5 NOVEMBRE 2014

Voici votre Flash réseau offert par le magazine Le Coopérateur agricole. Cette publication électronique est diffusée hebdomadairement.

Si vous ne désirez pas recevoir cette publication électronique, cliquez ici.
Suggestions et commentaires : coopagri@lacoop.coop

       
Flash
Dans nos coops
 

Club Synchro Select 750, une troisième année couronnée de succès!

C'est samedi le 25 octobre que s'est déroulée la troisième et très courue édition de la soirée reconnaissance du Club Synchro Select 750 La Coop. Tenu au Château Frontenac, ce prestigieux événement met en valeur les clients du réseau qui ont obtenu des MCR combinées de 750 ou plus. Plus de 380 personnes ont assisté aux célébrations. L'événement est aussi l'occasion de récompenser les producteurs du Club des 300 La Coop, qui accueillent les entreprises dont les MCR moyennes se montent à 300 et plus. Six exploitations se sont qualifiées. La première en titre, pour une troisième année consécutive, est La Ferme Holdream, suivie de la Ferme Conrad Riendeau, également pour une troisième année. Félicitations à tous!

Coup de cœur pour le P'tit Marché du Nord

La Coop des deux rives a remporté le prix « Coup de cœur » pour son P'tit Marché du Nord lors du Gala distinction 2014 de la CDR Saguenay-Lac-Saint-Jean/Nord-du-Québec. Exploité depuis deux ans en collaboration avec une productrice agricole, ce commerce saisonnier a donné une seconde vie au Gaz-Bar de Normandin. Ce dernier a été entièrement décontaminé et réaménagé. Une terrasse avec tables de pique-nique a été ajoutée et une partie du stationnement a été transformée en aménagement comestible comprenant arbres fruitiers, légumes et fines herbes. En plus d'avoir contribué à la revitalisation du centre-ville, ce projet novateur est devenu une vitrine incontournable pour valoriser les produits du terroir auprès des résidents et des touristes.

Brunch de la coopération

À l'occasion de la semaine de la coopération, La Coop Agrivert, La Coop Profid'Or et Desjardins Entreprises ont tenu une deuxième édition de leur « Brunch de la coopération » pour souligner l'importance du modèle coopératif dans la vie des producteurs agricoles de Maskinongé et de Lanaudière.

Les 250 participants ont notamment eu droit à des discours des présidents des deux coopératives sur l'apport considérable du réseau de La Coop à l'économie québécoise et sur la prépondérance de l'agriculture dans la vie quotidienne des gens. Ils ont aussi eu le privilège d'entendre l'animateur et ex-hockeyeur Dave Morissette, qui est venu leur parler de l'importance de combattre l'adversité et d'être un leader positif.

       
  Flash
info
 

Luc Forget à la présidence du CRAAQ

Luc Forget, producteur laitier et deuxième vice-président à La Coop fédérée, accède à la présidence du Centre de référence en agriculture et agroalimentaire du Québec (CRAAQ). M. Forget est membre du conseil d'administration du CRAAQ depuis 2011. Il y occupe l'un des six sièges dédiés aux membres corporatifs.

Éduquer à la coopération, ça fait une différence!

Lors du Sommet international des coopératives, le Co-operative Management Education Program du Sobey Business School et l'IRECUS ont présenté une étude qui évalue la pertinence et l'impact des programmes de gestion et d'éducation à l'entreprise coopérative. Il en est ressorti que ces programmes universitaires spécialisés en coopération sont généralement mal connus et, pourtant, les partenaires coopératifs qui y font participer leurs employés y récoltent de grands avantages, notamment sur le rendement des pratiques managériales et le travail d'équipe… à tel point que 78 % de ces partenaires recommanderaient désormais un de ces programmes plutôt qu'un MBA!

 

 
           
  Flash
économie
 

Que nous réserve 2015?

La croissance économique mondiale en 2015 devrait poursuivre sur sa lancée actuelle, mais encore sur fond d'incertitude, selon les économistes des principales institutions financières du Québec réunis au Conseil des relations internationales de Montréal. Sans conteste, c'est la situation en Europe qui inquiète le plus. L'Europe fait face à un très faible niveau d'inflation, une croissance économique sur le neutre et un taux de chômage élevé.


Pour sortir l'Europe du marasme, une stratégie bien coordonnée entre les principaux gouvernements (France, Allemagne et Italie) est nécessaire. Le hic, c'est que pour l'instant, on ne perçoit pas d'esprit de corps entre les dirigeants. Heureusement, plus près de chez nous, l'économie américaine se porte bien, avec la création continue d'emplois à temps plein et des entreprises en bonne posture. Ce qui n'est pas mauvais pour l'économie du Québec, qui dépend de plus en plus des exportations pour générer de la croissance.

 
           
  Flash monde
 

Une deuxième usine d'éthanol cellulosique aux États-Unis

La société espagnole Abengoa, qui possède plusieurs usines d'éthanol de 1re génération à travers le monde, a ouvert, le 17 octobre, au Kansas, sa première usine commerciale d'éthanol cellulosique. À plein rendement, cette bioraffinerie produira 95 millions de litres d'éthanol de 2e génération (2G) annuellement, à partir de 296 000 tonnes de biomasse agricole, composées à plus de 80 % de tiges de maïs et complétée par de la paille de blé, du panic érigé et des tiges de millet. C'est la deuxième usine commerciale à voir le jour aux États-Unis en 2014. De tels projets seront éventuellement mis en place au Canada et La Coop fédérée s'y prépare en développant une expertise dans l'approvisionnement en biomasse.

La Colombie-Britannique favorise le développement non agricole sur ses terres protégées

Le gouvernement libéral de la Colombie-Britannique a revu la gestion de ses terres agricoles et créé deux zones afin que du développement non agricole puisse avoir lieu sur des terres protégées. Le gouvernement affirme que ces modifications favoriseront le développement de l'agriculture, car elles permettront aux producteurs de toucher des revenus additionnels en gérant leurs terres comme bon leur semble. Des groupes de pression s'y opposent, arguant que la décision entraînera l'achat de terres inutilisées par des gens souhaitant tirer profit de l'accroissement de leur valeur. Une situation qui pourrait défavoriser la relève agricole, car des terres trop coûteuses forceraient les jeunes à s'établir plus au nord, là où elles sont plus abordables. L'idée d'une réserve foncière provinciale a été lancée. Elle permettrait à des producteurs agricoles de louer des terres de la couronne à long terme. À suivre!

 
           
  Flash
Magazine
 

À lire dans l'édition de novembre-décembre :

Agriscan, un outil qui décortique les coûts de production pour chacune de vos cultures.

 
           
         
             
  Toutes les éditions   Coopérateur Agricole