Editions 2011
x
x
Les Roy de la Pomme
Édition septembre
Rois de la pomme et souverains en leur pays
Ils s'appellent Les Roy de la Pomme et ils exploitent la Cidrerie du Haut St-Jean. Dans leur boutique, ils proposent une douzaine de variétés de pommes et à peu près autant de sortes de cidres. Mais ne les cherchez pas sur la Route des cidres de la Montérégie, royaume de la pomme. Prenez plutôt la direction de leur fief de Saint-Georges, en Beauce.
x
x

Editions 2009
Édition septembre
Saveurs d'ici
Avec le label Saveurs d’ici, la Fédération des coopératives d’alimentation du Québec fait belle place aux producteurs locaux.

Editions 2008
Édition novembre
Avaler de la framboise à La Vallée de la Framboise
Jean-Paul Lebel provient d’une ferme bovine et porcine, mais est mécanicien de métier. Chantal Paradis est née sur une ferme laitière, mais travaillait dans une caisse Desjardins. À eux deux, ils cultivent aujourd’hui des petits fruits et...
Édition octobre
De par le monde
Le 16e Congrès mondial d’agriculture biologique de l'IFAOM (International Federation of Organic Agriculture Movements) s’est tenu au mois de juin dernier à Modène, en Italie, un berceau de l’agriculture biologique. Dans cette seule région, on compte près de 500 entreprises certifiées bio et plus de 4000...
Édition mai-juin
Une autre façon de commercialiser
Cette année, 10 800 familles deviendront partenaires d’une des 114 fermes membres du réseau de l’Agriculture soutenue par la communauté (ASC). Un système de mise en marché qui repose sur des partenariats de proximité entre les consommateurs et les agriculteurs.

Éditions 2007
Édition novembre
Gardiens de la vie
Elle a grandi en pleine campagne, à cueillir des petits fruits et à se balader en forêt. Native de Saint-Ubalde dans la région de Portneuf, Guylaine Cauchon développera depuis sa tendre jeunesse ses talents de touche-à-tout
Édition juillet-août
La culture du pain
Baguette, pain tranché, pâte alimentaire ou pâtisserie, tous peuvent être fabriqués avec une seule et même farine. La meunerie Les Moulins de Soulanges a décidé de faire autrement. Et pour cela, elle utilise entre autres le blé Torka sélectionné par La Coop fédérée.

Éditions 2006
Édition juillet-août
Nouveau marché pour les producteurs du Québec!
Le Marché de Solidarité Régionale des AmiEs de la Terre de l’Estrie offre plus de 420 produits régionaux aux résidents de Sherbrooke par l’entremise de son site Internet. Le concept ne devrait pas tarder à être instauré dans plusieurs régions du Québec.
Édition juillet-août
Le Renaud-Cyr pour célébrer la culture culinaire du Québec !
Deux des trois lauréats du cru Le Renaud-Cyr 2005 proviennent du Bas-Saint-Laurent. Il s’agit de Colombe St-Pierre, honorée « chef » à 28 ans seulement et propriétaire du restaurant Chez Saint-Pierre établi au Bic. Richard Favreau et sa compagne Monique Michaud, propriétaires de la FermeVal-aux-Vents située à Saint-Valérien, où ils cultivent plus de 350 cultivars, ont décroché, eux, le titre « artisan producteur ».
Édition mai-juin
Donner ses vaches et vendre son bœuf
La vache folle, Marie Goubau n’en a fait qu’une bouchée. Plus aucune de ses vaches de réforme ne part pour l’encan. Elle préfère les donner en viande hachée à une banque alimentaire d’Ottawa. La crise dans l’industrie bovine l’a aussi incitée à réaliser l’un de ses rêves : vendre à la ferme toute sa production de bœuf de race Blanc-bleu belge.
Édition février
De la Loire à la Nicolet
Situés au confluent de la Nicolet et du Saint-Laurent sur les berges du lac Saint-Pierre, les Jardins de l’oie confectionnent des produits de foie gras d’oie. Non pas avec des oies du Québec – peu de troupeaux reproducteurs sont disponibles – mais avec des oies qu’ils font venir, par avion, de Châteauneuf-sur-Loire, en France.


Éditions 2005
Édition février
« Le patrimoine, c'est pas juste des vieilles maisons... »
Convaincu qu’un fromage c’est aussi du patrimoine, Gérard Aubin a perpétué dans l’île d’Orléans la tradition du premier fromage fabriqué en Amérique du Nord! Il en a fait jusqu’à sa mort en 2003, même si depuis 1965 il n’avait plus le droit de le mettre en marché puisque son fromage de lait cru demandait 28 jours d’affinage et que la réglementation en exigeait 60.



Retour



Copyright © 2014 La Coop fédérée | Tous droits réservés