Éditions 2014

Édition octobre
Gaétane Allard
Vocation : donner à la société
C'est par le bulletin paroissial que Gaétane Allard a appris que La Coop de Saint-Quentin, au Nouveau-Brunswick, cherchait des administrateurs. Lorsqu'elle y est entrée, en 2007, les candidats ne se bousculaient pas au portillon, raconte cette dynamique Acadienne rejointe au téléphone en plein milieu du Congrès mondial des Acadiens 2014.

Édition septembre
Consolider pour la prospérité
Depuis 2011, Claudette Côté est administratrice de La Coop Weedon – l'une des rares coopératives du réseau dont la présidence et la direction générale sont assumées par des femmes, tient-elle à souligner.

Édition juillet-août
Lisa Vachon
Maîtresse de sa destinée
C'est à sa propre initiative que Lisa Vachon s'est engagée au sein de cette coopérative beauceronne, qui compte 47 membres et dont le chiffre d'affaires atteint neuf millions de dollars. Active en productions laitière, bovine, porcine et végétales sur un territoire principalement forestier, La Coop Langevin fournissait notamment les cochettes de reproduction que Lisa Vachon achetait pour sa ferme de Lac-Etchemin.

Édition mai
Claudette Côté
Depuis 2011, Claudette Côté est administratrice de La Coop Weedon – l'une des rares coopératives du réseau dont la présidence et la direction générale sont assumées par des femmes, tient-elle à souligner.

Édition avril
Lisa Vachon
Maîtresse de sa destinée
C'est à sa propre initiative que Lisa Vachon s'est engagée au sein de cette coopérative beauceronne, qui compte 47 membres et dont le chiffre d'affaires atteint neuf millions de dollars. Active en productions laitière, bovine, porcine et végétales sur un territoire principalement forestier, La Coop Langevin fournissait notamment les cochettes de reproduction que Lisa Vachon achetait pour sa ferme de Lac-Etchemin.

Édition février
La pensée biologique
Responsable de la production biologique pour l'entreprise Nature's Path, Dag Falck nous explique comment mettre toutes les chances de son côté pour développer un marché de créneau biologique.

Édition février
Cynthia Coulombe
Une vie centrée sur la famille et l'agriculture
Diplômée de l'Institut de technologie agroalimentaire de La Pocatière en 2008, lauréate du Mérite de la relève agricole du Bas-Saint-Laurent en 2013, Cynthia Coulombe a toujours voulu être agricultrice. « J'avais 8 ans quand j'ai pris la décision », confie la jeune femme de 26 ans, qui est aujourd'hui actionnaire majoritaire de sixième génération d'une ferme laitière à Saint-Fabien.

Édition janvier
En grande première
Lorsqu'elle est entrée au conseil d'administration de La Coop Uniforce, il y a quatre ans, Louise Isabelle a été très surprise d'apprendre qu'elle était la première femme à y siéger.

spacer
spacer
spacer


Éditions 2013

Édition novembre - décembre
Gérer sa réputation
à l'ère de la transparence extrême
Chef de la direction du Center for Food Integrity, aux États-Unis, Charlie Arnot vise à rétablir les liens, de plus en plus étiolés, qu'entretiennent les consommateurs avec la production alimentaire, à tous les niveaux de la chaîne de valeur, de la terre à la table.

Édition novembre - décembre
Homme-orchestre
Entrepreneur, administrateur, conseiller municipal, musicien, friand de plein air, Benoit Massicotte a plusieurs cordes à son arc.

Édition novembre - décembre
L'avenir prometteur
d'une jeune femme engagée
Comme son grand-père et son père avant elle, Mélanie Pinard est administratrice de sa coopérative agricole. « Mon père [Léo Pinard] a été administrateur de sa coopérative pendant 22 ans, de La Coop fédérée pendant 16 ans et de sa caisse populaire durant une trentaine d'années », rappelle la dirigeante qui siège au conseil d'administration et au comité de crédit de La Coop Val-Nord depuis 2010.

Édition octobre
Ghislain Gervais
Des jonquilles pour Josianne
La vie apporte davantage à ceux qui en profitent le plus. Ghislain et sa conjointe, Josianne Béland, sont des adeptes de cette philosophie, pouvant mener loin celui qui la met en pratique. En témoigne le parcours du couple, établi depuis 1993 à Saint-Guillaume.

Édition octobre
Coopératrice à « la Mecque » du mouvement
coopératif au Nouveau-Brunswick
Administratrice de la Société coopérative de Lamèque depuis plus de 10 ans, Murielle Larocque baigne depuis toujours dans la coopération. « Mes parents étaient coopérateurs, mes grands-parents aussi », confie cette Acadienne engagée.

Édition octobre
Ken Ash et Marcel Mazoyer
Marchés mondiaux alimentaires : évolution et perspectives
Deux têtes pensantes du monde agricole nous font part de leurs réflexions sur l'avenir de l'agriculture.

Édition septembre
Partenariat
La Coop fédérée et Gaz Métro Solutions Transport
En juillet dernier, La Coop fédérée et Gaz Métro Solutions Transport (GMST) annonçaient leur association visant à implanter des stations-services multi- énergies. Ce sera une première dans l'est du Canada pour ce qui est de l'offre d'énergies de substitution en station- service. Entrevue avec François Dupont, directeur général du secteur Énergies Sonic, de La Coop fédéré

Édition septembre
Diane Jacques,
résiliente et reconnaissante
Un malheur n'arrive jamais seul, dit le proverbe, mais force est d'admettre que Diane Jacques a connu plus que son lot d'épreuves! À la crise porcine et aux multiples catastrophes qui ont frappé sa ferme et sa famille au cours des dernières années, sont venues s'ajouter les maladies graves qui ont emporté son mari, Claude Turmel, en 2010, à l'âge de 51 ans, puis son fils Jean-Michel, en 2012, à l'âge de 18 ans.

Édition juillet-août
Team Spirit
Administratrice à La Coop fédérée, Muriel Dubois est femme d'engagement, de parole et d'équipe. Pour elle, les victoires se gagnent lorsque tous se positionnent en mode collaboration et partage.

Édition juillet-août
Doris Roberge :
Un métier qui l'a courtisée
Copropriétaire de la ferme laitière Claudor, Doris Roberge est aussi administratrice de La Société coopérative agricole de Saint-Adrien d'Irlande depuis 2010, ambassadrice de l'UPA pour la Fédération Lotbinière-Mégantic depuis 2012, coordonnatrice des portes ouvertes de l'UPA dans son secteur depuis une dizaine d'années et secrétaire du Cercle d'amélioration du bétail depuis 35 ans.

Édition mai - juin
Mireille Giguère
Expertise et compétences au service de la coopération
Mireille Giguère entame son deuxième mandat à titre d'administratrice à La Coop Pré-Vert. Comme beaucoup de femmes engagées, elle demeure bien modeste quant à l'importance de sa contribution.

Julia Ferland

Édition avril
Louise Gilbert :
guidée par ses valeurs
En effet, en 2007, elle a réussi à s'acheter – toute seule, dit-elle avec une légitime fierté teintée d'une pointe de regret – une ferme avec un lot complet comprenant un peu plus de huit hectares (20 acres) de terres cultivables en bleuets à Saint-Prime, au Lac-Saint-Jean.

Édition mars
Gilberte Lebel St-Pierre :
De retour dans sa région natale
Née à Biencourt, dans le Bas-Saint-Laurent, elle a d'abord enseigné au primaire avant d'épouser un garçon du coin, Paul St-Pierre, et de partir avec lui faire sa vie à Sainte-Thérèse, à quelques kilomètres au nord de Montréal. Délaissant l'enseignement par choix, elle a alors exercé plusieurs métiers, de gérante de restaurant à contremaîtresse dans un centre de distribution, en passant par mannequin pour une maison de couture !

Julia Ferland

Édition mars
Luc Guyau :
« Le monde peut nourrir le monde si nous le voulons tous »
Président indépendant du conseil à l'Organisation des Nations unies pour l'agriculture et l'alimentation (FAO), Luc Guyau nous fait partager ses réflexions sur l'évolution des besoins alimentaires mondiaux dans le contexte des 25 prochaines années. Entretien.

Édition janvier
Jean Bissonnette
De la parole aux actes
« Je ne suis pas d'accord avec ce que vous dîtes, mais je ferai tout pour que vous puissiez le dire. »
Voltaire

Julia Ferland

Édition février
Suzanne Ostiguy
Copropriétaire d'une ferme laitière et acéricole à Shefford, dans les Cantons-de-l'Est, Suzanne Ostiguy est administratrice de La Coop Excel depuis deux ans. « En plus de cultiver nos terres, nous pouvons cultiver de beaux rapprochements avec nos membres et la communauté ! » lance la deuxième femme à siéger au conseil de cette coopérative de 520 membres producteurs qui compte quatre établissements, à Granby (siège social), Brigham, Marieville et Henryville.

Mathieu Couture

Édition janvier
Micheline C., retraitée et très active
Secrétaire médicale à l'Hôtel-Dieu de Roberval pendant 30 ans, Micheline Caron a pris sa retraite à l'âge de 50 ans – la chanceuse ! –, à la fin des années 1990. Mais pour cette Jeannoise qui siège au conseil d'administration de La Coop Chambord depuis maintenant trois ans, la retraite est loin d'être oisive !

spacer


Éditions 2012

Julia Ferland

Édition octobre
Julie Rodrigue
Il y a bientôt six ans, Julie Rodrigue s'engageait comme administratrice dans le but de faire sa part pour assurer la survie du Magasin CO-OP de Saint-Ludger. Elle prenait alors la relève d'une autre dirigeante de cette petite coopérative qui a pratiquement toujours compté au moins une femme parmi les six membres de son conseil d'administration.

Mathieu Couture

Édition septembre
Temple Grandin
Temple Grandin consacre sa vie à améliorer le bien-être des animaux. Ses recommandations sont mises en pratique par les plus grandes entreprises agroalimentaires du monde. Lorsqu'elle parle, McDonald's, Burger King, Tyson et Smithfield, pour ne nommer que celles-là, écoutent. Nombre de producteurs agricoles s'inspirent aussi au quotidien de son vaste savoir-faire. Un groupe de journalistes l'a rencontrée...

Julia Ferland

Édition septembre
Marie-Line Patry
Telle fut la réaction de Marie-Line Patry lorsqu'une administratrice en fin de mandat lui a proposé de se joindre au conseil de La Coop Agrivert. « Tant qu'on n'a pas essayé, on ne peut pas savoir si ça nous convient ou pas », a-t-elle alors raisonné. Bien consciente que ce rôle exigerait des efforts, elle s'est engagée « sans se mettre de pression » et en se donnant droit à l'erreur.

Mathieu Couture

Édition juillet-août
Mathieu Couture
Le regard allumé, toujours prêt à rire, Mathieu Couture a le sens de la famille. Issu d'une fratrie de 12 enfants, il aime se rappeler les grandes tablées où tous étaient réunis. Six garçons d'un côté, six filles de l'autre, bien alignés selon l'ordre des naissances. Avec les parents assis aux deux extrémités de la table nourricière.

Julia Ferland

Édition juillet-août
Julia Ferland
Administratrice à La Coop Compton depuis 2007, Julia Ferland est copropriétaire, avec sa sœur et son père, d'une ferme laitière située à Compton, dans les Cantons-de-l'Est. Ayant grandi dans cette ferme familiale bâtie par son grand-père paternel, puis rachetée par son père et son oncle (aujourd'hui décédé), c'est pourtant tardivement que Julia a décidé de s'y investir à son tour.

Christine Marcotte : femme aux multiples engagements

Édition mai - juin
Christine Marcotte : femme aux multiples engagements
Christine Marcotte porte plusieurs casquettes. Mère de quatre enfants et agronome, elle est copropriétaire d'une ferme laitière, experte-conseil en production porcine à temps partiel à La Coop Seigneurie, administratrice à La Coop Univert et membre du conseil d'administration de Jersey Québec.

Louise Dallaire, administratrice à La Coop Agrivoix

Édition avril
Louise Dallaire, administratrice à La Coop Agrivoix
« Il y a juste une femme dans notre conseil, mais elle se fait entendre! » Ce commentaire à son sujet, Louise Dallaire l'a entendu l'an dernier de la bouche d'un confrère qui la présentait ainsi à une personne qui ne la connaissait pas encore. Si ces paroles l'ont surprise sur le coup, elle admet avec le recul qu'elles l'ont aussi réconfortée, à un moment où elle se demandait justement si sa participation au conseil avait une quelconque influence.

La Coop au féminin

Édition février
La Coop au féminin
Dominique Brisson est à la tête de plus d'un troupeau. Elle veille bien sûr sur le sien en tant que propriétaire de la bergerie du Faubourg, la plus grande entreprise ovine de l'est du Québec, située à Saint-Narcisse-de-Rimouski. Mais elle veille également aux intérêts des producteurs ovins, porcins et bovins de la région, puisqu'elle est la seule du conseil d'administration de sa coopérative qui travaille également dans ces secteurs.

L'état de notre agriculture selon David Kohl

Édition février
L'état de notre agriculture selon David Kohl
En novembre dernier, David Kohl, économiste et professeur émérite en financement agricole et en gestion des PME au Polytechnic Institute et au State University, en Virginie, était conférencier au Colloque de l'entrepreneur gestionnaire, tenu à Drummondville. Le Coopérateur a profité de son passage au Québec pour l'interviewer sur les grands enjeux de l'agriculture nord-américaine.

spacer
spacer
Katie Dubé

Édition janvier
Katie Dubé
L'engagement, c'est importan
t
Elle en avait assez de n'avoir accès qu'à des fruits et légumes de deuxième qualité et d'être incapable de trouver les ingrédients nécessaires pour cuisiner les recettes de ses magazines préférés. Katie Dubé a donc eu une sérieuse décision à prendre : croiser les doigts et espérer...

Françoise Mongrain
Édition janvier
Françoise Mongrain
libre penseuse

Tout droit sortie de la splendeur de son Abitibi natale, Françoise Mongrain est entrée au conseil de La Coop fédérée en 2007, avec la ferme intention d'aller y régler des comptes. Rassurez-vous, elle n'en voulait à personne. Elle y venait expressément pour mettre de l'ordre dans le dossier de Nord-Agri, projet de développement d'une filière porcine régionale lancé en 2001, en collaboration avec La Coop fédérée...
spacer


Éditions 2011

Ginette Quesnel
Édition novembre - décembre
Nicole Dion
La chance de laisser sa marque

Nicole Dion a plus ou moins effectué un retour aux sources en acceptant de siéger au conseil d'administration de La Coop de Plessisville, située dans la région des Bois-Francs. Fille d'agriculteurs dont le parcours a bifurqué vers la fleuristerie, elle était heureuse de retrouver l'agroalimentaire et d'avoir la chance de laisser sa marque au sein d'une coopérative dynamique.
x
Marylène Beauchemin
Édition octobre
Albertine Ouellet
ambassadrice de l'agriculture et de la coopération

Pour Albertine Ouellet, administratrice à La Coop Purdel depuis 2005, promouvoir la démocratie, la coopération et un mode de consommation responsable, ce n'est pas un fardeau qui vient avec la fonction, mais bien une seconde nature. Ces valeurs étant profondément intégrées dans son quotidien, on comprend qu'elles teintent également ses engagements.
spacer
Ginette Quesnel
Édition septembre
Régeane Lépine,
agenhante de cgement

Écouter Réjeanne Lépine se raconter, c'est se projeter dans un univers digne d'un roman de Michel David. On en veut encore et encore. Âgée de 70 ans, cette administratrice de La Coop Saint-Ubald inspire par son audace, son leadership et son engagement à défendre des causes.
x
Marylène Beauchemin
Édition juillet - août 2011
Marylène Beauchemin
Administratrice à La Coop Covilac depuis 2006, Marylène Beauchemin était loin d'envisager l'agriculture comme mode de vie, bien qu'elle ait grandi dans une ferme. La production agricole, c'était plutôt le rêve de son conjoint, Paul. « On pourrait dire qu'il m'a eue à l'usure », lance-t-elle avec un sourire moqueur. Pourtant, c'est une productrice agricole passionnée que nous rencontrons. « Au début, le projet m'insécurisait. J'étais très attachée à mon salaire normal. Maintenant, je sais que je ne serais plus capable de travailler à l'extérieur, de 8 h à 5 h. »
spacer
Ginette Quesnel
Édition avril
Marthe Audet-Jolin
la volonté de se construire

Qui aurait cru qu'une femme de 53 ans, n'ayant jamais eu à se préoccuper des finances familiales, deviendrait quelques années plus tard la gestionnaire d'une érablière de 10 000 entailles et une administratrice de La Coop Ste-Justine, entreprise enregistrant annuellement un chiffre d'affaires de près de 15 millions $? Laissant de côté son ordinateur portable, Marthe Audet-Jolin explique avec sagesse : « Parfois, la vie se charge de nous apprendre des choses. »
x
Suzanne Nadeau
Édition mars
Madame sourire
Aimer les gens, le travail d'équipe, s'intéresser à la gestion, avoir une soif d'apprendre et de comprendre sont les étincelles qui ont poussé Suzanne Nadeau à s'engager au sein du conseil d'administration de La Coop Saint-Pamphile en 2005.
spacer
Ginette Quesnel
Édition fevrier
Édith Dubreuil
L'esprit entrepreneurial

Animée par une volonté constante de prendre des initiatives et de s'organiser, en fonction des ressources disponibles, pour atteindre des résultats concrets, Édith Dubreuil, 44 ans, incarne l'esprit entrepreneurial. Et ce, pour le plus grand bénéfice de sa famille, des membres de sa collectivité et de La Coop La Patrie, où elle siège comme administratrice depuis 2004.
Serge Boivin
Édition janvier
Serge Boivin Candeur nature
Même s’il est à l’avant-scène du monde agricole, Serge Boivin ne cherche pas à se retrouver sous les feux des projecteurs. Propriétaire, avec sa compagne, Annie Lévesque, d’une importante ferme laitière à Coaticook, administrateur à La Coop fédérée et président de La Coop des Cantons, il souhaite d’abord l’harmonie entre tous.
spacer
Ginette Quesnel
Édition janvier
La coopération un mode de vie
Il y a des femmes qui éblouissent par l’étendue de leurs connaissances ou exercent un leadership flamboyant qui attire le respect. D’autres ont un sens pratique admirable et des qualités humaines qui inspirent. Ginette Quesnel figure sans conteste dans cette seconde catégorie.

Éditions 2010

Michel Morisset
Édition novembre-décembre
L' agriculture en mouvement depuis 50 ans
Le 10 septembre, Michel Morisset, professeur à l’Université Laval, lançait un bouquin intitulé Politique et syndicalisme agricoles au Québec. Nous vous présentons une entrevue avec l’auteur, axée sur la démarche qu’il a adoptée pour produire un ouvrage dont les faits sont rapportés le plus objectivement possible et qui, il espère, servira d’outil de référence à ceux qui interviennent dans le domaine agricole.
spacer
Martine Lemieux
Édition novembre-décembre
L’engagement dans le sang
À l’aube de la cinquantaine, Martine Lemieux fait plus qu’habiter la petite municipalité de Saint-Gédéon-de-Beauce : elle participe activement au développement du milieu par son engagement bénévole depuis plus de 20 ans. Pour cette mère de famille de trois enfants, âgés de 22 à 26 ans, l’engagement bénévole est une seconde nature : « J’en ai besoin. Je rencontre des gens, j’apprends, je fais ma part, bref, je me sens utile. »
spacer
Marc de gratitude
Édition octobre
Marc de gratitude
« Au conseil d’administration d’une coopérative, on travaille pour la communauté, pour le groupe, affirme Marc Quesnel, qui a joint celui de La Coop fédérée en février 2009. On prend des décisions dans l’intérêt des membres qu’on représente. Pour que tout le monde avance en même temps. »
spacer
Mélanie Boulet
Édition octobre
La passion de l’excellence
Passionnée d’agriculture en général et de vaches Holstein en particulier, Mélanie Boulet, copropriétaire de la ferme Arthur Lacroix, située à Saint-Michel-de-Bellechasse, se distingue par son haut degré d’engagement dans la profession et sa quête de l’excellence.
spacer
Chistiane Tourcotte
Édition juillet-août
Christiane Turcotte artiste peintre
Administratrice à La Coop Seigneurie depuis déjà six ans, Christiane Turcotte acceptera probablement un troisième mandat de trois ans pour demeurer au premier rang des projets qui lui tiennent à cœur.
spacer
Sophie Bédard
Édition juillet-août
Sophie Bédard
La comète blonde

Si on lui avait dit, il y a 10 ans, qu’elle siègerait un jour au conseil d’administration de La Coop fédérée et que, en plus, elle ferait du développement inter­national, Sophie Bédard ne l’aurait pas cru. C’est pourtant vrai… Elle occupe le territoire 8 depuis 2006, un siège provincial réservé à une femme.
spacer
Édition mars
Coalition jeunesse
La jeunesse n’a pas fini de nous en montrer. L’Alliance des jeunes coopérateurs et mutualistes du Québec en est un bel exemple. Fondée en 2006, l’organisation rassemble près de 150 jeunes de 18 à 35 ans. Ils sont sociétaires, employés ou administrateurs d’une coopérative ou d’une mutuelle. Ils ont pour but de « promouvoir la formule coopérative, accroître leur engagement et assurer leur représentativité au sein du mouvement coopératif et mutualiste ».
s
Édition février
Olymel bien branchée sur les marchés
Entretien avec Lise Gagnon, vice-présidente Marketing, recherche et développement
Édition février
Passionnée par le bois
Membre du conseil d’administration de La Coop Chambord depuis 2000, Manon Desbiens vient tout juste de s’engager pour un autre mandat de trois ans. Ayant le souci de contribuer à améliorer les services offerts aux gens du milieu et à satisfaire leurs besoins, elle estime apporter un point de vue différent et nécessaire à sa coopérative. « Les femmes ne doivent pas avoir peur de s’impliquer, croit-elle. Je pense d’ailleurs qu’au moins un siège devrait leur être réservé au sein de chaque conseil d’administration. »
s
Édition janvier
Entre l’engagement et l’évasion
Certains jardinent, d’autres chantent, jouent de la musique, vont à la pêche ou encore font du sport. Tout cela pour refaire le plein, s’offrir quelques escapades et se retrouver avec soi-même. À chacun son évasion. Pour Johanne Lessard, vice-présidente de La Coop Sainte-Justine, rien de mieux que la moto pour se rafraîchir les esprits!
Édition janvier
Conrad Robitaille
Sur un air de Beethoven
Conrad Robitaille admet d’emblée qu’il est, de nature, trop patient et qu’il éprouve de la difficulté à dire non; toujours prêt à donner un coup de main, au risque de manquer de temps pour lui.
s
Édition janvier
Les ailes d’Olymel
Vice-président ventes, exportation, comptes industriels chez Olymel, Jeffrey Clarke passe une bonne part de son temps sur les routes du globe. Nous l’avons croisé entre deux vols internationaux à ses bureaux de Boucherville. Il nous dresse le portrait des principaux marchés d’exportation d’Olymel et des enjeux auxquels l’entreprise est confrontée.


Éditions 2009

Édition novembre
Alain Roy l’observateur
Gestionnaire au Secrétariat aux coopératives du gouvernement du Canada, Alain Roy croit que la formule coopérative, même si elle doit faire un brin d’introspection, est plus pertinente que jamais dans un monde en pleine mouvance.
s
Édition novembre
Généreuse Colette
Maman de deux jeunes enfants et d’un troisième en route, Colette Ferland est animée par le désir de donner généreusement de son temps, de ses talents, de ses idées et même de sa longue crinière rousse…
Édition octobre
Sortir de son salon
« Il ne faut pas rêver en couleur, signale Isabelle Lachance. Dans nos petites municipalités, les services tendent malheureusement à disparaître les uns après les autres. Lorsque l’on m’a demandé de faire partie du conseil d’administration du Magasin Coop de Saint-Gédéon, je sentais qu’il fallait que je contribue à maintenir le dynamisme de la communauté… »
s
Édition septembre
L’émotion à fleur de peau
Damien Lemire est un livre ouvert. Qu’il parle de sa famille, de l’agriculture, de la coopération ou des combats qu’il a menés, l’émotion se lit sur son visage. Une sensibilité et une fragilité qui n’ont pas empêché cet homme aux
convictions et aux valeurs profondes de s’accomplir.
x
Édition juillet-août
État de crise. La fin annoncée du globalisme
John Saul, auteur de Mort de la globalisation paru en 2005, croit qu’il est temps de sortir d’un modèle économique révolu pour faire place à un véritable capitalisme social basé sur des échanges régulés.
s
Édition mai-juin
Passionnante écuyère
Tous les jours, Odette Gosselin se rend à l’écurie prendre soin de Ti-Gars et de Princesse, ses deux Quator Horses. Travaillant seule à la ferme, elle se tourne vers ses chevaux dans ses moments de solitude. Pour cette productrice porcine, rien n’équivaut à une balade à cheval après le souper pour décrocher de la routine. Ces promenades, dans la campagne de Sainte-Clotilde-de-Horton, sont sa récompense de la semaine.
Édition avril
Redonner vie au territoire
Cet entretien avec Jacques Proulx, ex-président et fondateur de Solidarité rurale du Québec (SRQ), a été réalisé tout juste avant la sortie du rapport Pronovost (février 2008). Nous publions l’essentiel de ses propos dont la pertinence est toujours d’actualité.
Édition avril
Constance et détermination
S’il dévale les pentes de ski à toute allure et avec adresse, c’est un à un, et en démontrant autant de savoir-faire, que Gaétan Desroches a gravi les échelons à La Coop fédérée. Un parcours sans failles qui l’a mené d’expert-conseil à chef de l’exploitation.
Édition avril
Le secret…
Administratrice à La Coop Pré-Vert depuis près de 12 ans, Aline Larrivée vient tout juste d’accepter un troisième mandat de trois ans. Le temps de permettre à sa fille Caroline, si l’occasion se présente, de la remplacer au sein du conseil d’administration!
Édition mars
L'amour du métier
Annette Jacques est une femme passionnée jusqu’au bout de ses doigts qu’elle tient occupés pratiquement tout le temps. Que ce soit pour tricoter une layette, tisser une couverture ou encore baratter le miel, elle y met le même coeur et le même désir d’accomplissement.»
Édition janvier
Le pouvoir des fleurs
De sa petite serre où elle sème, bouture et façonne toutes sortes de bouquets, Angèle Nadeau s’applique à faire fleurir ses parterres. Une évasion nécessaire et bienfaisante. Une façon bien à elle de contempler la nature et de s’y reposer.
Édition janvier
Charles Proulx Batailleurau cœur tendre
Dans sa jeunesse, à la maison, l’agriculture n’est pas valorisée outre mesure. Charles Proulx naît sur une ferme où l’on pratique une agriculture de subsistance dont sa mère a la charge. C’est son père, menuisier et musicien (excellent violoniste), qui fait vivre la famille. Ce dernier ne voit aucun avenir
dans les métiers de la terre. Il n’encouragera jamais ses enfants à y faire carrière. Charles, l’aîné, sera le seul à choisir cette voie.


Éditions 2008

Édition décembre
Suzanne Blais
Situé dans le canton de Lingwick, près du Lac Mégantic, le territoire de chasse s’étend sur 132 hectares (325 acres) de boisé et fait partie de la ferme laitière Gilbert et fils dont Suzanne Blais est actionnaire avec son conjoint Robert Gilbert. Environ 81 hectares de terres cultivables s’ajoutent également à l’entreprise.
Édition novembre
Nicole Charbonneau
Active depuis bientôt trois ans au sein du conseil d’administration de La Coop des Appalaches, l’agricultrice de 47 ans a succédé à Raymonde Beaulieu qui s’est retirée à la condition de pouvoir être remplacée par une femme.
Édition novembre
Le don de soi
Le 1er août 2006, chez Michel Douville, à Saine-Anne-de-la-Pérade, une tornade anéantit d'un souffle près de 90 ans d'histoire. Le toit de la grande que son grand-père a construite, en 1917, s'envolée. Seule une partie de la fondation sera conservée. Michel rebâtit tout. Pour ses enfantas. Et ses petits-enfantas. La septième génération.
Édition novembre
Chrysalide déploie ses ailes
Deux événements récents ont été l’aboutissement d’une grande réflexion sur le projet Chrysalide : l’assemblée semestrielle, le 21 août, où l’on présentait le plan global du projet, et le Sommet des décideurs, le 16 septembre, où les présidents...
Édition octobre
Engagée et passionnée
Ce bon vieux réflexe de penser d’abord aux candidats masculins pour siéger au conseil d’administration d’une coopérative agricole est encore bien présent. La preuve : sur les 492 élus au sein de l’ensemble des coopératives agricoles, 47 sont des femmes.
Édition septembre
Créative en tout!
Depuis 2001, Francine Cayouette illustre les pages du journal Agricom, une publication de l’Union des cultivateurs franco-ontariens. Des clins d’œil signés Cayou qu’elle mijote paisiblement à sa table à dessin.
Édition juillet - août
Marc le bienveillant
Marc Turcotte ne laisse personne indifférent. L’image qu’on se fait de lui va bien au-delà de sa puissante carrure qui, au premier abord, impressionne. C’est avant tout dans le cœur des gens qu’il laisse son empreinte.
Édition juillet - août
Tout s'apprend!
À la semi-retraite depuis le 6 mars dernier, Monique Hénault porte fièrement ses 71 ans. Sa plus grande réussite : ses cinq enfants, dont trois suivent ses traces. Des obstacles, elle en a surmonté plusieurs. « Si l’on perçoit la difficulté comme un défi, ça peut toujours mieux aller… »
Édition mai-juin
Ouverte sur le monde
Nathalie Arès en est à sa 12e année à siéger autour de la table dirigeante de La Coop Comax. Elle croit au mouvement coopératif et continuera de l’appuyer tant qu’elle le pourra. Également vice-présidente de la caisse populaire de Saint-Liboire, l’agricultrice juge important de transmettre aux générations montantes les valeurs qui y sont associées. Un contrepoids au chacun-pour-soi…
Édition mai-juin
Le coffre à outils de Claude Sénéchal
Le Coopérateur agricole Après un peu moins d’un an à la tête du Secteur quincaillerie et machines agricoles de La Coop fédérée, quelle lecture faites-vous du réseau?
Édition avril
Le penseur de Normandin
Pour mettre de l’ordre dans ses idées, rien de tel qu’une bonne réflexion en pleine nature. Faire le vide pour refaire le plein. Si Normand Marcil s’accorde le temps de réfléchir, c’est pour mieux s’engager. Car, dira-t-il en substance, « ça fait sauver du temps ».
Édition avril
Notre-Dame des érables!
Le premier mois de l’année est rarement le plus attendu. C’est tout le contraire toutefois pour la plupart des propriétaires d’érablière. « Ce mois me fait rebondir! » s’exclame Cécile Brassard-Pichette, vice-présidente de Citadelle. Il annonce une période bien arrosée et bien sucrée!
Édition mars
L’agriculture nouvelle... assurer et bâtir l’avenir
Le très attendu rapport de la Commission sur l’avenir de l’agriculture et de l’agroali-
mentaire québécois, présidée par Jean Pronovost, a été rendu public le 12 février dernier.
Après la Commission Héon, en 1956, et la Commission April, en 1966, la Commission
Pronovost élabore un pacte social entre producteurs agricoles et leurs concitoyens...
Édition mars
Oser dire oui
Elle aura 40 ans le 22 mars prochain. Un tournant pour elle. « Je veux prendre le temps de le souligner et de le célébrer avec ma famille, confie Dominique. Parce que dans la vie, il est bon de s’arrêter et de faire le bilan de nos réalisations et de nos aspirations futures, tout comme on le fait pour son entreprise. »...
Édition février
L’archer de Thetford
Claude G. Couture voit le jour en 1957, dans une maison que ses parents ont plus tard transformée en poulailler. À l’école primaire, il est enfant de chœur et servant de messe. L’acériculture est sa grande passion. Et c’est à l’arc qu’il chasse le chevreuil...
Édition février
Tout un changement de vie
Membre du conseil d’administration de la Société coopérative agricole de Princeville depuis 1996, Danielle Dargy se fera élire vice-présidente, en 2001, à deux mois de son accouchement. « Cette marque de confiance m’a profondément touchée, confie Danielle. En dépit d’un changement important dans ma vie qui allait certainement m’enlever du temps disponible, les autres membres m’ont accordé leur confiance. »...
Édition janvier
Une belle place à prendre
Née à Montréal, dans le quartier Rosemont, sa mère est infirmière, son père col bleu. Chantal Pipon connaîtra l’agriculture grâce à une maison de campagne, située à Saint-Sévère, où elle passe toutes les fins de semaine avec ses parents et ses deux sœurs. « Mes souvenirs d’enfance sont ici, témoigne Chantal qui habite maintenant ce coin de terre. La ville, c’était les études et le travail de mes parents. » ...


Éditions 2007

Édition décembre
Une force de la nature
Muriel Dubois, vice-présidente de Covilac, coopérative agricole, a par tempérament le sens de l’organisation et une persévérance à toute épreuve. De grandes qualités qu’elle met au service des siens et de sa collectivité.
Édition décembre
Le projet Chrysalide, La force d’un réseau… mobilisé pour ses membres
Grâce au projet Chrysalide, le réseau coopératif agricole amorce « la plus vaste transformation de ses façons de faire depuis sa fondation, avec comme objectif d’améliorer la santé financière de ses membres, les producteurs agricoles ». Le Coopérateur s’entretient avec les deux instigateurs de cet important travail d’équipe : Denis Richard et Claude Lafleur, respectivement président et chef de la direction de La Coop fédérée.
Édition novembre
La mondialisation revue et corrigée
Lucien Bourgeois est conseiller du président français et responsable de la sous-direction des Études économiques et de la prospective à l’Assemblée permanente des Chambres d'agriculture. Conférencier invité aux Perspectives 2007 tenues à Saint-Hyacinthe en avril dernier, M. Bourgeois y a traité de mondialisation et de souveraineté alimentaire. Il a aussi établi un parallèle pour le moins étonnant entre l’obésité et le degré d’ouverture des nations en matière de commerce international. Nous l’avons joint à Paris.
Édition novembre
La force tranquille d’une présidente
Elle a grandi en pleine campagne, à cueillir des petits fruits et à se balader en forêt. Native de Saint-Ubalde dans la région de Portneuf, Guylaine Cauchon développera depuis sa tendre jeunesse ses talents de touche-à-tout
Édition novembre
La voix de l’Est
Même s’il est doué pour le chant, c’est dans le réseau coopératif agricole que Bertrand Comeau a décidé de faire entendre sa voix.
« Je suis un gars de famille. Et La Coop, c’est ma deuxième famille », exprime l’administrateur de La Coop fédérée qui réside à Granby dans les Cantons-de-l’Est, le territoire qu’il représente au sein de l’entreprise.
Édition octobre
La fracture agricole et alimentaire
Fils d’agriculteur, agronome et économiste, Marcel Mazoyer est professeur et directeur de recherche à l’Institut national agronomique de Paris-Grignon, et coauteur avec Laurence Roudard, d’Agricultures du monde : du néolithique à aujourd’hui, un ouvrage jugé incontournable.
Édition octobre
« J’aime mon coin de pays! »
Elle rit facilement aux éclats, exprime spontanément sa fierté de contribuer au développement de sa coopérative et de faire sa part pour la relève. Mère de quatre filles âgées de 9 à 24 ans, Liette Morin préside le conseil d’administration de La Coop Ham Nord depuis 10 ans. Ce qui l’a attiré : le défi et la continuité de la coopérative.
Édition octobre
Le seigneur de la seigneurie
Le 5 avril dernier, dans le cadre du congrès du porc, Jean-Yves Corriveau était la vedette. Nommé personnalité de l’année pour son engagement dans le développement de la production porcine au Québec, on lui rendait un hommage émouvant.
Édition septembre
Le feu sacré d’une jeune ambassadrice
Sophie Bédard a 36 ans. Reconnue pour son dynamisme et sa volonté de citoyenne engagée, cette jeune agricultrice a le feu sacré. « Nous avons une agriculture à valoriser, la solidarité et la force du réseau à faire connaître et le goût du métier à transmettre. »...
Édition juillet-août
Vers de nouveaux horizons
Pour remettre une coopérative sur pied, il faut de la volonté, du savoir-faire et une bonne dose de courage. Mais il faut aussi l’appui des sociétaires et des employés. Nutrinor en a relevé le défi. Dans son positionnement d’affaires, l’entreprise mise sur ses forces régionales et la création de produits différenciés pour faire face à la mondialisation.
Édition juillet-août
Le plaideur amical
Ses collègues du conseil d’administration le surnomment « l’avocat » en raison de ses talents évidents de plaideur. Il en a le verbe et la flamme. Lorsqu’une cause lui tient à cœur, Luc Forget ne ménage pas les efforts pour la défendre...
Édition mai-juin
Agropur international
Depuis plusieurs années, Agropur connaît une progression sans précédent. Le dernier
exercice s’est clos avec un chiffre d’affaires de 2,3 milliards $ et un excédent de
plus de 110 millions $. Les ristournes versées aux 4000 sociétaires totalisent 75,3
millions $. L’entreprise ne pourrait être en meilleure posture pour prendre place sur l’échiquier laitier mondial.


Éditions 2006

Édition décembre
L’érudit de la terre
En effectuant une tournée des propriétés de son entreprise, Laurent Bousquet s’émeut lorsqu’il raconte qu’une des batailles entre les patriotes et les loyalistes, vers 1837, s’est déroulée sur sa terre de Saint-Charles-sur-Richelieu.
Édition novembre
Un destin assaisonné
Les Rôtisseries St-Hubert nourrissent les familles québécoises depuis 55 ans. D’où vient leursuccès? Innover et surprendre, répète sur tous les tons Jean-Pierre Léger, actuel président et fils des fondateurs.
Édition octobre
Comment nourrir « le monstre » humain?
Pour nourrir « le monstre» qu’est la population mondiale, 9 milliards de personnes d’ici 2050, la production alimentaire mondiale devra doubler. « Il y a trop de fausses informations véhiculées sur le potentiel de l’agriculture organique. Utilisez tout l’engrais organique dont vous disposez.
Édition mai-juin
Ghislain Cloutier gentleman coopérateur
Malgré un mandat de dernière minute qu’on venait de lui attribuer, le 1er vice-président de La Coop fédérée s’est présenté à l’entrevue avec toute sa grandeur, son calme et son sourire légendaires. Une seule première question et le voilà parti à raconter méthodiquement son histoire. Voici le portrait d’un colosse, reconnu pour ses qualités de visionnaire, ses compétences en gestion et sa capacité à analyser une situation.
Édition février
Une grande dame
Francine Ferland n’était pas, selon elle, prédisposée à une carrière publique. Jeune adulte, elle était plutôt timide et complexée avec ses 5 pieds 8 pouces et ses quelque 115 livres. Après la naissance de ses quatre enfants, elle s’épanouit à coup d’implications, d’abord au comité d’école, ensuite à titre de marguillière, d’administratrice à Unicoop et à La Coop fédérée. À l’été 2005, on sollicite ses services au Conseil du statut de la femme.
Édition février
Produire du jambon ou des cuisses de grenouilles?
Marché de masse ou créneau? Dans l’actuel contexte de mondialisation, le producteur agricole est confronté à ces deux choix. Si les règles ne sont pas les mêmes pour les deux marchés, la clé du succès est cependant identique : répondre au besoin du consommateur souverain. Le Coopérateur s’entretient avec le stratège Stéphane Maisonnas, professeur, chercheur principal de la Chaire Philippe-Pariseault en commercialisation des marchés bioalimentaires de l’UQAM.
Édition janvier
À l’heure de la restructuration et du développement
La principale entreprise d’abattage et de transformation de porc et de volaille au Canada est confrontée à une dure concurrence. De plus, un moratoire sur la production porcine au Québec, une hausse rapide et importante du dollar canadien et le resserrement de certains marchés, notamment au Japon, n’aident pas à la situation. Résultat : au cours des deux derniers exercices financiers, ses activités d’abattage et de transformation de porc au Québec ont subi d’importantes pertes.


Éditions 2005
Édition novembre-décembre
Les confidences du chevalier de Plaisance
Sous une personnalité de joyeux luron, Gaston Blais camoufle un homme de grands défis. Pour preuve, en 1972, il acquiert une ferme laitière presque à l’abandon. Il en fait une entreprise prospère. Quelques années plus tard, il accepte de se porter candidat à la fonction d’administrateur à Agrodor alors que l’élu sortant lui confie son désespoir face à la situation financière de l’entreprise!
Édition octobre
Entretien avec un Prix Nobel
Joseph E. Stiglitz est économiste. Il détient un doctorat du Massachusetts Institute of Technology (MIT) et a travaillé au sein du prestigieux Council of Economic Advisers (groupe-conseil du gouvernement américain) de 1993 à 1997, puis il a été économiste en chef et premier vice-président de la Banque mondiale de 1997 à 2000. Auteur du best-seller La grande désillusion et, plus récemment, de Quand le capitalisme perd la tête, M. Stiglitz a reçu le prix Nobel d’économie en 2001...
Édition septembre
Grand parleur... grand faiseur!
Jeune, Roger Béliveau avait une personnalité de fonceur et même un peu frondeur. Il s’est fait connaître par ses interventions incisives aux rencontres d’Agropur et de sa coopérative locale de Warwick. Lorsqu’il a été élu à la coopérative des Bois-Francs, en 1977, un coopérateur aguerri l’apostrophe : « Le jeune Béliveau, avec les idées que tu as sur la coopération, je me demande comment tu vas faire pour préserver les actifs de notre coop. »
Édition mai-juin
Professeur Pinard
Natif de Roquemaure en Abitibi et petit-fils de défricheur, Léo Pinard siège depuis 17 ans au conseil d’administration de La Coop fédérée. Sa vaste expérience et ses interventions toujours mûrement réfléchies lui confèrent le qualificatif de « sage ». Est-ce un attribut qu’il a contracté lorsqu’il a été enseignant?
Édition février
Le cowboy fringant
Producteur laitier et céréalier à Saint-Bernard-de-Lacolle, Claude Couture est le doyen du conseil d’administration de La Coop fédérée. Il y siège depuis 22 ans! Sa ligne de conduite au sein du conseil : « Ne jamais perdre de vue que La Coop fédérée existe pour les producteurs agricoles. Nos décisions doivent donc être surtout orientées en fonction d’améliorer le sort des producteurs. »


Éditions 2004
Édition octobre
Ils ont marché sur la Terre
L’empreinte écologique que laissent derrière eux les hommes a inspiré Hubert Reeves à rédiger un ouvrage qui brosse un tableau plutôt noir de l’état de la planète bleue. Malgré la grande inquiétude qu’il porte en lui, le célèbre astrophysicien se dit confiant que l’humain, par son génie inventif, a le pouvoir de sauver la situation. Mais saura-t-il s’en rendre compte à temps?
Édition septembre
Tout simplement Denis
Denis Richard n’a jamais eu l’ambition de devenir président de La Coop fédérée. Il en avait les compétences, mais son rang dans la hiérarchie le destinait à accéder à ces fonctions à l’âge de la retraite! Le sort en a décidé autrement.
Édition mars
La fougue d'un Nadeau
Réjean Nadeau, le président-directeur général d’Olymel, a le profil des opérations qu’il dirige. C’est un homme d’action qui possède un sens naturel des affaires et une rapidité à prendre des décisions. Comptant plus de 20 ans à travailler au secteur des viandes de la Coopérative fédérée, il est manifestement l’homme de la situation!
Édition février
L'homme des grandes corvées : Alban D'Amours
Aussitôt élu à la tête du Mouvement des caisses Desjardins, Alban D’Amours s’est lancé dans de grands travaux. Le pari était audacieux : achever la modernisation de la structure, réaffirmer la mission et, surtout, renforcer l’identité coopérative. Les résultats sont impressionnants : non seulement Desjardins affiche les meilleurs résultats financiers de son histoire, mais il mise résolument sur sa distinction coopérative pour assurer sa progression. Le Coopérateur a rencontré Alban D’Amours pour faire le point avec lui.
Édition février
David contre Goliath
L’organisation non gouvernementale Développement et Paix que représente Luc Cyr, évêque de l’évêché de Valleyfield, vient en aide aux populations les plus démunies de ce monde en les aidant à prendre leur destinée en main. L’organisation se penche également sur des enjeux qui concernent l’ensemble de l’humanité.



Retour



Copyright © 2014 La Coop fédérée | Tous droits réservés