Changer quatre trente

sous pour quatre piastres



Le meilleur moyen de faire de l’argent ou d’en perdre, c’est d’en investir. Or, le contexte économique difficile des dernières années n’incite pas les producteurs à l’investissement. Personne n’a les moyens de se tromper, mais tout le monde veut faire de l’argent.

Je rencontrais dernièrement un producteur de porc du sud de la Montérégie qui me confiait que, pour lui, tous les fournisseurs d’aliments (prémélanges) se ressemblaient et que tous les produits s’égalaient. Choisir un « brasseux » de minéraux ou un autre, c’était comme échanger quatre trente sous pour une piastre. Sa stratégie était donc simple : comparer les étiquettes, négocier le plus bas prix possible et choisir le fournisseur le moins cher. Vous vous doutez sûrement que cela m’a fait grincer des dents, non pas que je n’avais jamais entendu cette remarque auparavant! Cette ritournelle des négociateurs est bien connue, mais ce producteur comparait des pommes avec des oranges et il était convaincu que sa démarche était la bonne.

Les offres des divers fournisseurs ne se comparent pas que par la seule variable du prix : il faut tenir compte de ce qu’elles incluent et de ce qu’elles rapportent. Vous pouvez acheter un prix, mais c’est peut-être bien tout ce que vous aurez. Il ne vous en restera pas nécessairement plus à la ligne du bas, là où ça compte.

L’offre La Coop n’est pas la moins chère du marché et elle ne prétend pas le devenir. Bien que nos produits soient très concurrentiels, il y en aura toujours pour vendre des produits bas de gamme à prix dérisoire. Dans le réseau La Coop, lorsque nous concevons nos programmes, nous mesurons ce que nous faisons et nous améliorons ce que nous mesurons en tenant compte des coûts et des revenus pour les producteurs. Dans cette optique, nous travaillons plutôt à développer et coordonner chacun des maillons de la chaîne de production du porc certifié La Coop, afin de maximiser la rentabilité des producteurs et d’assurer leur pérennité. Et ça, ça va bien plus loin qu’un prix de prémélange…

En ayant une structure de production bien maillée, mais dont les partenaires demeurent indépendants, nous sommes en mesure de concurrencer les intégrateurs qui jouissent d’une mainmise sur tous les maillons d’une même chaîne de production.

Ce qui contribue à nous différencier des autres programmes sur le marché, c’est que nos partenaires bénéficient des avantages d’être propriétaires de l’ensemble de la chaîne, sans toutefois avoir à y investir directement. En effet, des remises ou escomptes additionnels sont versés régulièrement en cours d’année aux producteurs de porc certifié La Coop, lesquels proviennent des gains réalisés par les différents maillons de la filière porcine La Coop.

Ainsi, en investissant dans le porc certifié La Coop, les producteurs changent quatre trente sous pour quatre piastres (ou plus!) parce qu’ils bénéficient de bons prix, de performances supérieures d’élevage, de meilleurs revenus d’abattage, et de remises qu’offrent la synergie entre la génétique Sogeporc, les prémélanges FAF, les aliments complets La Coop, le soutien technique et Olymel.

Voilà un partenaire qui vous aide à surmonter la crise et qui se positionne pour l’avenir. N’est-ce pas ce que vous attendez de votre coop?

Retour

Copyright © 2014 La Coop fédérée | Tous droits réservés