La Vie rurale
septembre 2004
À la rentrée d’automne, les téléspectateurs auront droit à une adaptation québécoise de l’émission à succès The Simple Life. Vous connaissez? Peu importe. C’est une émission de téléréalité mettant en vedette Paris Hilton et Nicole Richie, deux stars américaines de 22 ans qui, ayant grandi dans un environnement privilégié, n’ont jamais eu d’autres activités que de voir au confort de leur propre petite personne. Paris Hilton est l’arrière-petite-fille de Conrad Hilton, fondateur de la chaîne hôtelière, et Nicole Ritchie, la fille adoptive du chanteur pop Lionel Richie. Dans The Simple Life, les deux filles ont dû vivre à la ferme, privées de leurs cartes de crédit et de leur cellulaire – quel enfer! – et elles ont dû s’astreindre à toutes sortes de travaux ingrats afin de subvenir à leurs besoins. Ça vous donne une idée du concept. Le succès a été tel qu’on en fait une deuxième série où, cette fois, les filles devront voyager en roulotte dans l’Amérique profonde.

Chez nous, l’émission s’appellera La Vie rurale et sera tournée dans une ferme en Estrie. Où exactement? Dans une ferme laitière d’une toute petite municipalité. Enfin, c’est ce que je conclus puisque Hugo Dumas, dans un article de La Presse, se demande si Anne-Marie Losique, future vedette de La Vie rurale, pourra « trouver un réel plaisir à traire des vaches et trimballer des balles de foin dans un bled perdu »! L’autre fille qui formera la paire se nomme Jacynthe. Jacynthe, tout court. Apparemment, c’est une chanteuse, mais je ne la connais pas. On dit qu’elle fait son shopping à New York. Nul doute que ça aide pour obtenir un tel rôle.

Il y une chose que je ne comprends pas : pourquoi tourne-t-on The Simple Life – littéralement : la vie simple – dans une ferme? Comme si la vie était simple, à la ferme! J’ai déjà travaillé dans une ferme et, pour être franche, je n’ai pas trouvé cela si simple. Devoir arrimer son horaire aux caprices de la météo et travailler avec du vivant… Non. C’est stimulant, fascinant, vivifiant, mais ça n’a rien de simple. En tout cas, comparé à la vie de petite princesse, cela m’apparaît drôlement plus compliqué. Oh, mais attention! Ferais-je une erreur de traduction? En anglais comme en français, le mot « simple » a plus d’un sens… Oui, oui, oui. Plus j’y pense, plus je crois que dans The Simple Life, on ne parle pas de simplicité de vie, mais plutôt de la vie de simple, au sens de simplet. Et nul besoin d’écouter longuement la série pour comprendre qui sont les simplets. Croyez-moi, les ruraux n’auront rien à craindre : si c’est comme dans la série américaine, ce sont les filles qui ont vraiment l’air idiot. Surtout la célèbre héritière des Hilton. Elle met des contenants de métal dans le micro-ondes et s’étonne qu’une mauvaise odeur se dégage; au poste d’essence, elle ne sait pas comment faire le plein; à cheval, elle veut aller au galop, mais ignore qu’il faut tenir les rênes. Quant à sa compagne Richie, ça ne vole pas très haut non plus. Vulgarité en prime. Bref, avec leurs longs cheveux jaunes, les deux filles n’aident certainement pas la cause des blondes.

Qui sait ce que ça donnera, ici, avec Losique et Jacynthe? Encore une fois, je ne connais pas Jacynthe, mais Losique… ouf! Enfin, on verra. Je parie que l’émission attirera bien des jeunes. Et surtout, j’ai hâte de voir quelle sera la ferme qui accueillera nos deux vedettes. En tout cas, j’espère que les producteurs agricoles qui auront cet honneur vont en profiter pour remettre les pendules à l’heure et faire connaître aux téléspectateurs les nombreux défis que pose l’agriculture moderne. Nous ne sommes plus au temps des arpents verts; un peu d’éducation populaire ferait grand bien. Tant qu’à y être, j’espère aussi qu’ils enverront Losique et toute l’équipe des caméramans faire des emplettes à la coopérative du coin, ça serait plutôt sympatique, non? Avis aux intéressés : on pourra voir le premier épisode de La Vie rurale à Musimax, le mardi 7 septembre prochain.
 

Colette Lebel, agr.
Directrice des affaires coopératives
La Coop fédérée
Courriel : colette.lebel@lacoop.coop
Télécopieur : (514) 858-2025
 



Retour



Copyright © 2014 La Coop fédérée | Tous droits réservés