Je vois la fidélité envers un fournisseur comme celle que j’ai avec mon garagiste. Avant de le choisir, j’ai fait faire des réparations dans d’autres garages qui ne m’ont pas entièrement satisfait. Et puis après quelques réparations chez mon garagiste, j’ai constaté son bon travail et son honnêteté (on a toujours peur de se faire avoir!). Alors, maintenant je ne fais plus faire de soumissions dans tous les garages du coin. Et tant que mon garagiste fait en sorte de maintenir ce lien de confiance, c’est lui que j’appelle.

Dans votre entreprise, c’est pareil pour vous j’en suis sûr. On finit toujours par être fidèle à certaines marques comme à certains fournisseurs. Du côté de la génétique, c’est non seulement bon pour votre quiétude, ce l’est aussi pour la stabilité sanitaire de votre troupeau. On ne commence pas à changer de fournisseur toutes les quarantaines, sinon, outch! Ça risque de brasser dans l’élevage. Attention, cela ne veut pas dire que vous ne surveillez pas vos fournisseurs et que vous n’écoutez pas ce que les concurrents ont à offrir.

Mais qu’est-ce qui peut bien vous amener à changer de fournisseur? C’est une grosse décision, étant donné les adaptations sanitaires que cela implique. De plus, quand vous changez de fournisseur, c’est certainement dans le but d’améliorer vos résultats, mais aussi pour apporter de la stabilité (pour ne pas changer de nouveau dans un proche avenir). On doit donc peser les pour et les contre avant d’ouvrir sa quarantaine.

Lorsque l’essentiel de vos priorités est respecté, soit que les truies sont capables de s’adapter a votre environnement, que ces truies sont prolifiques et vous permettent de sevrer de gros porcelets en santé, que les performances en engraissement sont au rendez-vous, que le prix et le service vous conviennent, il ne reste qu’à souhaiter que ce fournisseur partage les mêmes intérêts que vous.

Chez Sogeporc, la division de génétique porcine du réseau La Coop, il va de soi que ses intérêts soient en ligne avec ceux des producteurs, car l’entreprise appartient aux producteurs. Sa mission consiste à « fournir aux producteurs de porcs, membres-propriétaires, des sujets performants et rentables qui répondent aux besoins du secteur de l’abattage et de la transformation, et ce, dans les meilleures conditions sanitaires possibles ».

À travers la structure de production et de R&D, l’équipe de spécialistes de Sogeporc s’affaire à sélectionner des critères génétiques précis et à en favoriser l’expression dans les élevages ainsi que sur les porcs d’abattage selon les besoins exprimés par les clients de la filière. Vous connaissez la chanson, la viabilité de la production porcine du Québec passe par sa capacité à se distinguer de ses concurrents et à écouler sa production à travers le monde. C’est dans l’intérêt de Sogeporc, mais aussi de l’ensemble de la filière porcine, de réussir à produire une viande de porc répondant aux exigences des consommateurs et d’en minimiser le coût de production.

Concrètement, cela veut dire que Sogeporc travaille à ce qu’il en reste plus dans les poches de ses propriétaires, soit les producteurs membres utilisateurs.

Si vous n’êtes pas convaincu que « les bottines suivent les babines », je vous dirais que Sogeporc, en plus d’obtenir des performances supérieures en élevages pour des produits vendus à des prix plus que concurrentiels, est parvenu à effectuer d’importantes remises au cours des trois dernières années.

Voilà une fidélité pas trop contraignante! Une fidélité qui paie. Une réussite partagée. Une entreprise qui a vos intérêts à cœur puisque les siens sont les mêmes que les vôtres. Une entreprise qui partage aussi vos valeurs comme celle de l’achat de produits d’ici fait par des entreprises d’ici…

Retour

Copyright © 2014 La Coop fédérée | Tous droits réservés