Aller au contenu principal

Sollio Groupe Coopératif poursuit sa croissance

Pour la première fois de son histoire, la coopérative franchit le cap des 7 milliards de dollars de ventes consolidées

 

Montréal, le 27 février 2020 - L’exercice 2018-2019 confirme la justesse de la stratégie de croissance amorcée par Sollio Groupe Coopératif (auparavant La Coop fédérée) il y a quelques années, avec des ventes records consolidées de 7,282 milliards de dollars en 2019, en hausse de 766 millions de dollars par rapport à l’exercice précédent. L’excédent avant ristournes et impôts s’élève à 79,4 millions de dollars, avec un avoir et des actions privilégiées de 1,8 milliard de dollars, ainsi qu’un actif en hausse à 3,9 milliards de dollars. Cet excédent est toutefois en baisse par rapport aux dernières années. Cela s’explique par un environnement d’affaires particulièrement difficile en raison notamment des tensions géopolitiques et commerciales qui ont marqué l’année 2019.

 

Résultats financiers 2019

Sollio Agriculture, la division agricole, a connu une année favorable avec un excédent d’exercice attribuable aux membres de 36,4 millions de dollars, en hausse de 3 millions de dollars par rapport à l’exercice précédent.

 

Pour sa part, la division détail (Groupe BMR), excluant les dépenses corporatives, a réalisé un excédent avant impôts attribuable aux membres de 16,7 millions de dollars comparativement à 16,9 millions de dollars au dernier exercice, soit une légère baisse de 200 000 $. Un suivi plus serré et de meilleures ententes commerciales ont permis une amélioration de la marge, mais cet excédent a été atténué par un accroissement de certaines dépenses opérationnelles telles que les frais de transport, une conséquence de la rareté de la main-d’œuvre, ainsi que l’augmentation des coûts d’entreposage pour combler un besoin d’espace supplémentaire.

 

Enfin, les résultats de la division viandes (Olymel) ont été affectés par des événements importants, dont l’embargo chinois sur les importations de viande canadienne, qui ont eu un impact négatif sur ses performances, particulièrement dans le secteur du porc frais. Son excédent avant impôts attribuable aux membres se situe à 67,1 millions $ comparativement à 167,9 millions $ en 2018, soit une baisse de 100,8 millions $.

 

Performant malgré l’adversité

« L’année 2019 a été une année de consolidation et d’acquisition, a déclaré le président de Sollio Groupe Coopératif, Ghislain Gervais. Nous avons résolument tourné notre regard vers l’avenir alors que plusieurs grands chantiers, issus de notre réflexion stratégique « La Coop fédérée de demain » ont aussi été complétés au cours du dernier exercice. »

 

« En termes de résultats financiers, la coopérative a enregistré sa 4e meilleure année sur près de 100 ans d’activité, a ajouté Gaétan Desroches, chef de la direction de Sollio Groupe Coopératif. C’est un résultat remarquable compte tenu du contexte géopolitique de la dernière année et plus particulièrement de la fermeture du marché chinois aux exportations canadiennes de porc et de canola qui a entraîné des conséquences notables sur nos ventes. »

 

Une année sous le signe de la croissance

Au cours des derniers mois, l’organisation a procédé à l’acquisition de plusieurs entreprises d’ici et d’ailleurs au Canada et a conclu de nouvelles ententes de partenariats. Pensons notamment à l’acquisition des actifs de l’entreprise F. Ménard, un chef de file du secteur porcin au Québec, qui produit plus d’un million de porcs et emploie 1 200 personnes. Olymel sera ainsi en mesure de maintenir sa position parmi les plus importants transformateurs de porcs en Amérique du Nord.

 

De plus, des investissements massifs ont été réalisés en lien avec les travaux de construction et d’installation du terminal portuaire de grains dans le port de Québec. Ce projet vise à fournir aux producteurs agricoles un accès au marché international d’exportation de grains.

 

Par ailleurs, Sollio Groupe Coopératif a eu le plaisir d’accueillir cette année 60 marchands indépendants BMR qui se sont affiliés et qui profiteront désormais des avantages reliés au modèle coopératif.

 

« En 2019, Sollio Groupe Coopératif a poursuivi et complété en grande partie son ambitieuse stratégie de croissance, débutée depuis quelques années, a expliqué Ghislain Gervais. À l’aube de son 100e anniversaire, Sollio Groupe Coopératif met tout en œuvre pour continuer à bâtir un réseau coopératif régional solide, prospère et agile, et cela, dans le respect de ses valeurs. »

 

À propos de Sollio Groupe Coopératif  

Fondé en 1922, Sollio Groupe Coopératif est parmi les plus importantes entreprises agroalimentaires au Québec, l’unique coopérative d’approvisionnement agricole pancanadienne et la 27e plus importante coopérative agroalimentaire au monde. Elle représente plus de 122 000 membres, producteurs agricoles et consommateurs regroupés dans 50 coopératives agricoles traditionnelles et de consommation réparties dans plusieurs provinces canadiennes. Elle emploie plus de 15 000 personnes et son chiffre d'affaires s'élève à 7,282 milliards de dollars. Ses activités se séparent en trois divisions : Olymel S.E.C., Sollio Agriculture et Groupe BMR inc. Pour en savoir plus sur Sollio Groupe Coopératif, visitez le www.sollio.coop. 

 

– 30 –

 

 

Source : Sollio Groupe Coopératif

 

Pour renseignement :

Hugo Larouche, conseiller principal communications et affaires publiques, Sollio Groupe Coopératif | 514 384 6450, poste 3604 | hugo.larouche@lacoop.coop