La Coop à Madison

En octobre dernier, j'ai eu l'occasion de visiter le Wisconsin avec un groupe d'experts-conseils du réseau La Coop. Un séjour mémorable pour ce groupe, représentant la crème des conseillers du réseau, dans ce qu'on appelle toujours le « Dairy State » (l'État laitier) des États-Unis. Même si la Californie a surpassé le Wisconsin au chapitre du volume de lait produit depuis le milieu des années 1990, la production laitière y demeure une activité très importante. Et que dire de la manifestation annuelle qu'est la prestigieuse World Dairy Expo, à Madison!

Les paysages du Wisconsin, de même que son climat, s'apparentent à ce que nous connaissons ici (été comme hiver). Rien à voir avec les États du Sud! En matière de production laitière, les conditions d'élevage et les types de producteurs sont donc assez semblables aussi. On peut y voir des troupeaux commerciaux où la production de lait représente le revenu principal et, bien entendu, des éleveurs qui mettent l'accent sur la génétique supérieure et les expositions afin de diversifier et de faire croître leurs sources de revenu.

Ces séjours en sol étranger se veulent très formateurs pour vos conseillers. Cet automne, le thème principal de ce voyage était la période de transition. Lors de nos visites de fermes,

ce point a assurément retenu l'attention et alimenté les discussions avec les producteurs rencontrés. Par ailleurs, un souper-conférence avec le Dr Garret Oetzel, de l'Université du Wisconsin, co-inventeur de l'indice de transition utilisé par Valacta, a été grandement apprécié des participants et a donné lieu à plusieurs discussions fort intéressantes.



Le confort offert aux vaches, sous tous ses angles, fut aussi un autre point d'intérêt. On parle entre autres de grandeur de stalle, de revêtement de sol, de ventilation et d'espace à la mangeoire. La Ferme Sunburst Dairy, avec plus de 14 000 kg (31 000 lb) de moyenne par vache et un troupeau de 500 laitières, se démarquait du groupe. Rien n'y est laissé au hasard pour obtenir un tel niveau de performance. Rosendale Dairy, une division de Milksource Genetics, a aussi capté notre attention avec sa gestion impeccable de reprise des ensilages et son troupeau de plus de 8500 vaches.

Et comment passer sous silence nos deux jours au terrain d'exposition? Comme à chaque édition, grandiose! Les Américains ont sans contredit le sens du spectacle! L'aréna où se tiennent les jugements offre un décor unique d'une année à l'autre et une finale à faire dresser les poils sur les bras. Et pour nous, Québécois, le fait de voir des éleveurs d'ici – spécialement ceux des races Ayrshire et Holstein – briller à cette grande fête regroupant toutes les races laitières nord-américaines nous rend très fiers. Avec plus de 2500 têtes exposées et des kiosques portant sur la production laitière à perte de vue, il y a de quoi faire écarquiller les yeux de tout le monde. Encore une fois, l'expression « think big » prend tout son sens!

Retour

Copyright © 2014 La Coop fédérée | Tous droits réservés