Une offre de service

adaptée

L’hiver avance et les réserves de foin baissent. Serez-vous en mesure de subvenir aux besoins de votre troupeau jusqu’à la prochaine récolte? La récolte 2009 n’aura certes pas été la plus abondante pour bon nombre de producteurs. Il est donc grand temps de réviser les programmes alimentaires afin d’éviter les inconvénients reliés au manque de fourrage. Bien sûr, l’idéal aurait été de prévoir le coup avant la fin l’automne en faisant une troisième ou quatrième coupe selon les cas ou encore, faire plus d’ensilage de maïs. Maintenant, il faut regarder les autres options.

Le réseau La Coop adapte son offre de service au fil des ans pour combler les besoins des fermes laitières en constante évolution. Vos experts-conseils locaux sont solidement appuyés par une équipe de nutritionnistes et un service de recherche et développement à l’affut des plus récentes recherches et technologies entourant la production laitière. De plus, le fait d’être membre du réseau de fermes de recherche CRF (Cooperative Research Farms) nous donne accès à de la recherche privilégiée et personnalisée avec des contacts à travers le monde grâce à nos partenaires canadiens, américains et européens. Les voyages que nous avons organisés en Californie et ailleurs dans le monde ont aidé à ouvrir les horizons en s’inspirant des différentes réalités agricoles. À leur retour, les producteurs d’ici ne voient plus jamais les choses de la même façon.

En plus de l’aspect technique, nos usines de production d’aliments sont pensées pour combler les besoins de tous et chacun. D’abord, les prémélanges et les minéraux sont produits à l’usine MPX de Saint-Romuald, avant de prendre le chemin des usines de fabrication de moulées et de suppléments, lesquelles sont approvisionnées par notre service des achats, dans le but d’avoir les ingrédients aux meilleurs coûts possible. Une équipe de spécialistes relève ce défi chaque jour afin d’offrir des produits finis de qualité et à bon prix. Les conseils d’administration des coopératives locales et celui de La Coop fédérée, formés de producteurs et de productrices agricoles de toutes les régions, ont d’ailleurs donné l’aval au projet Chrysalide visant à améliorer l’efficacité de toute la chaîne de production et de services du réseau. Des changements sont déjà amorcés en ce sens et se continueront dans l’avenir.

Au hockey élite, on voit des spécialistes dans différents domaines; avantage numérique, désavantage numérique, mise au jeu, etc. La spécialisation est également une réalité pour les fermes de grande envergure aussi; les tâches sont attitrées à des gens en particulier selon leurs compétences. Pour le réseau La Coop, c’est la même chose. Nous intensifions la spécialisation des experts-conseils en production laitière, végétale et en agroenvironnement selon la taille et le type d’entreprise à servir et des besoins à combler. Que ce soit pour une analyse économique, des visites de diagnostic d’entreprise ou un accompagnement précis au niveau de la régie, les équipes régionales d’experts-conseils peuvent vous venir en aide. Un bel exemple de ceci est que nous avons des experts-conseils spécialisés en traite robotisée. Mais le plus important est la complémentarité de tous ces services que le réseau peut vous offrir. Tout sous un même toit avec une vue d’ensemble de votre entreprise!

Nous sommes très conscients des besoins évolutifs du marché des producteurs laitiers et nous vous assurons de notre volonté à vous accom­pagner à travers les années pour faire des entre­prises laitières encore plus rentables. Le côté économique prend de plus en plus d’importance et fait partie de notre quotidien. Nous pourrons en faire la démonstration lors de journées d’informations techniques à l’intention des grandes entreprises laitières qui se tiendront à la fin du mois de mars dans différentes régions. Bon printemps à tous.

Retour

Copyright © 2014 La Coop fédérée | Tous droits réservés