Le Club Select

SYNCHRO 750

Productivité, rentabilité



Cette année, le réseau La Coop fera la promotion de la haute productivité avec un Club Select visant les producteurs laitiers atteignant des niveaux combinés pour la MCR de 750 et plus, peu importe la race. En référence à la gamme des produits pour les vaches en lactation, ces producteurs feront partie du Club Select SYNCHRO 750.

En consultant le dernier rapport annuel de Valacta, j'ai remarqué que la marge par kilo de quota est toujours plus élevée en augmentant la moyenne de lait par vache. Ainsi, une ferme possédant un quota de 50 kg/jr et qui enregistre une production de lait par vache de plus de 10 000 kg, engrange un bénéfice net supérieur de 6000 $ par rapport à la production moyenne de 8500 kg. C'est tout de même considérable!

Devant ces données, je suis toujours étonné de voir des producteurs qui, pendant un certain temps, mettent l'accent sur la productivité et, tout d'un coup, « virent capot » et ne pensent plus qu'à couper dans les dépenses! Je ne suis pas en train de vous dire de ne pas vous soucier de vos coûts, il faut toujours bien les maîtriser. Mais il y a une différence entre miser sur une augmentation de la productivité et avoir comme objectif la baisse des coûts. De ce point de vue, la preuve est faite depuis longtemps : plus la productivité est élevée, plus la rentabilité est au rendez-vous.

Pourtant, ces producteurs, cités dans le rapport de Valacta, ont des coûts d'alimen­tation par vache plus élevés de 11 % (5,34 $ contre 4,81 $/vache), tant pour les fourrages que pour les concentrés. Au bout du compte, cet investis­sement a pour effet de dégager une meilleure marge bénéficiaire, en raison du rapport positif entre la quantité de lait produite et le coût des aliments par hectolitre.
Pour illustrer mon propos, voici une compa­raison simple entre votre troupeau et les employés d'une entreprise. En fait, je veux surtout comparer le nombre de têtes dans un troupeau au nombre d'employés d'une entreprise. Est-ce mieux d'avoir 50 employés qualifiés, bien payés, ayant de bonnes conditions de travail ou 60 employés moins bien payés (du cheap labor) et sur lesquels on ne mise pas trop parce que, de toute façon, on devra les remplacer à court terme? Ce sont deux philosophies différentes et dans les faits, les 60 employés à 12 $ l'heure coûtent plus cher que 50 employés à 14 $ l'heure. Et cela, sans compter le temps gagné à gérer 10 personnes de moins, avec tout le travail que cela exige. À la ferme, c'est la même chose : 10 vaches de moins à mettre en veau, à faire vêler, des génisses de moins à élever et plus d'espace disponible par tête, ce n'est pas négligeable!

En ces temps où il est difficile de prendre de l'expansion par des achats massifs de quota, c'est une excellente occasion de faire un geste pour être le plus efficace possible, c'est-à-dire de faire plus (ou autant) avec moins! La productivité rime avec rentabilité, il faut agir en conséquence plutôt que de miser exclusivement sur les coûts. Et peut-être serez-vous de ceux qui joindront le Club Select SYNCHRO 750.

Retour

Copyright © 2014 La Coop fédérée | Tous droits réservés