1er OCTOBRE 2014

Voici votre Flash réseau offert par le magazine Le Coopérateur agricole. Cette publication électronique est diffusée hebdomadairement.

Si vous ne désirez pas recevoir cette publication électronique, cliquez ici.
Suggestions et commentaires : coopagri@lacoop.coop

       
Flash
Dans nos coops







































 

Des coopératives se distinguent

À l'occasion du Rendez-vous La Coop, tenu la semaine dernière à Québec, les coopératives ci-dessous se sont distinguées à promouvoir les produits et services La Coop :

• Commercialisation des grains : Regroupement    Rive-Sud St-Laurent S.E.N.C.
• Achat de grains : La Coop Unicoop
• Secteur des ruminants : La Coop Ste-Marthe
• Production porcine : La Coop Purdel
• Production avicole : La Coop Profid'Or
• Agroenvironnement : ex aequo La Coop des    Appalaches et La Coop des Bois-Francs
• Productions végétales : La Coop Unicoop

Le CPE de La Coop Seigneurie célèbre ses
5 ans

Le 25 août dernier, la garderie de La Coop Seigneurie, une activité plutôt inusitée dans le réseau La Coop, célébrait son 5e anniversaire de fondation. Lors de cet événement, la coopérative en a profité pour remettre un diplôme d'apprenti agronome aux 37 petits bénéficiaires du service de garde!

Résultat d'une initiative du conseil d'administration de la coopérative et d'un partenariat avec le Centre de la Petite Enfance Jolibois, l'implantation de cette garderie à Saint-Narcisse-de-Beaurivage visait non seulement à répondre aux besoins de ses employés, mais aussi à ceux de toute la population environnante. La Coop Seigneurie est très fière de pouvoir ainsi contribuer au développement durable de sa communauté.

       
 
Flash
info



























 

Des prix en journalisme et en communications

Le Coopérateur agricole et le Service des communications de La Coop fédérée ont remporté plusieurs prix décernés par l'Association des communicateurs et rédacteurs de l'agroalimentaire (ACRA), vendredi le 26 septembre.

Catégorie Portrait d'individu ou d'entreprise :
Étienne Gosselin pour son article Complètement poireau, publié dans l'édition de juillet-aout 2013;

Catégorie coup de cœur : Patrick Dupuis et Céline Normandin pour le dossier Prendre sa santé en main, publié dans l'édition d'octobre 2013;

Catégorie textes d'opinion : Vincent Cloutier, économiste principal, affaires économiques, pour son billet intitulé À quand une année de l'agriculture entrepreneuriale?, publié dans l'édition de mars 2014;

Catégorie dossier et article technique : Nicolas Mesly, pour son article La technologie façonne une nouvelle planète agricole, dans l'édition de septembre 2013.

Catégorie communications en entreprise : le Service des communications et le Secteur production porcine pour l'événement Journée bien-être animal La Coop, tenu le 31 juillet 2013.

 
           
 
Flash
économie









 

OGM : le défi de rebâtir des ponts

Le succès des OGM en agriculture est indéniable. C'est maintenant près de 175 millions d'hectares qui sont semés en OGM dans le monde. Le Québec n'échappe pas à cette réalité, avec environ 90 % du maïs-grain OGM et 70 % du soya. Le hic, c'est que la perception du public à l'égard des OGM reste encore largement négative.

Selon le dernier sondage réalisé par le MAPAQ (en 2011), les 2/3 des québécois sont défavorables à l'utilisation des OGM par les fermes et croient que les OGM présentent un risque pour la santé. Pourtant, une étude publiée cette année a scruté à la loupe 1800 études de risque des OGM sur la santé et l'environnement. Sa conclusion est claire : les OGM sont sécuritaires. Le secteur agricole a tout un défi pour combler le fossé qui se creuse entre la réalité des entreprises et la perception du public.

 
           
 
Flash monde









 

Les robots néerlandais

Les producteurs néerlandais travaillent à reconstruire leur réputation qui s'est dégradée après le développement intensif de leur agriculture, au cours des années 70. Ce qui les a amenés à développer davantage les technologies. C'est ainsi qu'à la ferme de Hoeve Rosa, les robots ne servent pas qu'à traire les vaches, ils nourrissent le troupeau de 180 vaches, surveillent leur santé et nettoient les stalles. Fons Kersten, le propriétaire, garde un œil sur son téléphone intelligent qui l'informe si une vache a besoin de lui. Ce producteur a dépensé plusieurs milliers de dollars pour acquérir sa gamme de robots développés par Lely. Mentionnons que les nouvelles fermes hollandaises sont toutes construites avec des convoyeurs souterrains. Ainsi, le fumier est immédiatement retiré de sous l'animal, ce qui a pour effet, notamment, de réduire les émissions d'ammoniac. (The Economist)

 
           
 
Flash
Magazine
 

Ne manquez pas dans la prochaine édition :

Comment les coopératives et producteurs français se préparent à la fin des quotas laitiers.

 
           
         
             
  Toutes les éditions   Coopérateur Agricole