre pour permettre à leurs navires de retourner vers la mère patrie. Et Christophe Colomb n’aurait pas découvert l’Amérique sans les voiles et les cordages fabriqués en fibre de chanvre...
Éditions 2007
Édition décembre
La vie change Noël aussi!

Le Coopérateur agricole a recueilli les propos de producteurs qui ont accepté de partager des souvenirs qui leur sont chers. Quels que soient vos Noëls, vous vous retrouverez sûrement dans ce reportage dont le résultat final ressemble à une grande courtepointe sur le thème des Fêtes. Meilleurs vœux!
Édition octobre
Le combat de France Lamonde l'énergie ou l'agriculture
Productrice de grandes cultures, France Lamonde croise le fer avec le pipeline d’Ultramar. Elle n’est pas la seule! Partout au pays, la tension monte entre les agriculteurs et les géants énergétiques. Un combat de David contre Goliath avec, pour toile de fond, un houleux débat de société.
Édition octobre
La petite histoire du Coopérateur agricole

Avant la création du Coopérateur agricole, la Coopérative fédérée de Québec (aujourd’hui La Coop fédérée), a créé le Bulletin de la ferme pour communiquer avec ses membres et promouvoir les produits qu’elle distribuait. Plus tard, ce sera par l’entremise de la Terre de chez nous, appartenant à l’Union catholique des cultivateurs (devenue l’UPA), qu’elle s’adressera à ses membres...
Édition septembre
En Alberta, l’eau s’enflamme!

Voici le deuxième d’une série de trois reportages portant sur le brûlant conflit entre les deux plus puissants lobbies albertains, celui du bœuf et celui de l’industrie du pétrole et du gaz. L’enjeu : l’eau! Certains producteurs et résidents ruraux n’hésitent pas à qualifier leur province de « pétro tyrannie ».
Édition septembre
Triompher de l’adversité

Autrefois, une blessure grave mettait souvent fin à la carrière d’un agriculteur. Ce n’est plus le cas aujourd’hui, grâce à la volonté de fer des accidentés et à l’accès à de nouvelles technologies. Le Coopérateur agricole a recueilli trois témoignages où résilience et passion se conjuguent pour faire fi du sort et, du même coup, faire honneur à l’un des plus difficiles et plus nobles métiers du monde.
Édition juillet-août
Des têtes de maître

Dans la cuvée 2006 des récipiendaires du prestigieux titre Maître-éleveur Holstein, trois des six producteurs à avoir atteint ce sommet font affaire avec le réseau coop :
- Jocelyn Nault de la Ferme Nauly à Tingwick;
- Stéphane Alary de la Ferme Stépido à Luskville, en Outaouais;
- et Denis Legault de la Ferme Legaudière à Coteau-du-Lac.
Ces trois jeunes leaders nous livrent quelques secrets de leur réussite.
Édition juin
Le délire de G. W. Bush

Pourquoi avoir mis plein les gaz sur l’éthanol alors que, selon le principal conseiller économique à la Maison-Blanche, Allan Hubbard, les États-Unis sont « l’Arabie Saoudite » du charbon, un produit que l’on peut technologiquement liquéfier en pétrole. Le pays possède en effet des réserves de houille capables d’alimenter l’actuelle consommation américaine de pétrole pendant les prochains 250 ans...
Édition mai
Que veulent les femmes?

« Il faut être de vraies passionnées pour être en agriculture aujourd’hui », lance Sophie
Bédard, administratrice à La Coop fédérée.Le nombre d’exploitations agricoles diminue
et celles qui restent prennent du volume. Plus celles-ci grossissent, plus elles ont besoin
de capitaux...
Édition avril
Le goût du lait

Le nombre de producteurs de lait diminue année après année. Les fermes grossissent. Le prix du droit de produire a atteint des sommets et celui du lait, dit-on, ne suit pas la progression des dépenses des exploitations. Pour couronner le tout, l’Organisation mondiale du commerce menace de conduire à la potence certains acquis du passé, dont la gestion de l’offre et, par le fait même, ses combien précieux quotas.
Édition avril
La soif maladive du cheik albertain
La tension monte entre les deux plus puissants lobbies albertains, celui du bœuf et celui de
l’industrie du pétrole et du gaz. Dans la terre électorale du premier ministre canadien,
Stephen Harper, la quantité et la qualité de l’eau soulèvent un torrent d’inquiétude.
Édition mars
Dennis O’Grady un courtier à contre-courant

Au lieu d’accuser les agriculteurs d’être « des pollueurs », des municipalités dont certaines s’abreuvent en eau potable dans la rivière de la Nation Sud, en Ontario, payent les producteurs agricoles pour de meilleures pratiques culturales! Les maires font appel à Dennis O’Grady, un courtier « vert » qui « purifie » la rivière grâce à un nouvel outil controversé : les crédits de phosphore.
Édition février
Oui! je le veux...
La difficulté de trouver un conjoint en agriculture : des jeunes et des professionnels en parlent.
Édition janvier
Crise du porc frais au Canada
La force du dollar canadien force Maple Leaf et Olymel à repenser toute leur stratégie d’affaires.
Pour les deux plus gros joueurs au pays, c’est une question de survie! Le premier se retire de l’industrie. L’autre tente de la sauver.


Éditions 2006

Édition décembre
Porc lourd faites-vous le poids?

Pour répondre à la demande du marché, vous devez produire des porcs pesant 6,25 kg et plus. Deux voies sont possibles : en augmentant le gain moyen quotidien de près de 60 grammes en engraissement, soit de 20 à 107 kg, ou en débutant avec des porcs plus lourds. Commençons par exposer la deuxième option.
Édition novembre
L’avenirde la pommeau Québec

A?Depuis les 10 dernières années, la production québécoise de pommes oscille entre 5,1 et 4,3 millions de minots. La tendance est plutôt à la baisse qu’à la hausse. Les dernières statistiques dénombrent 696 pomiculteurs qui comblent près de 75 % de la demande québécoise de pommes, fraîches et transformées. Différents modèles de vergers se profilent à l’horizon pour faire face aux innombrables défis actuels et annoncés. Nous en avons retenu trois qui, selon nous, sont équipés pour traverser le temps et combler adéquatement leur marché.
Édition octobre
Le prix de la tortilla
Olga Luna et son mari Reynaldo possèdent un hectare de terre pour se nourrir eux et leurs quatre rejetons. Ils sont tous des « enfants du maïs ». Dans la mythologie zapotèque, les dieux ont essayé de créer l’homme avec un morceau de bois, mais « il a pourri », avec une poignée de boue, « elle s’est dissoute sous la pluie ».
Édition septembre
Détresse des agriculteurs
Non, il ne s’agit pas d’un troisième référendum. On parle pourtant de souveraineté, alimentaire cette fois. Car la campagne bucolique occulte un drame sans précédent. Selon une toute récente étude, plus de la moitié des producteurs et productrices agricoles du Québec vivent une détresse psychologique élevée (50,9 %), un taux plus de deux fois supérieur à celui qu’on retrouve dans la population québécoise (20,1 %).
Édition septembre
Échec à l’OMC
Il n’y a pas de gagnants, ni de perdants. Nous sommes tous perdants », a conclu le Français Pascal Lamy en suspendant, le 24 juillet dernier, le cycle de cinq ans de négociations visant à libérer le commerce mondial agricole amorcé à Doha en 2001. Arrivé il y a à peine un an
à la tête de l’Organisation mondiale du commerce (OMC), avec en main une baguette magique, le nouveau directeur général n’a pu sortir une entente « surprise » de son chapeau.
Édition juillet-août
Kyoto, santé et semis direct
Quand on pense semis direct, la plupart du temps nous viennent à l'esprit les mythes de sols froids et humides, de dates de semis retardées, de gestion coûteuse d'herbicides. Vous avez bien lu : ce sont des mythes.
Édition avril
La télé au service des producteurs agricoles
À l’heure où l’agriculture est souvent mise sur la sellette, il est d’autant plus important pour les intervenants de la chaîne agroalimentaire de transmettre un message positif aux consommateurs et de les rassurer quant à l’innocuité de nos aliments.
Édition mars
Même destin?
Coupons les gaz! La Terre cuit. En décembre dernier, dans la foulée du Protocole de Kyoto, Montréal était l’hôte de la Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques. Si nous continuons à carburer à l’énergie fossile, avertissent les scientifiques, nous risquons notre avenir. Le Canada, qui détient la médaille de bronze aux olympiades de la pollution, a un plan de match pour participer à l’effort planétaire de réduction d’émissions polluantes. Quelles seront la contribution et la rémunération des agriculteurs dans ce plan?
Édition janvier
Fait-on le poids?
Après Seattle, Doha et Cancun, c’était au tour de Hong Kong d’accueillir la Conférence ministérielle de l’Organisation mondiale du commerce. Résultat, un sursis : les principaux outils de commercialisation des producteurs canadiens, la gestion de l’offre et la Commission canadienne du blé, s’en tirent à l’arraché. Car « l’entente de Hong Kong » n’est qu’un son de cloche en vue d’un autre round de négos prévu en avril 2006. Le libre- échange en agriculture est-il une utopie?


Éditions 2005
Édition novembre-décembre
La perle bleue du Québec
De plus en plus prisé pour ses qualités nutraceutiques hors du commun, le bleuet fait l’objet d’une demande qui croît d’environ 15 % année après année, et ce, depuis plus d’une décennie. Et on prévoit que la demande ne dérougira pas de sitôt. « Elle continuera de s’accroître à ce rythme encore une quinzaine d’années », fait savoir Gérard Baril, l’enthousiaste président du Syndicat des producteurs de bleuets du Québec.
Édition octobre
Producteur de molécules un métier d'avenir?
Des plantes contenant des molécules médicamenteuses capables de guérir le sida, contrer une attaque bactériologique ou neutraliser une possible pandémie aviaire! Cette seconde génération d’OGM est sur le point de s’échapper des laboratoires. Pousseront-ils en serres ou à ciel ouvert sous la vigilance et la compétence des agriculteurs? La Terre a muté en un immense champ de controverse.
Édition septembre
Après la vache folle, le porc fou?
Au moment où la crise de la vache folle semble réglée avec l’ouverture de la frontière américaine aux bovins vivants canadiens, une autre crise couve toujours, cette fois, dans le secteur porcin. « Si les Canadiens ne réduisent pas leur cheptel de truies et que le prix du porc chute à nouveau, nous intenterons une autre poursuite pour obtenir des dédommagements sur les importations de porcs en provenance du Canada »..
Édition mars
Alerte rouille dans les champs de soya?
Des chercheurs du ministère de l’Agriculture américain (USDA) ont déclenché l’alerte « rouille » chez l’Oncle Sam le 10 novembre dernier après avoir diagnostiqué deux parcelles de soya infectées dans une ferme expérimentale de Louisiane. Des deux espèces de champignons qui provoquent la rouille du soya, c’est le plus virulent qui est en cause, P. pachyrhizi, dont l’ADN a été identifié sous le microscope.
Édition février
Apocalypse cow
L’Empire britannique a donné au monde la révolution industrielle et, en agriculture, la meilleure génétique animale. Puis ce même empire a été le foyer de la vache folle et a connu la pire crise de fièvre aphteuse de l’histoire. Comment les agriculteurs se tirent-ils d’affaire? Voici la leçon anglaise.


Éditions 2004
Édition octobre
Le fruit de la passion
L’engouement pour la canneberge ne démord pas. À preuve, le nombre d’acres en culture de ce petit fruit indigène de la famille des éricacées, tout comme le bleuet et le rhododendron, est passé de 984 acres en 1996 à 3 324 acres en 2004.
Édition avril
«Québec Gold» La république des Hells
La culture illégale du cannabis rapporterait entre 5,5 et 11 milliards $ par année1. C’est plus que les exportations canadiennes de blé, de viandes de porc et de bœuf combinées! Selon la GRC, les Hells Angels contrôlent la distribution de cette industrie au noir à l’échelle du pays et leur puissance a grandi avec le « Québec Gold », une variété de marijuana cultivée dans les champs de maïs de la province. Faut-il légaliser le « pot » pour couper l’herbe sous le pied des trafiquants?
Édition janvier
Éthanol : les enjeux mondiaux d'un carburant «écolo»
En novembre dernier, les représentants d’une vingtaine de pays assistaient au Sommet mondial sur l’éthanol carburant à Québec. Moment opportun, puisque le Canada lançait quelques mois auparavant son programme d’expansion du marché de l’éthanol. Et que le projet d’une première usine d’éthanol carburant au Québec risque de se concrétiser en 2004. L’éthanol, un simple alcool fabriqué, entre autres, à partir de la fermentation de céréales, peut-il remplacer l’essence?



Retour



Copyright © 2014 La Coop fédérée | Tous droits réservés