22 OCTOBRE 2014

Voici votre Flash réseau offert par le magazine Le Coopérateur agricole. Cette publication électronique est diffusée hebdomadairement.

Si vous ne désirez pas recevoir cette publication électronique, cliquez ici.
Suggestions et commentaires : coopagri@lacoop.coop

       
Flash
Dans nos coops
 

Nouvelle station Sonic à Laurierville

Résultat d'un partenariat entre La Coop des Appalaches et la Coopérative de solidarité de Laurierville, une toute nouvelle station Sonic a été inaugurée le 15 octobre dernier dans cette municipalité de la MRC de l'Érable. C'est une initiative citoyenne qui est à l'origine de ce projet jugé vital pour la collectivité. Regroupés en coopérative, les Lauriervillois ont en effet réussi à amasser 328 000 $ pour la construction des infrastructures et à l'achat des équipements. La Coop des Appalaches a, pour sa part, accepté de construire le poste d'essence sur son terrain et d'en assurer la gestion. Elle a de plus investi 100 000 $ dans le réaménagement du site et de son épicerie pour y accueillir la station-service.

Soirée déco à La Coop Seigneurie

Le 8 octobre dernier, La Coop Seigneurie et sa succursale Unimat de Saint-Agapit ont tenu une première « soirée tapis rose » destinée aux passionnées de décoration de la région. Couronnée de succès, cette belle initiative a attiré pas moins de 75 clientes, actuelles et potentielles, qui ont pu échanger entre elles et avec les experts présents. Les invitées ont notamment eu droit à des présentations sur les tendances déco 2015 et à divers ateliers qui ont su mettre en valeur l'expertise des deux designers d'intérieur de la coopérative, ainsi que la vaste gamme de produits et services de décoration qu'elle propose.

       
 
Flash
info








































 

Une Alliance de travail pour les employés et le conseil d'administration de La Coop fédérée

La Semaine de la coopération était un moment bien choisi pour lancer Notre Alliance de travail, un document destiné à tous les employés, gestionnaires, membres du conseil d'administration et président de La Coop fédérée. Il est un outil de référence qui couvre autant les questions éthiques que les situations déontologiques et, surtout, qui encourage le dialogue chaque fois qu'un doute se présente. Ainsi, travailler à La Coop fédérée, au sein d'un réseau de coopératives agricoles, c'est plus que jamais évoluer dans « un milieu qui favorise le développement humain dans une dynamique entrepreneuriale ».

Olymel s'associe aux efforts de la Société Saint-Vincent de Paul de St-Jean

Dans le cadre de sa participation à la 11e édition de la Campagne contre la faim de Financement agricole Canada, Olymel et son établissement de transformation agroalimentaire de Saint-Jean-sur-Richelieu ont annoncé, le vendredi 17 octobre, un don d'une valeur de plus de 5000 $ en denrées alimentaires au profit de la Société Saint-Vincent de Paul de St-Jean. Ce don prendra la forme de produits de viande dont la Société pourra assurer la distribution.

 
           
 
Flash
économie




























 

Horizons moyen terme enthousiasmants pour l'industrie bovine

La terrible sécheresse ayant frappé le Texas au cours des dernières années a largement contribué à la hausse des prix des bovins. En 2012, les pâturages y ont atteint un état alarmant. Or présentement, à l'échelle des États-Unis, les pâturages sont à leur meilleure condition en 20 ans. Les conditions menant à la relance de la production aux États-Unis semblent donc s'installer. Qui plus est, la quantité de femelles abattues a diminué récemment, signe de la première phase d'un cycle d'expansion du cheptel. En tablant sur une demande stable, la reconstruction du cheptel, et son effet baissier sur les prix, prendra minimalement deux ans selon les analystes du secteur. Plus longtemps encore si les grandes zones de production comme le Texas ne reçoivent pas les précipitations dont elles ont besoin.

Les néonics ont un allié de taille dans le monde apicole

Une poursuite a récemment été intentée par des apiculteurs ontariens contre Bayer CropScience et Syngenta, sous prétexte que l'utilisation de pesticides néonicotinoïdes aurait entraîné des taux anormalement élevés de mortalité dans leurs ruchers. Peu après, l'Alberta Beekeepers Commission, le plus grand regroupement d'apiculteurs au Canada, s'en est ouvertement dissociée. Selon cette association, les traitements de semences aux néonicotinoïdes réduisent l'exposition des abeilles aux pesticides, comparativement aux précédents produits appliqués par pulvérisation.

 
           
 
Flash monde








 

Une nouvelle vague : la culture des algues

Les fermes où l'on cultive des algues seront-elles les exploitations agricoles de l'avenir? Qui sait! L'Institut royal de technologie KTH, en Suède, mène actuellement d'importantes recherches pour transformer les algues en aliments, médicaments, plastiques et sources énergétiques. Il y a actuellement une surabondance d'algues sur la planète dont les trois quarts de la superficie sont recouverts d'eau. Voilà une ressource pour le moins inexploitée. L'équipe de recherche de l'Institut cultive les algues, dans des fermes marines, tout comme on cultive les moules. Les algues peuvent être mangées crues ou cuites, transformées en épices ou en huile de cuisson, et possiblement en aliments pour animaux d'élevage : porcs, volailles, notamment, et poissons d'élevage que l'on nourrit actuellement de poissons sauvages. (KTH Royal Institute of Technology)

 
           
 
Flash
Magazine

 

À lire dans Le Coopérateur d'octobre :

Stéphane Blouin, notamment producteur des pommes de terre, de grandes cultures et de lait, mène une vie trépidante sur son île tranquille

Les nouveautés dans le maïs Elite

 
           
         
             
  Toutes les éditions   Coopérateur Agricole